toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: la crise du logement touche plus de 15 millions de personnes


France: la crise du logement touche plus de 15 millions de personnes

La Fondation Abbé-Pierre, qui a publié jeudi son rapport annuel sur le logement, appelle les dirigeants à plus de « volontarisme politique ». Plus de 15 millions de personnes en France sont touchées par la crise du logement, selon l’association.

La France est malade du mal-logement. La Fondation Abbé-Pierre a publié jeudi 28 janvier un rapport annuel peu reluisant sur le logement en France. Ses conclusions : plus de 15 millions de personnes sont touchées par le mal-logement, selon l’association française qui appelle, par ailleurs, à plus de « volontarisme politique ».

Au total, 3,8 millions de personnes sont mal-logées et 12,1 millions de personnes « fragilisées », soit « 15 millions de personnes touchées, avec une intensité diverse, par la crise du logement », a souligné Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, lors d’une conférence de presse.

Aggravation du mal-logement

Chiffre marquant, le nombre de sans-abri, qui a bondi de 50 % entre 2001 et 2012 : 141 500 personnes se retrouvent à la rue, à l’hôtel, sous un abri de fortune ou en centre d’hébergement, peut-on lire dans le document basé sur l’exploitation de la dernière édition de l’enquête nationale logement 2013 (Enl) de l’Insee.

En outre, près de 2,9 millions de personnes vivent dans des conditions très difficiles, dont 2,1 millions ne possèdent pas d’eau courante, de WC intérieurs, de douche, de moyen de chauffage ou de coin cuisine, ou vivent dans un immeuble à la façade très dégradée. Et 934 000 personnes vivent en « surpeuplement accentué » c’est-à-dire qu’il leur manque deux pièces par rapport à la norme de peuplement (+17 % entre 2006 et 2013).

Pour Christophe Robert, « il y a une aggravation du mal-logement qui touche avant tout les classes populaires ». Le taux d’effort net moyen (loyer + charges – allocations logement) des ménages les plus pauvres atteint ainsi 55,9 %, plus de trois fois supérieur à la moyenne (17,5 %).

Des engagements politiques « reniés »

Et l’extrême pauvreté, c’est-à-dire les personnes touchant moins de 40 % du revenu médian (660 euros par mois et par unité de consommation), qui avait diminué entre 1996 et 2002, est repartie à la hausse. « Le logement est le reflet des inégalités mais il est aussi accélérateur des inégalités », souligne le délégué général de la Fondation Abbé-Pierre.

Côté politique, si la fondation se félicite de « certaines avancées » comme le chèque énergie, qui doit remplacer en 2018 les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz pour les ménages modestes, elle constate que certains engagements politiques « ont été tout simplement reniés ».

C’est le cas de la garantie universelle des loyers, l’une des mesures phares de la loi Alur votée en 2014 puis abandonnée car jugée trop coûteuse. Quant à certains objectifs annoncés comme la construction de 500 000 logements par an, dont 150 000 logements sociaux, ils « sont bien loin d’être atteints », souligne le rapport.

La Fondation Abbé-Pierre appelle une nouvelle fois les pouvoirs publics à agir, en particulier en construisant des logements, et surtout des logements sociaux accessibles aux ménages les plus modestes. Elle demande aussi que les pouvoirs publics logent les ménages reconnus prioritaires Dalo (Droit au logement opposable), mènent une politique de prévention des expulsions locatives et des évacuations de terrain et régulent les marchés de l’immobilier.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “France: la crise du logement touche plus de 15 millions de personnes

    1. Laurence Salmon

      Mondieu , comment cette maire de Paris a pu accueillir autant de migrants avec tous ces nécéssiteux dans ses rues ???
      HONTE A HIDALGO , QUI PREFERE AVOIR DES MIGRANTS QUE D’AIDER LES FRANCAIS DANS LES RUES DE PARIS !

    2. Pénélope

      Sur quelles bases se réfère cette fondation ? L’exagération ne serait-elle pas de mise dans cette période troublée ? A force de crier au loup, il est de plus en plus difficile d’accorder le moindre crédit à toutes ces associations qui ne travaillent que pour leur chapelle.

    3. zanaroff

      L’Abbé Pierre lui même en 1954 sonnait l’alarme sur le mal logement et la misère des SDF. Ou sont les conténaires, les lycées réservés pour les sans abris, les laissés pour compte, ceux qui meurent de froid l’hiver. Les femmes laissées à la rue, à l’abandon seules en désarroi et en danger de mort ? Pourquoi l’Etat n’aide t’il pas ces petits miséreux qui vivent dans des logements tellement insalubres qu’ils en meurent. Quelle honte d’aider ceux qui arrivent et n’ont aucun droit ni devoir et ne pas avoir levé le plus petit doigt pour ceux qui n’avaient rien, qui mouraient dans le silence. Dieu n’oublie pas chaque petit cheveu de leur tête, ni leurs cris de détresse dans le silence assourdissant de cette société de consommation ou les denrées sont jetées en pagaille comme un beau gachis. . Vous êtes des monstres et vous ne valez rien, vous qui organisez la mort programmée de votre civilisation judéo chrétienne. Car cette civilisation était le phare de l’humanité, son flambeau. Maintenant il ne vous reste que le chaos qui s’en vient et la nuit terrible des islamistes en guerre et prêt à en découdre. Bonne chance, vous êtes entrés dans l’ère du Jugement. Si Dieu permet cette hécatombe, que puis je faire d’autre que crier dans le vent car mon l’écho incertain se répercute au loin, et se perd sans un seul espoir de retour et de réaction ? Levez vous et défendez votre civilisation. L’Algérie l’a fait, l’Egypte l’a fait. Qu’attendez vous ? La mort sûrement, celle de vos âmes et de votre corps. Ainsi soit il !!!

    4. capucine

      c’est bien connu le gouvernement laisse les SDF dans la rue , dans les stations de métro
      dans les gares jusqu’à leur fermeture , et il n’y aucune place pour les accueillir la nuit pour dormir à l’abri du froid et de la pluie ! Hollande n’aime pas les sans dent !!
      mais pour les migrants les maires leur trouve un appartement , et ils ont tous les avantages sociaux etc….

    5. zanaroff

      Je préconise à tous les SDF de jeter leur carte d’identité et de baragouiner dans un langage obcur « SYRIE SYRIE » et de se basaner le visage pour obtenir logement gratuit dans un chateau avec vue prenante sur le parc, repas copieux qui va avec et le tapis rouge des merdias qui vous starifie en un jour. Elle est pas belle là vie !!!

    6. FANNY

      Non, Pénélope, l’asso n »exagère pas; je vois de plus en plus de SDF dans les rues de Paris.

      Et les cotisations sociales augmentent, les taxes locales augmentent, les impôts augmentent, si bien que, pour ne donner qu’un exemple, le montant des retraites baisse beaucoup en 2016; le coût du pass-navigo a aussi augmenté, au point que selon les services de la Mairie de Paris, certains retraités ne peuvent même plus le payer.

      Les soins médicaux vont être de moins en moins abordables pour ceux qui ne peuvent payer une mutuelle. Ce satané gouvernement considère que c’est normal que tout le monde paie une mutuelle en plus des cotisations que nous payons pour financer la sécurité sociale ! Cela fait donc un double paiement et de moins en moins de remboursements.

      Où l’état trouve-t-il l’argent pour recevoir Rohani et pour nourrir et loger les terroristes en puissance?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap