toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Prendre exemple sur Israël et contre-attaquer les terroristes


Prendre exemple sur Israël et contre-attaquer les terroristes

Le gouvernement français a publié un poster destiné à préparer les citoyens face aux attaques terroristes : Il incite les gens à : “se sauver, se cacher, alerter.”

La ville de Houston a publié une vidéo [video] traitant du même sujet. Elle aussi conseille à ses citoyens de s’échapper et de se cacher. Mais elle inclut un troisième impératif: “Courir, se cacher, se battre.” Dans une scène, un ouvrier s’empare d’un extincteur à feu, un autre empoigne une chaise et deux autres tiennent une ceinture et un bol de café. Tandis que le tireur entre en scène, les ouvriers attaquent. La vidéo s’arrête et le commentateur dit : “En dernier recours, si votre vie est en danger, que vous soyez seul ou en groupe, battez-vous ! Faites preuve d’agressivité. Improvisez et transformez tout objet en arme de défense. Faîtes tout pour faire échouer le tireur, peu importe le reste”

La différence entre les deux approches a été démontrée en août au cours de l’attaque du train Thalys en Europe [Notre article].  Trois passagers américains se sont levés et ont maîtrisé le tireur. L’équipage du train [French train crew] s’est enfermé  à double tour dans la salle des machines. Les américains ont été salués en héros et les membres de l’équipage français critiqués et traités de lâches. Mais ils ne faisaient que suivre une approche différente.

Se battre n’est pas toujours réaliste. A San Bernardino, deux assassins armés d’armes semi automatiques sont entrés dans une salle de conférence. Sur les 100 personnes présentes, ils en ont tuées et blessées 35. L’attaque a duré deux minutes. Se battre n’était pas la bonne option.

Loading...

Mais parfois, la résistance est possible. Dans l’attaque du Bataclan à Paris, trois tireurs sont entrés dans un lieu plein à craquer contenant 1500 personnes. Le ratio des victimes potentielles face aux attaquants étaient de 500 pour 1. Deux heures durant les tueurs ont fait feu, pris la pause et rechargé. Les survivants les ont décrits comme “calmes.” Une résistance propulsée par le simple rapport du nombre aurait pu être possible.

Au lieu de se contenter d’allumer des bougies et de tenir des sessions de prières, pourquoi ne pas explorer dans quelle mesure le public pourrait considérer la résistance physique comme l’une des réponses aux attaques terroristes ?

reagir-en-cas-d-attaque-terroriste-2

Dans certaines sociétés, se battre pour se défendre est la réponse attendue. En Israël, parce que l’entrainement militaire est quasi universel, et qu’il y a prévalence des armes à feu, beaucoup d’attaques terroristes, sinon presque toutes sont stoppées par des civils. Aucun terroriste lors de l’attaque d’une cible Israélienne ne s’attend à avoir suffisamment de temps pour recharger calmement comme ce fut le cas pour les tueurs du concert du Bataclan. Au contraire, ils savent qu’ils seront morts à peine leur attaque commencée.

L’approche israélienne est une question d’état d’esprit. Tout comme la nation est préparée à combattre ses guerres toute seule, les citoyens israéliens sont préparés à combattre les terroristes seuls sans assistance immédiate des autorités.

Ce n’est pas une coïncidence que la première victime du 9/11 fut l’israélien Danny Lewin, natif des Etats-Unis, à bord du vol 11 d’American Air Line. Lewin a essayé de s’opposer aux pirates de l’air. Ils l’ont égorgé. Mais il est mort en combattant, pas passivement. Les passagers du vol 93 d’United Air Line ont fait de même. Ayant su par des messages sur leurs cellulaires que des avions s’étaient jeté sur les Tours du World Trade Center et sur le Pentagone en début de matinée, ils se sont rués vers le cockpit et ont forcé l’avion à s’écraser dans un champ en Pennsylvanie.

Nous rendons hommage à des gens comme Danny Lewin et les passagers du vol 93 d’United Air Line. Mais leurs actions ne se voulaient pas une démonstration de force. Etant donné les circonstances, ils ont agi rationnellement. Lewin, un génie en mathématiques avait co-fondé Akami Technologies. Il a sans doute décidé de se battre parce qu’il a compris que c’était la seule voie logique possible.

Loading...

Trois jours après l’attaque de San Bernardino, un homme a attaqué au couteau des passagers dans le métro londonien. Il est pratiquement certain qu’il y aura encore des attaques et des tueries de masses. Etant donné cette triste perspective, trois mesures semblent logiques.

En premier lieu, la société devrait reconnaître la résistance comme l’une des réponses possible à l’attaque terroriste. Cela signifie l’entrainement des citoyens ordinaires. Cela signifie d’enseigner aux employés de bureau et aux étudiants, aux amateurs de concerts et de diners, comment faire corps ensemble et s’organiser, et comment faire une arme, d’un objet quelconque à portée de main.

Deuxièmement, nous devrions reconnaitre que la responsabilité de protection des citoyens repose sur les citoyens eux-mêmes, du moins initialement. La police ne peut pas être partout à la fois. Nous sommes, nous les gens, les cibles dans cette guerre et nous les gens, avons le devoir civique d’apprendre à nous protéger nous –mêmes.[Notre article : Thalys, les propositions musclées de Valérie Pécresse]

Loading...

Troisièmement et en définitive, notre société devrait honorer et anoblir ceux qui se battent pour répliquer, qu’ils survivent ou pas. Les héros élèvent les gens ordinaires. Prendre connaissance d’actes héroïques nous encouragent à croire que nous sommes capables d’actes héroïques nous-mêmes. En plus de l’entrainement, en plus de reconnaître que nous sommes responsables de notre propre protection, nous aurons besoin de courage dans les jours à venir. Avoir des héros à admirer est une façon de générer ce courage.

Image à la Une: Le poster publié par le gouvernement français, expliquant quoi faire lors d’un attentat terroriste.

© Nancy pour Europe Israël News – Traduction et adaptation

Source : The Algemeiner – 14 décembre 2015 – Par Lawrence J. Siskind

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Prendre exemple sur Israël et contre-attaquer les terroristes

    1. Jean-François Duhamel

      Se défendre dans un cas comme le bataclan aurait peut être porté ses fruits, mais peut être aussi aurait pu multiplier le nombre de victimes. Avec un tel nombre de personnes sous le feu de ces porcs décidés à tuer et à se faire tuer, les spectateurs non préparés, sans possibilité d’une coordination dans la salle même, ce qui était virtuellement impossible, le bilan aurait été infiniment plus lourd. On a pas ici affaire à des preneurs d’otages qui auraient un intérêt à négocier une porte de sortie. C’est l’effet de surprise qui a servi ces porcs.
      Pour éviter un nombre important de victimes, il faudrait reconcevoir ce genre de lieux de rassemblements en « cassant » les points de vision et de portée des tirs, mais là aussi, c’est une arme à double tranchant car ça ne faciliterait pas la tâche des forces de l’ordre.

    2. trump

      Les europeen se comportent comme nos parents dans les camps d’extermination: passivité,resignation,lacheté
      Je sais que je ne pourrais prevoir mes propres reactions dans les memes cas de figure mais tres clairement, l’approche offensive des Israeliens et des Americais est la bonne !
      L’expérience de la Shoa intime aux Israeliens de tuer pour ne plus etre tué, L’imaginaire américain englobe le passé pionnier avec une nature, et des humain souvent hostiles dans les alentours avec l’auto defense par les armes a feu comme seul remede pour survivre ………………

    3. trump

      @YehudaJ
      « Je dirais simplement qu’il vaut mieux être jugé par douze que porté par six, »

      Robert Paturel,ex patron du raid !

    4. Jacques

      J’avais remarqué dès la sortie de cette affiche son côté très passif, et l’absence de dimension offensive.
      Cela colle bien avec la rhétorique de nos dirigeants, hystériquement opposés au port d’arme et à la légitime défense, au point que c’est parfois la victime qui est condamnée (dernier exemple en date, cet agriculteur condamné à rembourser la camionnette des ses agresseurs).
      Ils souhaiteraient que nous nous laissions tuer sans rien faire qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.
      Pendant ce temps, les voyous et autres islamistes peuvent se balader librement dans le pays, et même passer d’un pays à l’autre, armés jusqu’aux dents, et les autorités laissent faire.
      Pas étonnant que les assassins du Bataclan aient pu tuer autant de gens.
      Au passage, ce qui m’étonne (mais doit-on encore s’étonner de quelque chose en Socialistan ?) est que les tueurs aient eu près de 3 heures, oui 3 heures !! pour tuer, torturer, recharger, tuer, égorger, éventrer, sans que les forces de l’ordre interviennent !?!?!?
      Ca en dit long sur l’impréparation de notre pays à la menace islamiste…

      Bien sûr qu’il faut tout revoir, et si nous sommes en guerre, ce qui est le cas, préparer massivement les citoyens, à la fois psychologiquement et pratiquement : self-défense, armes défensives (bombes au poivre ou autres) ou carrément offensives avec autorisation donnée à certains catégories de citoyens de porter des armes à feu ; et surtout, personne n’en parle ou si peu : augmenter significativement les moyens de nos forces de l’ordre, lesquelles sont complètement délaissées depuis des décennies ! Augmentation significative des effectifs, et des moyens notamment en armes, avec l’autorisation de s’en servir qui va avec.
      Et bien sûr, une justice remise à niveau par la même occasion, afin que les magistrats ne défassent pas le travail de la police à mesure qu’ils agissent ! mais condamnent lourdement les coupables, seule dissuasion efficace.

    5. YEHOUDA

      @trump
      premièrement je ne voie aucun rapport entre l’histoire du peuple Israélien et américain .
      mais le plus grave, sont tes propos  » les Européen se comportent comme nos parents dans les camps d’extermination: passivité, résignation, lâcheté  » personnellement, c’est un manque de respect et une insulte, qui me révolte !
      c’est tellement petit, que je ne ferai aucun commentaire pour remettre le contexte réel de l’époque, a sa place.
      j’aurai voulu t’y voir, dans les ghettos et les camps!

    6. Roland

      Beaucoup d’Européens n’ont pas l’intention de fuir ni de se cacher face a une menace…..Les conseils de l’état bobo socialo, bof….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *