toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Angela Merkel, une élève très appliquée à la destruction de son continent


Angela Merkel, une élève très appliquée à la destruction de son continent

OPINION

Quel démon pousse la chancelière à vouloir accélérer aussi brutalement la submersion migratoire de l’Allemagne, et par là même de l’Europe entière ?

Angela Merkel a toujours été première. Première de sa classe d’école primaire, première aux examens en faculté, première de son parti, première aux élections. Sa réussite est le fruit d’un esprit scientifique mûri par l’abnégation et le labeur. Elle incarne la revanche de l’Allemagne de l’Est sur un destin cruel, la revanche de la raison sur la passion. Au cours de son enfance, elle réussit l’exploit de satisfaire de la même façon son père pasteur protestant et ses professeurs communistes. Il n’était pourtant pas simple d’être la fille d’un religieux dans la RDA communiste et sécularisée. Longtemps louée pour sa capacité à réussir la synthèse des différentes tendances politiques allemandes, héritée probablement de sa jeunesse est-allemande, Angela Merkel peine néanmoins à faire consensus aujourd’hui. Pomme de discorde, sa politique migratoire est mise en cause en Europe et, désormais, au cœur même des institutions allemandes. Cette scientifique brillante aurait-elle perdu sa faculté à la raison qui fut jusque-là sa meilleure alliée ?

Quel démon pousse la chancelière à vouloir accélérer aussi brutalement la submersion migratoire de l’Allemagne, et par là même de l’Europe entière ? Est-ce pour satisfaire aux demandes d’une partie du patronat allemand qui entend toujours jouer à la baisse sur les salaires ? Est-ce pour répondre à une idéologie toute personnelle, issue du métissage du luthérianisme paternel et de l’internationalisme soviétique, par nature internationaliste et cosmopolite ? Difficile à dire, mais le résultat est effrayant. Y compris pour nous, pauvres Français. D’ailleurs, Angela Merkel aurait dû faire sous-titrer son allocution du Nouvel An dans la langue de Molière, comme elle l’a fait pour la langue de Mahomet dans un geste surréaliste. Nos dirigeants lui sont totalement inféodés, et les germanistes ne sont plus légion au gouvernement depuis le départ de Jean-Marc Ayrault.

Heureusement, un vent nouveau, un vent contestataire se lève à l’est du continent. Polonais, Hongrois ou bien encore Slovaques montrent les dents. Ils n’entendent pas perdre leurs identités millénaires dans le grand maelström multiculturel souhaité par Berlin. Ils n’entendent pas non plus être les laquais d’une Allemagne en déclin, incapable d’enrayer le vieillissement de son pays sans faire appel à une immigration massive extra-européenne. Si la France de François Hollande est acquise à Berlin, ce n’est pas le cas de la Hongrie d’Orbán.

Au sein même de la Fédération allemande, des voix discordantes se lèvent. Au premier rang des rares opposants à la folie immigrationniste qui s’est emparée d’Angela Merkel se trouve le 20e ministre-président de Bavière, Horst Seehofer. L’homme est pourtant très raisonnable, et l’on peut même dire qu’il n’est pas encore à la hauteur des enjeux lorsqu’il demande la fixation d’un plafond chiffré (200.000 individus par an) afin de limiter l’accueil des réfugiés sur le sol allemand. Une politique cependant beaucoup trop dure pour madame Merkel, qui espère accueillir toute la misère du monde en Europe. En 2015, l’Allemagne a accueilli pas moins de 1,1 million de « migrants ». Certains, comme le susnommé Horst Seehofer, prétendent même que l’Allemagne aurait accueilli au moins 1,5 million de « migrants » en 2015 ! Combien se trouvent de potentiels terroristes dans ce nombre ?

Il est temps qu’Angela Merkel soit recadrée, il est temps qu’elle revienne à la raison qui fut longtemps sienne. Il en va du salut de notre continent, déjà très affaibli, et aujourd’hui mis en danger de mort par cette dame.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Angela Merkel, une élève très appliquée à la destruction de son continent

    1. capucine

      Oui elle doit être recadrée , mais qui va le faire ? parce que personne n’osera lui quoi que se soit … je crois qu’elle fait un excès de bonté pour les migrants
      parce qu’elle même a été privé de liberté quand elle était du mauvais côté du mur de Berlin dans sa jeunesse , et aussi parce qu’un fou avait exterminé 6 millions de juifs.. .ça fait parti de l’histoire de l’Allemagne ..c’est juste mon point de vue …

    2. Alauda

      Merkel qui a ouvert les portes à une immigration massive s’est offert le culot de dire à ses partenaires : maintenant vous allez porter votre part du fardeau, parce que la générosité allemande ne peut pas tout assumer.

      C’est celui qui boit trop de bière qui logiquement risque la crise de foie, pas le voisin plus sobre. Pour lever le coude, Mame Merkel est loin d’être la dernière : http://www.bigbangblog.net/wp-content/uploads/2013/08/135129-620-282.jpg
      Marre de cette alcoolique qui se siffle une chope d’un litre de houblon à la louche.

    3. Jg

      Trop tard ,les concequences de cette politique vont changer completement le paysage europeen que j ai connu , cela a deja commence depuis quelque dizaines d annees , ce n est pas seulement la faute a merkel .

    4. Yéochoua

      Une question majeure se dégage de ces lignes. Quels sont, ou quels doivent être, dans les pays démocratiques, les moyens de contenir les débordements personnels et individuels de dirigeants qui s’éloignent dangereusement des prérogatives confiées par les électeurs?

    5. Armand Maruani

       » Est-ce pour répondre à une idéologie toute personnelle, issue du métissage du luthérianisme paternel et de l’internationalisme soviétique .  »

      Peut être est ce la bonne explication . Peut être .

    6. YEHOUDA

      4 @ Jg
      exact !! c’est a croire, s’ils ne le font pas délibérément ?
      le pourquoi du comment, je ne le sait pas ! mais le résultat a venir, pas besoin d’ètre devin pour le savoir !!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap