toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme : Un lycéen de 18 ans s’était réjoui des attentats de Paris et avait menacé l’imam Chalgoumy de Drancy. Condamné à 2 ans de prison


Terrorisme : Un lycéen de 18 ans s’était réjoui des attentats de Paris et avait menacé l’imam Chalgoumy de Drancy. Condamné à 2 ans de prison

Un lycéen d’Hérouville-Saint-Clair (Calvados) vient de faire appel d’une décision du tribunal correctionnel de Caen, a-t-on appris ce mercredi 23 décembre 2015.

Le 10 décembre 2015, ce garçon de 18 ans avait été condamné à deux ans de prison ferme pour menace de mort et apologie publique d’un acte de terrorisme. Sur Twitter, il s’était notamment réjoui des attentats de Paris et avait menacé l’imam de Drancy, connu pour ses positions modérées.

Rejugé en 2016

Le parquet de Caen a également interjeté appel de la première décision. Le lycéen devrait être rejugé avant fin 2016.

Habitant Hérouville-Saint-Clair, il s’était créé plusieurs comptes Twitter sous lesquels il tenait des propos « durs » selon sa propre qualification, sur sa religion, l’islam. Il avait aussi menacé de mort, toujours via des tweets, l’imam de Drancy, en mai 2015, imam connu pour ses positions modérées.

Loading...

Formé seul à l’islam

Il s’est formé seul, en allant sur des forums internet, à l’islam. Le président du tribunal a cité plusieurs de ses tweets, mélange d’humour et d’agressivité. Comme « MDR, la fusillade », après les tirs à Paris, le 13 novembre. Ou d’autres posts plus cyniques.

Une mère malade

La procureure a décrit un jeune homme « motivé et virulent », qui ne l’a pas convaincue par ses excuses répétées au tribunal, à l’audience correctionnelle. L’avocat du prévenu a pointé une situation familiale difficile : « En mai, sa mère a été diagnostiquée atteinte d’une sclérose en plaques. Son père ne l’a jamais reconnu.«  Il a insisté : « Ce que vous lui reprochez aujourd’hui est constaté sur un seul endroit : Twitter. Il n’a aucun lien avec un réseau islamiste. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Terrorisme : Un lycéen de 18 ans s’était réjoui des attentats de Paris et avait menacé l’imam Chalgoumy de Drancy. Condamné à 2 ans de prison

    1. FANNY

      Toujours l’excuse type: père absent, mère malade, etc … si tous ceux qui ont eu des problèmes et vécu des drames familiaux devenaient des criminels, où irions-nous? pourtant, c’est encore un des arguments bien-pensants qui permettent de ne pas sanctioner et de relâcher des criminels.
      En outre: combien de jeunes se sont exprimés de la même façon et sont restés impunis?

    2. Pinhas

      On va arrêter de trouver des excuses à ces voyous ?

      Mais bon sang , dans les années 60 les tours existaient déjà et les jeunes ne formaient pas des milices au pied des immeubles , ils jouaient au foot , allaient chez les uns et les autres pour faire des parties de monopoly et autres jeux .
      on se recevait .

      A 18 ans , le service National que nos pleutres de politiques ont retiré .

      Ce service permettait de se retrouver entre jeunes de tous milieux et il n’y avait pas de différence .

      Je suis pour le rétablissement de ce service Nationale qui canalisera beaucoup de jeunes désœuvrés .

      La plupart d’entre nous on connu des problèmes familiaux et ne viennent pas tout casser ou agresser à cause de cela .

      Cette excuse est minable et lâche .

      Quand on veut vraiment un boulot , on se lève tôt , on s’habille correctement , je veux dire sans survêtement à capuche de moine et sans basket de faux sportif .

      On évite de parler le langage des clowns wech , wech et on y va …..

      Les Français ne sont pas des mauviettes pleureuses , ils se battent chaque jour pour vivre .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *