toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La journaliste de France 3 Caroline Sinz violée en Egypte et censurée  » J’ai cru que j’allais mourir »


La journaliste de France 3 Caroline Sinz violée en Egypte et censurée  » J’ai cru que j’allais mourir »

La journaliste de France 3 Caroline Sinz était en reportage sur la place Tahrir au Caire le 24 novembre 2011 quand elle est agressée par des manifestants, et violée.

journaliste 3 - Copy (2)

«Ce sont d’abord des jeunes qui m’ont entourée, puis des hommes plus vieux les ont rejoints. Ils étaient une cinquantaine, ils ont déchiré mes vêtements, ont arraché mon jean, mes sous-vêtements. M’ont violée avec leurs doigts. Pendant 45 minutes. La foule applaudissait autour. J’ai cru que j’allais mourir. Je m’accrochais au bras d’un homme qui essayait de m’extraire. Plusieurs essayaient. Finalement, ils ont réussi. J’ai été recueillie dans une ambulance. La foule tapait sur les parois pour me récupérer! Ils voulaient me lyncher. J’ai vraiment failli mourir

Elle insiste alors pour que son reportage soit diffusé, pour raconter ce qui lui était arrivé. Mais un an plus tard, elle a raconté lors d’un colloque sur la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce qu’on ne savait pas: en rentrant à Paris, «le manque de compréhension, de soutien et de solidarité de certains de ses collègues est manifeste», rapporte Midi Libre: «On a mis ma parole en doute» au travail, explique-t-elle, ajoutant:

«Le viol, c’est honteux, tabou. Si on m’avait tiré dessus, cela aurait paru plus glorieux!»

Loading...

Arrêt sur images revient sur ce qui s’est passé juste après le viol.Caroline Sinz comptait parler en direct de son viol, mais sa rédaction décide de ne pas faire de direct. Elle évoque l’agression sur les dernières images tournées avec son cameraman à la place, mais se rend compte que cette partie a été coupée:

«« C’était trop abrupt pour les téléspectateurs », lui a-t-on expliqué. « On ne voulait pas que tu aies l’étiquette « violée » sur le front », a-t-on même précisé.»

La présentatrice parle d’une violente agression des deux journalistes mais sans en dire plus, concluant qu’ils sont désormais en sécurité dans l’hôtel «comme si tout était terminé», dit Caroline Sinz à Arrêt sur images, «alors que j’étais détruite».

La journaliste insiste alors pour en parler dans le Soir 3 qui va suivre. La rédaction en chef accepte, mais seulement si son intervention est écrite«avec du recul et en termes choisis et pudiques», assure-t-elle. Caroline Sinz dit aussi qu’on lui a demandé de ne pas employer le mot «viol» mais «agression sexuelle», terme qu’elle utilise en effet dans la vidéo:

Le directeur de la rédaction de France 3 Pascal Golomer confirme à @si avoir décidé de couper la fin du reportage de la journaliste, mais assure l’avoir prévenue. Pour lui, elle n’avait pas «le recul nécessaire pour témoigner de ce qu’elle avait subi», et estime que «tout le problème réside dans le fait qu’elle était à la fois victime et journaliste. Qui parlait? La victime ou la journaliste?». Il se dit «choqué» qu’elle ait pris cette coupe comme une censure.

Juste après son viol, Caroline Sinz disait à Télérama qu’elle repartait à Paris, mais «pour un temps seulement»:

«Ce que j’ai vécu ne changera pas ma manière de travailler. J’ai été effarée d’apprendre que Reporters sans frontières demandait aux rédactions de ne plus envoyer de journalistes femmes en Egypte! Il y a tellement de prétextes déjà dans la société pour barrer la route aux femmes!»

Mais à son retour, elle demande à être transférée à France 2, où elle travaille désormais au service société, expliquant à @si:

«J’étais entourée de gens qui se moquaient de moi, qui remettaient ma parole en cause.»

Rappelons qu’un viol n’est pas l’équivalent d’une agression sexuelle, et qu’il y a viol dès lors qu’il y a pénétration, y compris digitale, comme celle que raconte avoir subi Caroline Sinz (elle a également porté plainte pour viol fin novembre 2011). Sa consoeur américaine Lara Logan araconté son viol sur la même place Tahrir en mai 2012, un mois après les faits, dans l’émission pour laquelle elle travaille, 60 minutes, entre autres parce qu’elle voulait mettre fin au «code du silence» qui entoure les violences sexuelles contre les femmes journalistes.

Cécile Dehesdin

Learn Hebrew online

>source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La journaliste de France 3 Caroline Sinz violée en Egypte et censurée  » J’ai cru que j’allais mourir »

    1. la prochaine fois

      Non Zelfire en Principe ses Gens du Medias ils Adores aller chez des gens sans Scrupule et sans Respect la Preuve est faite par trois ceci dit ses Journalistes n aimes pas les Pays Civiliser alors il arrive ce qui doit ARRIVER et la PREUVE Aujourd huit elle aura plus Besoin d Aller au Moyen Orient pour Couvrire des Exploit Pareil puisqu ils les on IMPORTER CHEZ VOUS ET A VOS PORTES LES VIOLES DES FEMMES DE L OUEST ET ONR PEU PAS DIRE que vous etiez pas PREVENUE AVANT CETTE INVASION SE FASSE ILS VOUS EN AVERTIS ET LE MEDIA CONTINUE A FERMER LES YEUX C EST TROP TAR LES ENFANTS VOUS ETES DEDANS GRACE AUX MONSONGE DU MEDIA ET DE NOS GOUVERNANTS MERCI D AVANCE

    2. Pilou

      Combien de fois encore, devrons nous ramener tout le monde à la réalité.

      Pour eux, la femme est un accessoire de plaisir et de reproduction dans la plus simplicité du terme.

      Ils bandent à la vue d’une chevelure de femme.

      Ils ont peine à sortir de l’âge des cavernes.

    3. MARINEL

      L’AFP et les journalistes sont comme les homos ils aiment les ânes (arabes les noirs ) parce qu’ils sont réputés bien montés, les suédoises, les allemandes aussi, jusqu’au jour ou elles se font violer.
      Maintenant qu’elle connait particulièrement bien les boucaca elle devrait demander a prendre le poste du Charlot Enderlin.Yavol !

    4. michelm.m

      C’est de la pourriture cette politique de merde. Pour moi cette femme violée a subi un crime et mon regard sur elle n’est certainement pas « une violée » mais une victime.
      Surtout ne pas dire de mal des arabes. quelle bande de salauds Fr3

    5. Jacques

      France Télévisions : dhimmis, collabos, vendus, traîtres à la France, pourritures.

      Merci à Europe Israël de rappeler que les prétendus printemps arabes étaient en réalité des émeutes et révolutions islamiques, pour un retour 14 siècles en arrière.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *