toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un militaire américain prévoyait de faire un massacre dans une base militaire


Un militaire américain prévoyait de faire un massacre dans une base militaire

Un soldat américain a plaidé coupable lundi de « conspiration » en vue de mener une attaque, avec son cousin, contre une base militaire en banlieue de Chicago dans l’espoir de tuer plus de cent personnes, a indiqué la justice des Etats-Unis.

Hasan Edmonds, 23 ans, est membre de la Garde nationale des Etats-Unis (US Army National Guard), une composante de l’armée de terre. Il a commencé à communiquer sur internet en janvier avec un agent de la police fédérale américaine (FBI) qui se présentait comme un combattant du groupe Etat islamique (EI) en Libye.

Le militaire a reconnu avoir donné à l’agent des conseils sur « comment combattre et vaincre l’armée américaine », ainsi que s’être dit prêt, avec son cousin, à mener une attaque aux Etats-Unis, selon un communiqué du bureau du procureur du district nord de l’Illinois.

Il risque 30 ans de prison

Loading...

Il risque jusqu’à 30 ans de prison pour « conspiration en vue d’apporter un soutien à une organisation terroriste étrangère » et « tentative de soutien matériel à une organisation terroriste étrangère ».

Son cousin Jonas Edmonds, également Américain, risque lui jusqu’à 23 ans de réclusion après avoir plaidé coupable la semaine dernière du même premier chef d’accusation, ainsi que de « mensonge à un officier des forces de l’ordre ».

« Grâce aux efforts de plusieurs procureurs, agents et analystes, nous avons été en mesure d’empêcher que ces comploteurs n’atteignent leurs objectifs, et avec ces plaidés coupables, ils seront tenus pour responsables », a indiqué John Carlin, procureur général adjoint en charge de la Sécurité nationale.

Les deux hommes ont commencé à rencontrer un autre agent sous couverture du FBI en mars, qui se proposait d’aider Hasan Edmonds à rejoindre les rangs des jihadistes de l’EI en Irak.
Ils ont également évoqué l’utilisation par Jonas Edmonds de l’uniforme de son cousin pour attaquer la base de Joliet, dans l’Illinois (nord), où ce dernier était assigné.

Jonas Edmonds a expliqué attendre de l’agent sous couverture qu’il l’aide à atteindre un « nombre de victimes » allant de 100 à 150.

Le militaire américain a emmené les deux hommes sur la base le 24 mars pour mener une mission de surveillance et pour récupérer un programme d’entraînement afin de déterminer le meilleur moment pour une attaque, selon les documents de justice.

Il a été arrêté le lendemain à l’aéroport de Chicago, où son cousin l’avait déposé, avant qu’il ne puisse embarquer sur un vol à destination de l’Egypte.

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Un militaire américain prévoyait de faire un massacre dans une base militaire

    1. michel boissonneault

      déjà ont en a plein le dos des muzz … maintenant les blancs converti embarquent dans le terrorisme …. putain que nous sommes mal barrer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *