toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président Sissi :  » Présenter nos vœux à nos frères chrétiens fait partie de notre religion. Si vous ne partagez pas ce sentiment, c’est une tragédie »


Le président Sissi :  » Présenter nos vœux à nos frères chrétiens fait partie de notre religion. Si vous ne partagez pas ce sentiment, c’est une tragédie »

Cette année, la fête musulmane célébrant la naissance du prophète Mahomet est tombée le jour du Réveillon de Noël. Un certain nombre de dirigeants politiques et de dignitaires musulmans ont saisi cette occasion pour transmettre un message œcuménique.

Le président égyptien Abd Al-Fattah Al-Sissi a présenté ses vœux de Noël aux coptes ; le grand mufti d’Egypte Chawki Allam et d’autres dignitaires musulmans égyptiens ont émis des vœux similaires. L’année d’avant, Sissi avait assisté à la messe de Noël au Caire et été accueilli par des acclamations. De même, le roi Abdallah de Jordanie a envoyé cette année des vœux de Noël et souligné le besoin d’unité et d’égalité entre les citoyens des deux confessions.

Les déclarations de ces dirigeants interviennent dans un contexte général de violence religieuse et inter-communautaire au Moyen-Orient. Elles prennent en outre le contre-pied des musulmans qui interdisent de saluer des non-musulmans lors de leurs fêtes religieuses, nombreux au sein même des courants non militants du salafisme et du wahhabisme. 

Sissi : Nous souhaitons à nos frères chrétiens de joyeuses fêtes et partageons leur joie du fond de nos cœurs

Le 22 décembre 2015, dans un discours public prononcé à l’occasion de la célébration de la naissance du prophète Mahomet, le président égyptien Abd Al-Fattah Al-Sissi a présenté ses vœux de Noël aux chrétiens de son pays, soulignant la nécessité de renforcer l’unité nationale. Il a ajouté que si les musulmans ne partageaient pas l’esprit des fêtes chrétiennes, ce serait une « tragédie ».

Extraits :

Les fêtes de nos frères et de nos amis, les chrétiens, approchent… Nous leur souhaitons de joyeuses fêtes et partageons leur joie du fond de nos cœurs. Si vous ne partagez pas ce sentiment, c’est une tragédie. Si vous pensez que cela ne fait pas partie de votre religion, c’est un problème. Veuillez noter que je ne dis pas cela juste pour vos oreilles. Vous le savez déjà. Je dis cela pour que les Egyptiens l’appliquent.

N’écoutez pas les gens qui nous divisent. Je ne permets à personne de me dire : nos frères qui sont comme ceci ou comme cela. Nul ne devrait définir qui que ce soit par son apparence ou sa religion… Nous sommes tous des Égyptiens…

Je dis à la veille des fêtes : Joyeuses fêtes. Je dis cela avec tout mon amour et toute ma gratitude… Je le dis pour que cela soit enseigné du haut des chaires des mosquées. Ce qui nous divise nous détruit. Ce qui nous divise nous détruit. Il n’y a pas de différence. Nous sommes unis, et si Dieu le veut, nous resterons unis. Ce ne sont pas que des mots. Il faut le dire et le mettre en pratique.

Learn Hebrew online

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le président Sissi :  » Présenter nos vœux à nos frères chrétiens fait partie de notre religion. Si vous ne partagez pas ce sentiment, c’est une tragédie »

    1. michel boissonneault

      longue vie et prospérité a ce Président , a cet homme qui essai de construire des ponts entre les gens au lieu de détruire le monde

    2. Pénélope

      Oui,en Egypte c’est possible, mais en FRANCE, c’est impossible. Cherchez l’erreur ! Nos représentants des cultes (lequel) claironnent leur attachement à des fêtes qui nous sont étrangères mais, alors, NOEL, HANOUKA, pouah, caca.

    3. zanaroff

      Jésus Christ de Nazareth arrive, le Machiah va bientôt poser ses pieds sur le monT des oliviers. Tout le monde connait le Seigneur, son nom a parcouru la terre entière, d’Est en Ouest, du Nord au Sud. Jésus n’aime ni les sacrifices, ni les rituels religieux. il Regarde au fond de l’âme et du coeur de chacun. Il sonde les âmes comme personne. Préparez vous à l’accueillir !!! Il revient pour son peuple premièrement, et pour les gentils nés de nouveau. Ses vêtements sont tachés de sang. YESHOUA est son nom. Jésus aime les Egyptiens, un bon peuple qu’il veut sauver.

    4. DANY83270

      le « machin » qui s’appelle l’ONU , au lieu de s’occuper de comptabiliser la production des cacahuètes dans les pays d’Afrique, devrait obliger chaque pays du monde à introduire dans sa constitution un paragraphe consacrant la liberté de conscience et la pluralité des religions; tout pays qui refuserait serait automatiquement exclu de l’ONU et se verrait refuser toute aide de quelque nature qu’elle soit, y compris humanitaire; un boycott serait exercé sur son commerce extérieur, le système bancairer et sur ses mouvements de capitaux; il y a gros à parier que ces pays se mettront très vite au diapason !
      mais, j’ai comme l’impression que l’ONU ne veut pas que la liberté progresse parce qu’il existe 57 pays musulmans dans le monde et le Secrétaire général de l’ONU risque de perdre sa place !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *