toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obama a autorisé la NSA à espionner Netanyahou


Obama a autorisé la NSA à espionner Netanyahou

Obama justifie cette surveillance en invoquant des « raisons impérieuses de sécurité nationale »

Les Etats-Unis ont surveillé les communications du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou malgré leur promesse de limiter l’espionnage de leurs alliés après le scandale de la NSA, a rapporté le Wall Street Journal mardi.

Contactée par l’AFP, la Maison Blanche n’a pas démenti l’article du Wall Street Journal, qui cite plusieurs responsables anonymes de l’administration américaine, mais a insisté sur la profondeur de ses liens avec Israël.

« Nous ne conduisons pas d’activités de renseignement visant l’étranger sauf en cas d’intérêt spécifique et validé relatif à la sécurité nationale. Ceci s’applique aussi bien aux citoyens ordinaires qu’aux dirigeants mondiaux », a dit à l’AFP un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

« Le président Obama a dit à maintes reprises que l’engagement des Etats-Unis pour la sécurité d’Israël est sacrosaint », a-t-il poursuivi.

L’ambassade d’Israël n’a pas voulu faire de commentaire.

Après les révélations sur l’ampleur du programme de surveillance de l’agence de renseignement américaine NSA il y a deux ans, le président Barack Obama avait promis de limiter l’espionnage visant les dirigeants de pays alliés.

Selon le Wall Street Journal, Barack Obama a toutefois trouvé que des « raisons impérieuses de sécurité nationale » justifiaient la poursuite du programme de surveillance de certains dirigeants, dont Benyamin Netanyahou et le président turc Recep Tayyip Erdogan.

L’administration aurait décidé de ne pas retirer ou désactiver les dispositifs électroniques implantés pour surveiller les communications étrangères car ils auraient été difficiles à remettre en place en cas de besoin.

Barack Obama aurait à la place, selon le quotidien, demandé à ce que les systèmes piratés de communication d’alliés proches ne soient pas surveillés systématiquement par la NSA tandis que d’autres seraient restés sous la vigilance étroite de ses services.

« Décider de ne plus surveiller Bibi (surnom de Netanyahou, ndlr) ? Evidemment que nous n’allions pas faire ça », a déclaré un haut responsable américain au Wall Street Journal, sous couvert de l’anonymat.

Dans le cas de Netanyahou, Washington se serait inquiété de possibles efforts d’Israël pour surveiller de son côté les négociations entre les Etats-Unis et l’Iran sur le programme nucléaire, selon le journal.

La France s’était indignée en juin des pratiques « inacceptables » des services secrets américains, qui ont écouté pendant des années les présidents français, selon Wikileaks.

Le portable de la chancelière allemande Angela Merkel avait également été écouté, d’après les révélations de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 17 thoughts on “Obama a autorisé la NSA à espionner Netanyahou

    1. Akerman Michel Israël

      Hussein Barak Obama mérite 30 ans de prison, comme Jonathan Pollard, en liberté plus que surveillée, et qui n’avait fait que transmettre des informations dues à Israël, allié de toujours des USA au Proche Orient. Celui qui a trahi plusieurs fois son « allié », c’est justement ce prix Nobel de la paix version arafat. Nous saurons un jour (quand il aura terminé son catastrophique second mandat) comment ce musulman a dégradé en profondeur l’image de son pays d’adoption et comment il a favorisé et favorise encore la prolifération de l’Islam dans le monde.

    2. ppp.משה ז

      Si barak-hussein espionne Bibi, je n’ose pas imaginer combien Israël surveille le démon de la maison-« blanche » !

      L’unité 8200 dans le Négev est bien plus puissante que la NSA, et elle ne laisse pas de trace de le beurre !

      Le jour où ce monstre quittera la présidence, je n’aimerai pas être dans sa peau !

      Ce sera un ex-président mort avant qu’il ne le pense !

    3. michelm.m

      @Akerman Michel Israël et @ppp.משה ז
      Je suis d’accord avec vous. Pour qui il se prend ce connard d’Hussen, oui le même temps que pollard en prison.

    4. serge de netanya

      il y a boire et a manger dans nos relations diplomatique ISRAEL USA on s’espionne a qui mieux mieux les uns la NSA CIA et autres officines du renseignement et nous MOSSAD L’UNITE INFORMATIQUE 8200 donc ami ami espion espion rien de neuf dans le monde du renseignement si ce n’est la pourriture depuis 30 ans contre JONATANN POLLARD mis a part cela j’ai une demande auprès des commentateurs du site car EUROPE ISRAEL ne répond jamais au courrier qui leurs est envoyé une bonne dizaine le problème est simple se site est un excellent site avec comme tous les sites des hauts et des bas mais le plus souvent les articles sont très agréable a lire et documenté le problème c que pour y accéder il faut cliquer un like sans arrêt a chaque page a cheque lecture ou retour a début je n’ai pas et N’AURAIS JAMAIS FESSEBOOK ALORS please on vous aime mais ca suffit les like MERCI SI LE MODERATEUR OU LES INTERNAUTES PEUVENT ME REPONDRE POUR VIRER CES LIKE INTEMPESTIF

    5. capucine

      c’est une honte !! ce n’est pas l’ami d’Israël … il faut considérer Hussein Obama
      comme un ennemi !! vivement qu’il se barre vite fait de la Maison-Blanche !
      il a tendu la main à Abu Mazen et au pire à l’ Iran et aux pays muzz …
      Un jour il paiera d’une manière ou d’une autre toutes les vacheries qu’il a fait
      à Israël et à ses dirigeants …

    6. ppp.משה ז

      Ce qu’il faudrait savoir, c’est que la NSA est équipée d’algorithmes « made in Israël » que les ricains n’arrivent même pas à comprendre !

      Les deux plus grande sommités en matière de cryptage au MIT de Boston, sont israéliens !

      Même les machines équipant (hardware) la NSA est à 100% développée en Israël, c’est à dire qu’Israël n’a pas de leçon à recevoir des USA et surtout de ce cafard de barak-hussein !

      A mon avis, c’est article est hoax !

    7. Armand Maruani

      Les israéliens n’ont pas dû chômer . Ils doivent avoir un dossier solide sur ses trahisons .

       » Yés I can  » .

      Le compte à rebours a commencé pour lui , un jour ou l’autre il passera à la caisse .

      Les israéliens ne le lâcheront jamais .

    8. Armand Maruani

      Nous les connaissons tous par coeur , eux ne nous connaissent pas .

      Seul D. nous connait bien , nous parlons avec lui le même langage et à travers notre Thora sacrée nous le représentons .

    9. rouffart

      Franchement et si je ne me trompe pas, ne croyez-vous pas que tous les grands de ce monde ne s’espionnent pas mutuellement ? Ça peut servir parfois !!! Sans rire….

    10. MARINEL

      Et on ne nous dit pas tout !
      La subtilité des intérêts des uns et des autres…Un monde secret…qui devrait toujours le rester, alors quel est l’intérêt des USA que le monde ait connaissance de cette information ? My stair …et bout de pomme ! (attention a la chut…)

    11. Armand Maruani

      Les E.U n’avaient ils pas déjà espionné Israël lors de la guerre des 6 jours avec le  » LIberty  » ce bateau espion ?

      Ce dernier resté sourd aux semonces d’Israël a été bombardé et il y eut si ma mémoire est bonne plus de 30 morts . L’affaire fut vite étouffée .

      Tout le monde espionne tout le monde OK mais dans ce domaine les américains ne sont pas fair play ( voir l’affaire Polard ) .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap