toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Raid de Tsahal à Qualandiya : 3 soldats blessés. 2 terroristes arabes éliminés


Raid de Tsahal à Qualandiya : 3 soldats blessés. 2 terroristes arabes éliminés

Trois soldats ont été légèrement blessés alors qu’ils arrêtaient des terroristes à Qalandiya. Deux terroristes arabes qui ont tenté de mener des attaques à la voiture-bélier ont été éliminés par les forces israéliennes.

Trois soldats ont été légèrement blessés durant la nuit de mardi à mercredi lors d’une opération d’arrestation de terroristes à Qalandiya, au nord de Jérusalem. On pense que les soldats ont été blessés par des tirs amis et non par les terroristes.

Pendant l’opération, les terroristes arabes ont tenté à deux reprises afin d’écraser les soldats. Dans les deux cas, ils ont été abattus par des soldats avant qu’ils ne soient en mesure de blesser l’un d’eux. Des dizaines d’Arabes se sont révoltés et se sont affrontés avec les troupes de Tsahal, tandis que les soldats saisissaient des armes. Les deux assaillants tués ont été identifiés par les médias palestiniens comme Ahmed Hassan Jehajehh et Hihmat Hamdan al-Bireh, tous deux âgés de 21 ans et résidant à Qalandiya.

Plus tôt mardi, une policière des frontières a déjoué une attaque au couteau dans le centre de Jérusalem, après avoir arrêté une terroriste arabe avec une arme. La soldate a tout d’abord demandé à la femme palestinienne de s’arrêter après avoir été repérée en train de se comporter de façon suspecte dans la rue Dorot Rishonim à Jérusalem. Tout en gardant une distance de sécurité, elle prit à part la femme, a fouillé son sac à main – et a trouvé un long tournevis. Lors de son interrogatoire, la suspecte arabe a admis qu’elle traquait la rue dans l’intention de mener une attaque.

Dans un incident séparé, deux Juifs ont été poignardés et modérément blessés par un terroriste arabe sur deux sites de construction adjacents à Modiin, situé à mi-chemin entre Jérusalem et Tel-Aviv. Les ouvriers présents ont maîtrisé le terroriste arabe, et la police qui est arrivés rapidement l’a arrêté et embarqué pour interrogatoire. Selon les premiers rapports, le terroriste originaire de Beit Sira, situé un peu au-delà des lignes d’armistice de 1949 à l’est de Modi’in, se trouvait en territoire israélien souverain avec un permis de travail.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *