toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Enquête Ipsos « vivre ensemble »: Les Français pessimistes considèrent les juifs comme bien intégrés et rejettent fortement les musulmans et l’immigration


Enquête Ipsos « vivre ensemble »: Les Français pessimistes considèrent les juifs comme bien intégrés et rejettent fortement les musulmans et l’immigration

Selon une enquête Ipsos, les français, pessimistes en ce qui concerne le futur du pays, estiment que les Juifs sont bien intégrés mais rejettent fortement les musulmans et les immigrés.

Les français pessimistes en ce qui concerne le futur du pays et leur propre avenir

Pour comprendre la force de la crise de confiance généralisée, il convient de garder à l’esprit qu’elle s’est aussi individualisée. De ce point de vue, il n’y a pas un pessimisme collectif et un optimisme individuel mais un pessimisme collectif massif qui se double d’un pessimisme individuel important.

  • 79% sont aujourd’hui persuadés que la France est en déclin
  • 61% déclarent qu’en pensant à leur avenir, celui-ci leur apparaît « bouché »

Une crise de confiance généralisée qui s’exprime par des critiques fortes à l’égard de « l’autre »

Ce pessimisme s’accompagne d’une relation de défiance à l’égard d’autrui (les immigrés, les chômeurs).

  • 66% des Français estiment que « Dans la vie, on ne peut pas faire confiance à la plupart des gens »
  • 54% des Français considèrent que « L’immigration n’est pas une source d’enrichissement pour la France »,
  • 53% qu’on « en fait plus pour aider les immigrés que les Français »
  • 39% affirment que ce n’est pas « la pauvreté qui est la principale cause d’insécurité, c’est l’immigration ».
  • 49% que « les chômeurs ne font pas de réels efforts pour trouver du travail »
  • 30% estiment qu’« une réaction raciste peut se justifier ».

Un repli sur soi, le sentiment fréquent d’assister à un choc des religions et d’être devenus minoritaires

Ces opinions s’inscrivent dans un climat de forte défiance vis-à-vis des religions et de leur capacité à coexister entre elles.

  • 53% estiment que « l’intégrisme religieux est un phénomène développé en France »
  • 44% estiment qu’« en France les différentes religions coexistent plutôt bien entre elles »
  • 23% disent avoir même assisté à des comportements agressifs ou à des violences liées à la religion et que les victimes de ces agressions étaient majoritairement de leur propre confession
  • Les Français estiment en moyenne que 31% de la population globale est musulmane et considèrent même que les catholiques sont aujourd’hui minoritaires (seulement 49% de la population d’ensemble).
  • Les mesures en faveur des minorités religieuses sont presque toutes rejetées, surtout quand elles touchent à l’école, symbole fort de la laïcité : 63% sont opposés à « la mise en place de menus spécifiques dans les cantines scolaires pour les élèves de confession juive et musulmane », 71% sont défavorables à « la mise en place de dérogations permettant aux élèves de s’absenter les jours de fêtes religieuses non prévus dans le calendrier » et 74% sont contre « la possibilité pour des mères portant le voile d’accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires ».
  • En revanche, 53% sont favorables « à la construction de mosquées pour que les personnes de confession musulmane puissent exercer leur culte plus facilement ».

Les juifs sont très majoritairement perçus comme bien intégrés, contrairement aux roms, aux musulmans et aux maghrébins

Si l’on sait que les périodes de crise favorisent les sentiments d’hostilité à l’égard des minorités, des étrangers, en un mot des « autres », les réactions à l’égard des différents groupes montrent que les sentiments d’hostilité ne portent pas en priorité sur les juifs mais sur les Roms, les musulmans et les Maghrébins :

  • 80% des Français considèrent que la grande majorité des Roms est mal intégrée
  • Seuls 29% des Français estiment que la majorité des personnes de confession musulmane est bien intégrée, 44% pensent qu’une moitié est bien intégrée, l’autre non et 27% considèrent que la majorité d’entre eux est mal intégrée).
  •  89% des Français qui pensent que les musulmans sont mal intégrés estiment que « c’est parce qu’ils se sont repliés sur eux-mêmes et qu’ils refusent de s’ouvrir sur la société » contre 11% qui estiment que « c’est la société qui a poussé ces personnes à se replier sur elles-mêmes en les rejetant »)

Capture d’écran 2016-01-31 à 14.30.29 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.30.53 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.31.33 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.31.52 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.32.06 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.32.22 Capture d’écran 2016-01-31 à 14.32.49





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Enquête Ipsos « vivre ensemble »: Les Français pessimistes considèrent les juifs comme bien intégrés et rejettent fortement les musulmans et l’immigration

    1. Roland

      Pourquoi ne pas laisser le livre le plus important aux yeux des musulmans parlez de l’intégration? Sourate 5, verset 51. ô les croyants ! Ne prenez pas comme alliés, comme amis, les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns avec les autres. Et celui qui les prend pour alliés devient un des leurs. allah ne guide certes pas les gens injustes. Que dire de plus question intégration, s’intégrer, c’est renier le paradis tant espéré ou il est permit de faite tout ce qui est interdit sur terre…Et il y en a un camion de choses interdites, Une population islamique, c’est le rêve de tous les dictateurs…

    2. Jacques

      Ce sondage aurait gagné à être plus précis.

      En effet, parmi ceux qui ont de la sympathie pour les comportements ostentatoirement islamiques (voile intégral, djellabah…) ou qui verraient d’un bon oeil que leur enfant épouse un/e musulman/e, quelle est la part des musulmans, justement ?
      Il aurait fallu avoir le point de vue des non-musulmans à part de celui des musulmans.
      Idem pour les autres catégories, d’ailleurs.
      Ah mais oui c’est vrai, j’oubliais : interdit de faire des statistiques ethniques (et religieuses apparemment) dans ce pays… du coup on ne saura pas ce que pourtant on subodore…

    3. yael

      Trop tard, le mal est fait….. Les juifs quitteront la France; les Français devront faire avec les musulmans et leur non vouloir d’intégration !

    4. zanaroff

      Dieu dit : Quand tu pries entre dans ta chambre et ferme la porte, et là dans le lieu secret Dieu t’entendra. Ne fais pas comme les hypocrites qui aiment à se pavaner dans les temples ou les rues. Dieu c’est une affaire personnelle et une rue encombrée pour la prière ressemble plus à une provocation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap