toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une vengeance islamique? Un musulman mange le pénis de son adversaire, pour calmer sa “douleur”.


Une vengeance islamique? Un musulman mange le pénis de son adversaire, pour calmer sa “douleur”.

Par Raymond Ibrahim —-

Toutes ces anecdotes bizarres et sauvages ont-elles un lien avec l’islam ? Voici l’histoire d’un homme qui a «tranché» le pénis du prétendu violeur de sa femme et a demandé ensuite à celle-ci de le lui préparer pour le dîner.

Ce conte étrange commence en septembre dernier, durant la nuit de noce de Rudi Efendi, 30 ans et de sa nouvelle femme, Nuriah,  âgée de 20 ans, dans la province indonésienne de Lampung. Quand Efendi découvre que Nuriah n’est pas vierge, il exige une explication — et il apprend qu’elle a été sexuellement abusée par un homme qu’elle a fréquenté.

Loading...

Efendi ordonne à sa femme de contacter le prétendu violeur et organise un rendez-vous. Mais quand l’ex arrive, il se retrouve face à Efendi qui le poignarde à mort, incinère son corps après avoir pris soin de lui découper les parties viriles.

«J’étais tellement scandalisé», a dit Efendi aux journalistes le mois dernier «que la seule façon de ‘guérir mon chagrin d’amour’ était de manger les parties génitales de ma victime — et d’ordonner à ma jeune femme de me les préparer». Il a insisté aussi pour qu’elle prenne place autour du mets et mange avec lui.

Bien que l’auteur des faits soit d’origine musulmane, (comme en témoigne son nom et le statut de l’Indonésie comme pays musulman le plus peuplé du monde), on doit normalement conclure qu’un tel comportement avec la consommation du pénis – sans parler de l’assassinat et de la crémation – n’a rien à voir avec l’Islam.

Cependant il a fait cette curieuse déclaration : mutiler mon ennemi et manger ses parties génitales étaient la seule façon de “guérir mon chagrin d’amour.”

Or, il se trouve que mutiler et humilier son ennemi comme moyen de “guérir sa peine” provient directement du Coran 9:14-15. “Combattez-les, Allah les punira par vos mains et les poussera au déshonneur et il vous aidera dans cette épreuve, il guérira le Coeur d’un peuple pieux et lui ôtera la rage qu’il a au cœur.”

Pour comprendre la signification d’un quelconque passage du Coran, on doit se tourner vers la sira et le hadith— la biographie et les anecdotes de Mahomet, respectivement —pour le contexte.

Learn Hebrew online

Coran 9:14-15 traite de la tromperie, du meurtre et de la mutilation d’Amr bin Hisham, un chef païen arabe baptisé “Abu Jahl” (“Père de l’Ignorance”) par Mahomet pour son opposition farouche à l’Islam.

Après que ‘Amr fût mortellement blessé pendant la Bataille de Badr, Abdullah ibn Mas‘ud, un proche compagnon de Mahomet vit “l’infidèle” guerrier s’effondrer au sol et vint à lui. L’ami de Mahomet insulta alors l’homme mourant, lui empoigna la barbe et se mit debout sur sa poitrine.

Ibn Kathir, l’historien de l’islam qui fait autorité, rapporte dans son ouvrage Al-Bidaya wa Al-Nihaya (“Le Commencement et la Fin” qui suscite la controverse à l’Université Al Azhar): “Une fois qu’Abdullah eût décapité Amr, il porta sa tête et la remit entre les mains du Prophète. Et voilà comment Allah guérit le cœur de ses fidèles.”

Loading...

En outre, selon al-Alusi’s tafsir, ou l’exégèse du Coran 9: 15-16, Abdullah traîna la tête décapitée sur le sol, jusqu’à Mahomet : “Puis l’Ange Gabriel, paix sur lui, vint en riant et dit, ‘O prophète, vous avez une oreille et une oreille – et la tête au milieu comme bonus!’”

La logique ici est que la seule manière pour que les musulmans lésés et le cœur plein de rage, retrouvent leur sang-froid est qu’ils voient leurs ennemis complètement anéantis —mutilés, humiliés, et décapités.  Ils seront alors rassurés et leurs cœurs pleins de rage seront “guéris”:

“Combattez-les, Allah les punira par vos mains et les poussera au déshonneur et il vous aidera dans cette épreuve, il guérira le Coeur d’un peuple pieux et lui ôtera la rage qu’il a au cœur.” (Coran 9:14-15).

Dans quelle mesure ce passage et son exégèse donnent-ils des informations sur le comportement de cet indonésien frustré qui a complètement anéanti —mutilé, humilié, et décapité (au moins les parties privées) de son ennemi, en disant simplement aux journalistes pour justifier son action, que “manger les parties génitales de sa victime, était la seule façon ‘de guérir sa peine de cœur’”?

Même si l’on conclut que les parallèles sont de pures coïncidences, les faits demeurent : d’autres musulmans de nos jours se réfèrent à ce passage pour justifier les mutilations atroces de leurs ennemis.

Quran

Par exemple, l’Etat Islamique a publié plusieurs photos “d’infidèles,” assassinés, décapités, mutilés avec la légende “pour guérir les coeurs” écrit textuellement en arabe comme dans Coran 9:14-15.

S’appuyant sur le traitement de ‘Amr bin Hisham comme il ressort des textes coraniques fondamentaux de l’Islam — le Coran, les hadiths, la sira, et les tafsirs— tous les actes sadiques commis par l’Etat Islamique et d’autres musulmans ont été en fait commis par les premiers musulmans et entièrement approuvés par Mahomet.

On se demande: Si Mahomet (et apparemment “l’ange” Gabriel) trouvaient drôle ‘de trancher la tête de Amr, de la mutiler et de la trainer dans la saleté, trouveraient-ils à redire de ce mari lésé qui tranche et dévore le pénis du supposé violeur de sa femme ?

Cette question quelque peu redondante se retrouve dans les arcanes savantes de l’histoire de l’Islam — où on sait que le prophète Mahomet insultait ses ennemis en leur disant “mordez le pénis de votre père” et que les premiers héros musulmans cuisinaient et dévoraient la chair de leurs ennemis. [cooked and devoured portions of their enemies].

Image à la Une : Efendi et sa femme

© Nancy pour Europe Israël News – Traduction et adaptation

Raymond Ibrahim

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Une vengeance islamique? Un musulman mange le pénis de son adversaire, pour calmer sa “douleur”.

    1. michel boissonneault

      tout les excuses sont bonne pour être complètement tordu …. cette religion est débile comme si une femme de 30 ans qui a du vécue serait un crime ….
      putain de merde car plus que je prend connaissance sur cette religion plus le cœur me lève

    2. Armand Maruani

      Heureusement qu’elle ne s’est pas faite  » passée  » par 72 mecs , il aurait eu une indigestion .

    3. capucine

      mais c’est du cannibalisme ? il est complètement FOU enfermez le …
      je pense que les muzz ont tous l’araignée qui grimpe au plafond !!!

    4. Laurence

      comme les primitifs qui mangeaient le coeur de leurs ennemis ou je ne sais plus trop quoi pour prendre la force de celui ci

    5. michelm.m

      Bandes de dégénérés. vous êtes dégoutant. Comment cela se fait-il que la terre n’ouvre pas sa bouche et vous avalent pour faire disparaître toutes traces d’abominations que vous représentez ? Mais je ne m’en fait pas trop, cela va arriver très vite.

    6. Jean-Francois Morf

      Googlez: Allah=Satan
      Googlez: muhammad=Antichrist le faux-prophète
      Googlez: 590 million non-muslims killed

      Vous commencez à comprendre?
      Ensuite lisez quelques un des résumés de la vie de Mahomet sur Internet, et réfléchissez bien si Mahomet obéissait à Dieu ou bien à Satan…
      La charia est-elle la loi de Dieu ou bien la loi de Satan? Réfléchissez…

    7. Debout

      Fou ? fanatique ?? Les deux ????

      Je rappelle que pendant une certaine guerre que je ne nommerai pas, des
      soldats tués avaient « les parties » tranchées et mises dans leurs bouches….
      Symbole en même temps infâme et « religieux » !!!!…..

      Comme disait Coluche : « l’horreur est humaine ! »…..!!!!!!!!!!!……

      Pour tous les hommes et femmes de bonne volonté ici et ailleurs, bonne
      année 2016 ! 😀

      Pour les autres, je souhaite l’abomination dans l’éternité !….. 🙁 🙁 🙁

    8. YEHOUDA

      merci Debout ! pareillement, a tous et a toutes.
      et pour le pénis en fricassé ? BEURK ! bon appétit quand mème pour le réveillon !!

    9. c.i.a.

      BONNE ANNÉE À VOUS TOUSSES, et aux musulmans, j’ espère que ces derniers ne va pas me passers à la casserole, coutumes oubligent,HORRIBLES!!!!!!

    10. Armand Maruani

      Si chaque fois il lui faut un pénis pour calmer sa douleur il devrait mettre sa femme sur le trottoir .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *