toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Crime antisémitisme à Créteil ? Alain Ghozland, conseiller municipal LR, assassiné chez lui. Deux musulmans de 23 et 24 ans écroués


Crime antisémitisme à Créteil ? Alain Ghozland, conseiller municipal LR, assassiné chez lui. Deux musulmans de 23 et 24 ans écroués

Il était un peu plus de 8 heures, mardi dernier, lorsqu’un proche d’Alain Ghozland, a découvert le conseiller municipal LR de Créteil, gisant sans vie dans son appartement de la rue du Général-Larminat. Ce lundi soir, Ramzi. M, 21 ans et Djibril. F, 23 ans ont été placés en détention provisoire pour avoir tué Alain Ghozland la semaine dernière.

D’après les premières informations, le septuagénaire avait été battu et l’appartement, où il vivait habituellement avec sa mère, absente en ce moment, avait été entièrement fouillé. Une nouvelle qui a jeté l’effroi dans le quartier où l’élu était apprécié.

Deux hommes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Alain Ghozland, un conseiller municipal de Créteil âgé de 73 ans, retrouvé mort à son domicile mardi 11 janvier.

Deux hommes de 23 et 24 ans, connus des services de police pour des vols avec violence et extorsion, ont été placés en garde à vue aujourd’hui dans le cadre de l’enquête sur le meurtre d’un conseiller municipal de Créteil.

L’un des suspects sous bracelet électronique

L’un des deux, équipé d’un bracelet électronique, était en réinsertion. Alain Ghozland, 73 ans, avait été retrouvé mort à son domicile mardi 11 janvier par son frère, inquiet de ne pas l’avoir vu à la synagogue la veille.

Comment deux jeunes présentés par leurs proches comme « calmes » ont-ils pu aller jusqu’au meurtre ? Ce lundi soir, Ramzi. M, 21 ans et Djibril. F, 23 ans ont été placés en détention provisoire pour avoir tué Alain Ghozland la semaine dernière.

Ce lundi, les deux familles des détenus qui assurent ne pas connaître la victime, n’en revenaient toujours pas. « Il dit qu’il n’a rien fait. Je connais mon frère, un meurtre ce n’est pas possible », témoigne « choqué » le frère de Ramzi. Ce dernier avait été interpellé pour vol en 2014.

« Mais depuis il était calme. » Il travaillait comme préparateur de commandes dans le Val-d’Oise. Le père, en contrat partiel au service propreté d’une commune, la mère fonctionnaire, s’étaient installés avec leurs trois fils, dans un quatre-pièces, depuis « au moins cinq ans », selon le propriétaire de l’appartement.

Fin novembre, la famille avait déménagé, laissant une ardoise de loyers, pour aller vivre à Herblay (95). Dans le quartier, les voisins sont unanimes. Si ce n’est « un crachat » ici ou là », « une porte d’entrée rarement fermée », ils étaient « polis », « sans histoire ».

(…) Djibril, lui, vivait rue Poincaré, aux Choux. « Il a eu des problèmes de jeunesse, reconnaît le père. Mais je ne peux pas croire qu’il ait fait ça. Il me dit qu’il n’a rien à voir là-dedans. Je veux la vérité. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Crime antisémitisme à Créteil ? Alain Ghozland, conseiller municipal LR, assassiné chez lui. Deux musulmans de 23 et 24 ans écroués

    1. GREGOIRE

      Saloperies congénitales! bientôt la France votera votre grand retour dans vos gourbis d’origine La France ne sera plus à vous.
      Nous sommes incompatibles. La civilisation européenne vous apprécie comme des immondices que l’on évite pour ne pas se souiller. trop tard pour le pas d’amalgame!

    2. français pas naif

      Vu le mode opératoire du meurtre et la confession de la victime, je me doutais pas que ce ne pouvait qu’être que ces saloperies muzz. Ces pourritures doivent être châtiés durement car c’-est un crime raciste. Bizarre, aucune voix ne s’eleve chez les républicains pour dénoncer le lynchage d’-un des leurs. Quelle bande de degonflés! A vomir. Que l’âme de pauvre conseiller repose en paix auprès deDieu

    3. MisterClairvoyant

      Pas d' »amalgame »!
      On peut être antisémite et même amalgamer contre tous les juifs même quand ne sont coupables de rien. Mais vous n’avez pas le droit d’être antimusulman, même, s’il est coupable des pires crimes, tuent des hommes, femmes, et enfants de votre famille, parce qu’elle est d’une autre culture que la sienne. .
      La lâcheté nous perdra. Amen.

    4. Armand Maruani

       » Jamais de bêtises  »

      Il suffit d’une première fois .

      Et puis et surtout :

      Victimes de leur ADN et du coran .

    5. Pinhas

      Ne vous inquiétez pas , si un crime était commis par un Français de confession Juive tous mes merdias se battraient pour en parler à toute heure du jour .

      Voila donc le parti pris , les ordres adressés par les dirigeants  » Surtout évitez de souffler sur les braises car les Français sont à cran .
      Anesthésiez la France en leur parlant de la pluie ,du beau temps et des vacances  » .

      Cacher les vérités au peuple Français c’est aussi le trahir .

      Tous sera mis à jour le moment venu et certains se cacheront rongés par le remord , la honte et la peur .

    6. Alauda

      Un article du JDD (17 janvier) :
      « Comme des milliers de rapatriés d’Algérie, les ­Ghozland ont dû dire adieu au soleil de Constantine en 1962 pour s’acclimater à la grisaille parisienne. Direction Créteil, au sud de Paris, dans ce qui était encore la Seine-et-Oise, et plus particulièrement dans le quartier du Mont-Mesly en pleine construction. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap