toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme: 86% des Français sont favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français


Terrorisme: 86% des Français sont favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français

Alors que la question suscite de vifs débats à gauche et au sein même du Parti socialiste, près de 9 Français sur 10 sont favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et condamnés pour terrorisme,selon un sondage Elabe* pour BFMTV publié mardi soir. Les deux tiers des personnes interrogées jugent cette mesure compatible avec les valeurs de gauche.

86% des Français interrogés se déclarent «tout à fait» ou «plutôt» favorables à cette mesure du projet de réforme constitutionnelle, un chiffre qui atteint 96% chez les sympathisants des Républicains (LR) et 97% chez ceux du Front national. Les sympathisants de la droite et du centre sont en moyenne 93% à soutenir le projet de l’exécutif, contre 73% à gauche.

Ce chiffre masque cependant d’importantes disparités : les sympathisants socialistes sont ainsi 83% à le défendre, contre 59% seulement des soutiens du Front de gauche et d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), selon l’étude.

Dans un précédent sondage Elabe pour BFMTV, réalisé les 17 et 18 novembre, soit moins d’une semaine après les attentats de Paris du 13 novembre, 94% des Français interrogés s’étaient déclarés favorables à cette mesure annoncée par François Hollande le 16 novembre devant le Congrès réuni à Versailles.

Un référendum souhaité par 57% des sondés

Deux tiers des Français (67%) et trois quarts des sympathisants socialistes (74%) estiment par ailleurs que cette mesure qui a créé un profond malaise dans les rangs de la majorité, n’est «pas contraire» aux valeurs de la gauche. Seuls les sympathisants du Front de gauche sont une majorité (54%) à estimer qu’elle est «tout à fait» ou «plutôt» contraire à ces valeurs. 66% des soutiens de la droite et du centre et 59% de ceux du FN la juge compatible.

Enfin, 57% des Français interrogés souhaitent être consultés par référendum sur la déchéance de nationalité.

Le projet de réforme constitutionnelle, adopté par le Conseil des ministres le 23 décembre, sera examiné à l’Assemblée à partir du 3 février.

* Ce sondage en ligne a été réalisé les 28 et 29 décembre auprès d’un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Terrorisme: 86% des Français sont favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français

    1. sarah

      Je suis binationale et je suis pour.
      Bien sûr, les médias tous de gauche ne nous passent que les reniflements des pleurnicheuses de la gauche de la gauche autant endoctrinées que les salafistes : les postes de radios et de télés pour ceux qui en ont sont remplis de morve qui feraient vomir même la plus coriace des infirmières mais tous ces abrutis vont finir par s’y noyer dedans. Et nous ne réanimerons pas : trop dégoûtant. Lol.

    2. sarah

      Et en premier lieu, CE PEDOPHILE DE COHN-BENDIT. QUAND ON TRIPOTE LE SEXE DES ENFANTS DE TROIS ANS DANS LES JARDINS D’ENFANTS EN ALLEMAGNE ET QUE SON PARTI D’ECOLOS TORDUS PRONE LA DEPENALISATION DES RAPPORTS SEXUELS ENFANTS-ADULTES, ON N’A DE LECON A DONNER A PERSONNE. ET DIRE QU(IL N’A JAMAIS ETE CONDAMNE POUR CES ACTES : ETHIQUE, CA ???? C »EST CELA LA MORALE DE LA GAUCHE DE LA GAUCHE : LAISSER LES PEDOPHILES EN LIBERTE ET S’ACHARNER CONTRE LA DECHEANCE DE LA NATIONALITE POUR LES TERRORISTES PARCE QUE C’ESTLEUR CLIENTELE ELECTORALE..
      C’EST CE GENRE DE JUIFS DEGENERES , PEDOPHILES, ANTISEMITES ET GAUCHISTES QUI NOUS DESHONORENT : IL FAUDRAIT QUE LES JUIFS HONNETES S’OCCUPENT DE CES TRAITRES. MAIS IL Y AURA LA REVANCHE UN JOUR ET LA FACTURE EST BEAUCOUP, BEAUCOUIP PLUS SALE POUR LES FELONS.

    3. Slam

      de quoi parle-t-on ? De respect pour des individus qui se sont retranchés eux même de cette société. Déchéance de la nationalité immédiate et expulsuion du territoire pour les terroristes. L’Algérie en particulier les soignera avec du chanvre.

    4. Debout

      -1-Déchéance de la nationalité (dont la notion existe depuis longtemps dans
      le Code Civil -article 27- 3 et suivants , et je ne comprends pas le psycho-
      drame auquel se livre la classe politique !!!) pour les auteurs d’actes pou-
      vant nuire à la France,à ses intérêts, et aux Français, avec EXPULSION
      DU TERRITOIRE vers leur autre pays

      -2-Dégradation et indignité nationale avec privation des droits pour les Natio-
      naux convaincus des mêmes actes (ordonnance de décembre 1944)

      Que notre classe politique à la tête complètement embrouillée cesse
      d’ enc….les mouches et de nous donner un spectacle de cirque qui dure
      depuis des décennies qui a mené la France dans la sciure, la crotte et le
      ruisseau !!!……

      Et si ce sont des incapables, dans peu de temps ils vont être virés par tous
      les Français !!!! Nous n’avons pas besoin de gens qui nous ruinent et déshonorent la République !!!…….

    5. michelm.m

      Pourquoi faire un sondage, bande de vislards. Faites donc un référendum.Faites voter la population. Oh et puis non. Appliquez donc la Loi, elle existe depuis très très longtemps et arrêtez de prendre les Français que pour des cons.
      En fait on en a strictement rien à foutre de la bi-nationalité, C’est pas ça le problème.

    6. Jacques

      Faux problème, surtout ne pas faire un référendum pour ça, il y a tellement plus important, tous les spécialistes sérieux le disent : ici on n’est que dans le symbolique.
      Le vrai problème, c’est l’immigration de masse qui continue (regroupement familial, espace Schengen, politique allemande folle etc.).
      Ce sont les zones de non-droit, où les délinquants islamisés surarmés font la loi et où les forces de l’ordre ne pénètrent plus, ce qui rend la situation explosive.
      C’est la collusion de nos élites avec les Frères musulmans, leur léchage de babouches saoudiennes et qataries incessant, la dette colossale de la France détenue en grande partie par l’Arabie saoudite.
      C’est la dépendance de la France vis à vis de l’Europe technocratique, qui fait que nous ne sommes plus vraiment en démocratie, ni même en France.
      C’est ce délitement généralisé !
      Alors déchéance pour les terroristes, oui, non, peu importe, au fond. ce qui compte en l’occurrence, à court terme, c’est que nos forces de l’ordre aient les moyens d’abattre ces racailles immédiatement et sans sommation, comme en Israël ou aux USA, ou ailleurs dans tout pays qui se respecte un minimum, et pas qu’il faille deux jours et des centaines de flics mobilisés pour mettre HS les deux tueurs de CH, ou attendre plus de 3 heures pour que la police intervienne au Bataclan, laissant les ordures islamistes faire plus de 120 victimes et des centaines de blessés !
      Un peu de réalisme et de sens des priorités SVP.

    7. Alauda

      @michelm.m,

      Il s’agit d’une extension à la loi existante.
      Même si cette révision législative ne réduira en rien les velléités de ceux qui frappent le pays, sa portée symbolique rappellera à tout un chacun que la nationalité n’est pas un simple passe-frontières.

    8. Debout

      @8-Alauda
      Effectivement cette extension de loi existante a aussi une valeur symbolique
      car la nationalité n’est pas qu’un bout de papier, dont certains se torchent par
      ailleurs….Sans stopper le terrorisme, elle s’ajoute à l’arsenal législatif existant
      qu’il faut APPLIQUER VRAIMENT MAINTENANT ET PAS DANS 100 ANS !!!!

      De plus, un individu suspect occupe 20 policiers pour sa surveillance. Si il
      était déchu et expulsé, cela libérerait chaque fois la tâche de ces policiers
      pour autre chose !!….

      Bonne année ! 😀

    9. michelm.m

      @8 Alauda et @9 Debout . Bien que je sois d’accord avec vous.

      Je veux juste dire que j’en ai assez de ce mille-feuille de Loi. Une loi existe, mais ne plait pas à certains politique, alors on fait un amendement à cette loi, qui s’ajoute au texte existant. Puis arrive d’autres élections, et cette même loi et son amendement sont encore désagréable à certains, alors va s’ajouter plusieurs amendements au premiers et, cela devient illisible. Les salopards profitent de cette loi devenue tordue pour faire n’importe quoi.

      En fait ma lassitude se réfère à cela.

    10. SOUILLE

      DECHEANCE DE NATIONALITE: LA GRANDE PEUR DES TERRORISTES.

      DES MOTS POUR LE DIRE N°2

      Le débat s’est à nouveau enflammé au sein de la classe politique depuis que François Hollande a proposé la déchéance de nationalité afin de lutter contre le terrorisme. Comme toujours, la Gauche n’a perdu aucune occasion de se faire remarquer en accusant notre cher président de tous les maux. En tête de liste, Christiane Taubira qui ressemble davantage à une plante d’ornement pour salon d’une Gauche moraliste qu’à un Garde des Sceaux, suivie bien évidemment de tous les anti-Hollande de la majorité qui s’accrochent néanmoins au pouvoir comme des moules à leurs rochers. Beaucoup de bavardages alors qu’un certain nombre de Français ont depuis longtemps appliqué, à divers degrés, cette proposition en passant outre les lois de la République au profit des préceptes de leur propre religion.

      DANS LES MOSQUEES
      Tout le monde sait que des mosquées, ou prétendues telles, sont dirigées par des imams qui crachent allègrement sur notre république et qui incitent certains jeunes à prendre les armes pour faire appliquer leurs propres préceptes.
      Mosquées ou repaires de brigands, à vous de choisir.

      DANS LES SERVICES PUBLICS
      Les exemples ne manquent pas dans les écoles où les programmes sont contestés, dans les hôpitaux où des hommes refusent que leurs épouses voilées de la tête au pied soient examinées par des femmes-médecins ou des infirmières, dans l’espace public où l’on tente de séparer hommes et femmes pour qu’une religion qui nous est étrangère puisse avoir force de loi.
      Un laisser-aller qu’on risque un jour de payer chèrement.

      SUR INTERNET
      Il s’agit bien du principal vecteur de haine et d’embrigadement véhiculé par de nombreux sites qu’on est incapable d’interdire alors que l’on a pu éradiquer en grande partie la pédo-pornographie.
      Aucun contrôle sérieux n’a pu être établi pour le plus grand bonheur de tous les criminels.

      DANS LES PRISONS
      Beaucoup de terroristes, délinquants pour la plupart, ont suivi des « stages enrichissants » derrière les barreaux avant d’obtenir leur permis de tuer à leur sortie de prison.
      Un véritable nid de vipères où la pensée criminelle et religieuse circule en toute liberté.

      DANS L’ESPACE EUROPEEN
      Entrer en Europe comme dans un moulin après avoir accompli quelques sales besognes dans des pays en guerre, puis circuler librement dans l’espace Schengen dans l’unique but de commettre des attentats d’un pays à l’autre, comme ce fut le cas récemment entre la Belgique et la France, est une réalité.
      L’espace Schengen, la libre circulation des assassins?

      Au lieu donc de vous étriper sur la déchéance de nationalité, Mesdames et Messieurs les élu(e)s, faites plutôt en sorte d’appliquer nos lois pour éradiquer toutes les causes que je viens d’évoquer et qui sont un excellent terreau pour tous ceux qui refusent notre modèle républicain que de vous préoccuper de vos carrières politiques en évitant de « stigmatiser ». Vous feriez tellement honneur à notre pays.

      PATRICK SOUILLE
      PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *