toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Alain Juppé se contredit sur la déchéance de nationalité


Alain Juppé se contredit sur la déchéance de nationalité

Entre son livre à paraître et son entretien auJDD sur le sujet, Alain Juppé plaide « pour plus » de déchéances de nationalité mais uniquement contre les binationaux naturalisés français contrairement au projet de réforme proposé par François Hollande et le gouvernement. Jack Lang a pointé cette contradiction dans le discours du maire de Bordeaux.

 

Les débats autour de l’inscription dans la Constitution de la déchéance de la nationalité se poursuivent et les politiques de tous bords multiplient les prises de positions. Ainsi dimanche dans le JDD, le candidat à la primaire de Les Républicains Alain Juppé juge cette réforme « pas utile » puisque « son efficacité sera faible, voire nulle » contre le terrorisme mais précise qu’il « la voterait s’il était député ». Le maire de Bordeaux dénonce notamment un « coup politique » de François Hollande qui utilise un sujet cher à la droite quitte à se braquer avec une partie de sa majorité.

Mais dans son nouveau livre – Pour un Etat fort à paraître le 6 janvier – Alain Juppé prône, parmi de nombreuses propositions, de « prononcer davantage de déchéances de nationalité pour les binationaux auteurs d’actes terroristes »  ce que n’a pas manqué de relever Jack Lang, invité du Grand Rendez-vous d’Europe1.

Une différence entre Juppé et Hollande

La proposition de François Hollande vise à élargir cette possible mesure aux binationaux nés Français. Et c’est là que se situe la différence entre les deux hommes puisque Alain Juppé se limite « aux incriminations déjà prévues dans le Code civil pour la déchéance des Français binationaux naturalisés », comme il le détaille dans le Journal du dimanche. « La polémique porte sur cette modification » précise au Parisien Benoist Apparu, soutien d’Alain Juppé en vue de 2017.

Le principe de la déchéance de nationalité étendue aux terroristes nés Français, a été adopté par le Conseil des ministres le 23 décembre dans le projet de réforme et doit être examiné à l’Assemblée nationale à partir du 3 février. Il est notamment soutenu ardemment par Manuel Valls malgré l’opposition de poids lourds du gouvernement comme Christiane Taubira.

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, près d’un Français sur neuf se dit favorable à la déchéance de nationalité en cas de condamnation pour terrorisme. Une majorité estime également que cette mesure n’est pas contraire aux valeurs de gauche.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Alain Juppé se contredit sur la déchéance de nationalité

    1. Jg

      Quelle difference entre le pire et le pire pour la presidentielle d al francia .
      Mais le pire du pire sera pour les Juifs comme toujours.

    2. Alauda

      Jamais, il ne décrochera une bonne fois pour laisser un peu la place aux jeunes ? Quand va-t-on renouveler cette arrière-garde née à la fin des Trente-Glorieuses ?

    3. YEHOUDA

      franchement ! ils n’ont pas autres chose a débattre au parlement, que de nous bassiné cette loi a 2 euros qui ne sert a rien !c ‘est de l’enfumage politique, ont nous prend pour des cons, et personnes ouvre sa bouche pour le dire. ils n’ont rien d’autre a discuté pour faire avancer le chmilblic, pauvre France tu est mal barré avec tes politiciens de tout bord.

    4. ..משה ז

      Ils en déchoient 5 pendant que 10’000 migrants entre en al francia !

      Et encore, disons, 1 pour 100’000 !

    5. ..משה ז

      Sénile et frustré parce qu’il ne s’est pas fait des dizaines ou centaines de millions comme Sarko, si il est élu, ce en quoi je suis catégorique, il ne passera jamais, il se jetterait sur toutes les occases pouraves pour se faire de la fraîche !

    6. danielle

      on est mal barrés avec nos politiques: 2017 sera dur car on devra choisir entre la peste,le cholera,le sida,ébola etc ….face au FN ….

    7. YEHOUDA

      2017 ont repartira pour un tour, avec la mème politique, je ne me fait aucune illusion a ce sujet ! gauche ou droite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap