toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le «Taharrush gamea» ou «viol collectif» en arabe, fait-il son apparition en Europe ?


Le «Taharrush gamea» ou «viol collectif» en arabe, fait-il son apparition en Europe ?

Est-ce que les femmes allemandes rassemblés à Cologne pour fêter le Nouvel An ont été victimes de ce qu’on appelle un «harcèlement collectif», ou «Taharrush gamea» en arabe ? Sommes-nous en train de vivre l’introduction de cette pratique en Europe ?

Les fonctionnaires de la police allemande ont expliqué que les agressions sur des femmes à Cologne la nuit de la Saint-Sylvestre est en réalité une véritable pratique. «Taharrush gamea» comme on l’appelle, implique un harcèlement sexuel collectif, allant parfois jusqu’au viol. Cela proviendrait des pays arabes.

C’est un type de harcèlement sexuel possible en présence de très nombreuses personnes que obéit à certains règles – un cercle intérieur attaque la victime alors que le cercle extérieur distrait les gens alentour, susceptibles de réaliser que quelque chose se passe.

Les autorités allemandes soulignent la similitude avec un «modus operandi connu dans les pays arabes» : le harcèlement sexuel des femmes dans les foules ou Taharrush Gamea.

La liste est longue et répétitive. Dans le rapport du ministère de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie sur les agressions de Cologne, figure la retranscription des plaintes enregistrées la nuit du 31 décembre devant la gare centrale. Le journal Bild s’est procuré le document et publie dans son édition de mardi 114 d’entre elles. Une dizaine d’hommes seulement figurent parmi les victimes. Toutes les autres sont des femmes qui ont subi les mêmes violences, mêlant petite délinquance, comme le vol de téléphones portables, et harcèlement physique.

Les faits sont résumés à chaque fois en quelques lignes et décrivent une nuit entière de chaos : les premiers faits ont été signalés à 19 heures et les derniers à 8 heures. «21h45, la victime a été saisie sur l’ensemble du corps par plusieurs individus».
«22h45, deux victimes, la première a été saisie dans ses parties intimes, la deuxième a aussi eu son sac arraché». «23h05, la victime a été touchée dans ses parties intimes, son iPhone a disparu» ;
«23h30, le sac de la victime a été arraché, un groupe de personnes arabes a été aperçu» ;
«23h30, la victime a été encerclée par plusieurs individus et touchée au fessier, son sac a été volé» ;
«00h30, en passant au travers d’un groupe d’individus, la victime a été saisie au fessier sous sa jupe et dans ses sous-vêtements. On a tenté de voler son sac».
«00h30, un homme et une femme, un groupe de vingt individus (nord-africains) ont attrapé les victimes, tiré sur leurs pantalons. Un porte-monnaie a été dérobé».
«01h00, trois victimes, encerclées par un groupe de Nord-Africains. Elles ont été saisies à l’entrejambe, à la poitrine et au pantalon. Les téléphones portables ont été dérobés. Tentative de vol de sac à main».
«01h30, la victime a traversé un groupe de 50 personnes. Elle a été saisie au fessier et sous le t-shirt. Le téléphone portable a été dérobé».
«05h30, un individu a interpellé la victime en lui disant ‘‘toi, sexy » et l’a touchée»
.

Depuis le 1er janvier, plus de 500 plaintes ont été déposées…





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le «Taharrush gamea» ou «viol collectif» en arabe, fait-il son apparition en Europe ?

    1. michel boissonneault

      toute cette violence fait par les muzz me fait chier et ses mêmes muzz affirment que ce sont EUX les victimes …. a quand l’expulsion définitive

    2. JUDALET Maurice

      Il y a longtemps que nos Françaises subissent ces agressions pour le premier jour de l’an à Paris et la nuit du 14 juillet. Mais taisons nous. Nos politiciens gèrent.

    3. que

      Ca fait des lustres que des jeunes filles françaises se font violer dans les tournantes qui ont toutes lieues dans les cités à majorité musulmane, les bonnes banlieues comme on les appelle, alors pourquoi un tel phénomène ne se déroulerait t’il, pas dans u pays comme l’Allemagne qui a accueillis en 2015 plus d’1,1 millions de pouilleux sans aucunes hygiènes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *