toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pakistan: démantèlement d’un réseau de femmes riches qui collectent des fonds pour l’Etat islamique


Pakistan: démantèlement d’un réseau de femmes riches qui collectent des fonds pour l’Etat islamique

La police de la mégapole pakistanaise Karachi a indiqué lundi qu’elle cherchait à démanteler un réseau de femmes aisées qui collectent des fonds au profit de l’organisation de l’Etat islamique, signe de son attrait grandissant au sein de la classe moyenne pakistanaise.

La police de la ville portuaire s’est mise en chasse sur la base de révélations faites par un homme soupçonné d’avoir financé la première attaque revendiquée par l’EI au Pakistan: le massacre en mai à Karachi de 44 musulmans ismaéliens, un courant minoritaire de l’islam chiite, considéré comme hérétique par les combattants de l’EI.

Selon Raja Umar Khattab, chef de l’anti-terrorisme de la province du Sindh, dont Karachi est la capitale, le suspect, arrêté la semaine dernière, a avoué que sa femme avait fondé une organisation religieuse baptisée « Al Zikra Academy ». « Cette académie ne dispose d’aucune structure, ni de locaux« , a dit M. Khattab à l’AFP. « Un groupe de 20 femmes, toutes issues de familles aisées, distribuent des clefs USB sur lesquelles se trouvent des vidéos de l’EI et elles font la promotion d’organisations terroristes« , a-t-il ajouté, précisant que le réseau collecte aussi des fonds au nom de la charité islamique.

L’argent était ensuite remis au suspect qui a révélé l’existence du réseau. « La femme et la belle-mère du suspect faisaient aussi partie de ce réseau », a encore expliqué M. Khattab. La bataille que le Pakistan livre contre l’insurrection islamiste depuis plus de dix ans a causé la mort de dizaines de milliers de civils. Les principaux ennemis des forces de sécurité sont Al-Qaïda, les talibans pakistanais et leurs affiliés, mais l’EI semble compter des sympathisants au sein des classes éduquées.

Islamabad nie que l’EI représente une forte menace au Pakistan, mais le chef de la police du Sindh a admis en octobre devant une commission parlementaire que l’organisation jihadiste était bel et bien responsable de l’attentat contre la communauté ismaélienne en mai.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap