toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, « la Turquie achetait du pétrole à l’Etat islamique depuis longtemps »


Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, « la Turquie achetait du pétrole à l’Etat islamique depuis longtemps »

En visite officielle en Grèce mardi, le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, a déclaré que « la Turquie achetait du pétrole à l’Etat islamique depuis longtemps ».

Le Ministre israélien de la Défense Moshe Ya’alon a ouvertement accusé la Turquie de soutenir l’Etat islamique en lui achetant ou en faisant transiter son pétrole.

« Comme vous le savez et comme nous le savons tous, Daesh (acronyme) tire bénéfice de l’argent turc en échange de pétrole depuis un très, très longue période. J’espère que ce trafic va cesser », a déclaré Ya’alon au cours de sa rencontre avec le Ministre grec de la Défense Panos Kammenos à Athènes.

Les relations diplomatiques entre la Turquie et Israël se sont visiblement détériorées en 2010, à la suite de l’incident de la flottille du Mavi Marmara, mais on a aussi rapporté récemment qu’elles étaient proches d’être à nouveau normalisées ces derniers mois.

Ya’alon a également accusé la Turquie de « permettre aux djihadistes de circuler d’Europe vers la Syrie et l’Irak et retour, dans le cadre de l’organisation des réseaux terroristes de Daesh et j’espère que ce manège va aussi cesser très rapidement ».

La Turquie est le point de ralliement préféré des djihadistes se rassemblant du monde entier pour faire route et rejoindre les rangs de Daesh en Syrie.

« Il revient uniquement à la Turquie, au gouvernement turc, au cercle dirigeant turc, de décider s’il veut prendre part à une forme quelconque de coopération pour combattre le terrorisme. Ce n’est absolument pas le cas jusqu’à présent », a souligné Ya’alon.

Le politologue iranien Seyed Hadi Afghahi a rappelé la promesse faite par M.Erdogan de quitter son poste si on lui remettait les preuves que la Turquie achète du pétrole à Daech« .

« L’heure est venue pour M.Erdogan de démissionner car Israël, par l’intermédiaire de son ministre de la Défense Moshe Yaalon, a déclaré avoir en sa possession des informations sensibles sur la situation en Syrie, et notamment des preuves de la coopération entre Daech et la Turquie, cette dernière se fournissant en pétrole auprès de l’EI« , a déclaré M. Afghahi.

Israël n’a pas besoin de la Turquie pour garantir sa sécurité, tandis qu’Ankara ne peut se passer d’Israël sur le plan économique.

Quelle sera la réponse turque aux accusations israéliennes?

Globalement, les derniers propos de Moshe Yaalon s’expliquent par une tentative de faire pression sur la Turquie, qui se retrouve dans l’obligation de répondre aux déclarations du ministre israélien. Si les accusations de M.Yaalon sont fondées, le président turc devra quitter son poste, souligne l’expert.

Quand le ministère russe de la Défense a déclaré que la Turquie était le principal consommateur du pétrole volé en Syrie et en Irak et en a présenté les preuves, ayant détecté trois itinéraires de livraison du pétrole de l’EI en Turquie depuis la Syrie, la partie turque a nié en bloc.

« Mais ces nouvelles accusations proviennent de la partie avec laquelle la Turquie aurait souhaité améliorer ses relations. Ces circonstances ont comme qui dirait coincé le président Erdogan dans une cage dont il n’est pas facile de sortir. C’est pour cela que nous devons attendre la réponse turque aux déclarations du ministre israélien de la Défense« , a conclu M. Afghahi.

Erdogan prêt à démissionner ?

Plus tôt, le président turc s’était dit prêt à démissionner si l’achat par Ankara de pétrole à Daech était prouvé. « Je ne resterai pas une seule minute de plus dans mon siège de président si la Russie prouve ses allégations (…) La Turquie n’a pas perdu ses valeurs morales au point d’acheter du pétrole à des terroristes« , a déclaré M.Erdogan lors d’un discours à Doha.

La Russie a pour sa part dévoilé trois itinéraires de livraison du pétrole de l’EI en Turquie.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, « la Turquie achetait du pétrole à l’Etat islamique depuis longtemps »

    1. Roland

      C’est un fait, que la Turquie achetait du pétrole à l’état islamique, le plus trouble, c’est qu’avant les bombardements Russe il y a peu de temps, les pays de L’ONU et les Américains qui bombardent depuis des années, n’avaient jamais vu les convois de pétrole en route vers la Turquie. N’oublions jamais qu’avant toutes les valeurs morales, un musulman reste avant tout un musulman qui portera assistance à ses frères de religion. Erdogan ne déclarait t’il pas : Les fidèles sont nos soldats, les coupoles, nos casques et les minarets nos baïonnettes ?. Nous prenons le train de la démocratie, tant qu’il nous servira….

    2. anithal

      C’es bete alors , les juifs osent denoncer un assassin arabe islamiste voleur idiot , alors que le France ne veur pas les dononcer etant associée avec ces connards par le truchement de >Hollande et L »idiot de Fabius le sang contaminé , pour un peu de pognon , ce matrchand des quatre saisons ce rouletabille qui s’est hissé au pouvoir avec les pourritures de socialo communistres nouveaux Nazis

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap