toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gilles-William Goldnadel : La haine du mâle blanc


Gilles-William Goldnadel : La haine du mâle blanc

Sous les paroles folles, sous les mots stupides sur la page, la plage de l’impensé. Lisez donc leTweet de Clémentine Autain, après les violences faites aux femmes d’outre-Rhin : « Entre avril et septembre 45, 2 millions d’allemandes violées par des soldats, c’est la faute à l’islam ? »

Qui a prétendu que les migrants ou immigrés nourrissant pour les femmes dévoilées d’Occident un mépris concupiscent détiendraient le monopole de la violence sexiste ? Bien sûr que les bolcheviks russes n’étaient pas non plus des pianistes distingués.

Et je ne parlerai pas des goumiers marocains en Sicile, Clémentine va encore se fâcher tout rouge.

Faut-il, lorsqu’on est féministe implacable mais islamo-gauchiste indécrottable vouloir défendre l’Autre irréprochable pour débiter pareilles coquecigrues ?

Ecoutez encore M. Cambadélis, lorsqu’il traite « d’arrière-grand-père » Alain Juppé. Voilà quelqu’un qui ordinairement mesure au millimètre la parole des autres, qui n’hésite pas à la taxer à tort et à travers de raciste ou de pétainiste.

Le voilà toujours prêt à placer un bœuf sur la langue d’un « beauf ». Le voici qui se lâche soudainement, sans mesurer sa bourde, sans craindre de nous faire chanter en chœur : « le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est socialiste, on est socialiste ».

Pas besoin de Sigmund Freud ou d’un décodeur du discours gauchisant pour comprendre que pour ces censeurs patentés, le seul mal qui ne mérite aucune censure du discours bêtifiant, c’est le mâle blanc.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Gilles-William Goldnadel : La haine du mâle blanc

    1. Sylvain

      Quel raisonnement idiot ! Défendre des criminels en disant que d’autres ont fait pire avant…
      Quand ses copains islamistes seront au pouvoir et qu’elle montera sur l’échafaud en tant que « mécréante », elle pensera certainement:
      « Et les milliers de décapitations pendant la Révolution française, c’était la faute de l’islam? »…

    2. o.icaros

      le tweet de Clémentine Autin est complètement imbécile et doublement imbécile car d’après ce que l’on tient, d’elle-même, elle a été victime de cette même prédation. Avec sa comparaison analogique, on a l’impression qu’elle cherche à banaliser ce qui s’est passé en Allemagne il y a un mois avec ce qui s’était passé en Allemagne il y a 70 ans à la fin d’une terrible guerre. Que le nombre de victimes en 45 fut plus grand que celui de décembre 2015 ne banalise pas les événements et n’excuse pas ces coutumes barbares.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap