toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Régionales: L’immigration, la lutte contre le terrorisme et la sécurité sont les priorités de l’électorat du Front National


Régionales: L’immigration, la lutte contre le terrorisme et la sécurité sont les priorités de l’électorat du Front National

Selon un sondage Opinion Way/ Le Point, les enjeux locaux ont dominé dans les raisons du vote du 6 décembre, sauf pour les électeurs du Front National pour qui  l’immigration et la sécurité sont les priorités.

L’enquête d’OpinionWay sur les raisons du vote aux régionales montre que les électeurs FN  se sont mobilisés, se singularisent. Ils sont les seuls à avoir voté en fonction des enjeux nationaux (à 62 %) et non en fonction des enjeux locaux.

Le PS et les écologistes ont privilégié les enjeux locaux (à 74 %) tout comme les électeurs LR-UDI dans une moindre mesure (63 %).

Loading...

Les régionales ont-elles été une manière de sanctionner ou d’exprimer un soutien à l’action de François Hollande et de son gouvernement ? 51 % des sondés répondent que le président de la République n’a « pas été essentiel » dans leur motivation, contre 36 % qui ont voulu exprimer leur opposition à l’action de François Hollande et de son gouvernement. Enfin, 11 % ont voulu lui exprimer un soutien. Quand on entre dans le détail par famille politique, les votants FN sont les plus nombreux, à 60 %, à vouloir exprimer leur opposition, devant les votants LR-UDI (49 %). Mais on notera que chez ses derniers, ils sont autant à déclarer que cela n’a pas été essentiel.

La France qui a peur s’est réfugiée dans le vote FN

Sans surprise, la sécurité est au coeur des motivations du vote FN (74 %), juste après « l’immigration » (76 %) et devant « l’arrivée de nouveaux migrants » en Europe (59 %) et « la lutte contre le terrorisme » (56 %).

Chez les votants LR-UDI, le classement des préoccupations est différent : le développement économique et la création d’emplois arrivent en tête (63 %) ; la « lutte contre le terrorisme » ne se classe qu’au 7e rang à 30 %.

Les votants PS, outre le développement économique (65 %), mettent l’accent sur le « cadre de vie, l’environnement » (52 %).

Le vote FN aux régionales a été le refuge dans les urnes de cette France encore sous le choc des attentats et qui réclament des mesures fermes.

Les enjeux prioritaires lors du vote

Les enjeux prioritaires lors du vote.  Parmi les enjeux suivants, lesquels ont compté le plus pour vous au moment de voter aujourd’hui aux élections régionales ?

Les enjeux prioritaires lors du vote.
Parmi les enjeux suivants, lesquels ont compté le plus pour vous au moment de voter
aujourd’hui aux élections régionales ?

L’intégralité du sondage Opinion Way ici

Learn Hebrew online





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Régionales: L’immigration, la lutte contre le terrorisme et la sécurité sont les priorités de l’électorat du Front National

    1. Laurence

      La sécurité doit etre au 1 er plan pour avoir une économie florissante
      depuis les attentats tout a diminuer
      c’est malheureusement la volonté des terroristes , faire baisser l’économie
      la lutte contre le terrorisme et l’économie vont ensemble donc la création d’emploi en découle !

    2. Sarah

      Ce sondage montre que les Français votent pour les paroles et non pour les actes et les résultats.

      Sur l’emploi, ils votent PS, FdG, LR alors qu’avec eux au pouvoir, le chômage n’a fait qu’augmenter de 300 000 au début des années 1960 à 10 millions de chômeurs et précaires aujourd’hui, au rythme de 20 à 30 000 de plus par mois depuis 2012 au moins.
      Mais ces partis disent « qu’ils vont lutter contre le chômage » et cela suffit aux Français.

      EELV (écolos) : ils parlent d’environnement et cela suffit pour que les Français soucieux de l’environnement votent pour eux, alors qu’au pouvoir ils ne s’en occupent pas du tout, voire au contraire : ne surnomme-t-on pas l’une des meneuses de ce mouvement  « la Bétonneuse » ?

      FN : n’ayant pas été au pouvoir, ils ne peuvent être jugés que sur leurs paroles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *