toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mayotte: interpellation d’un maître d’école coranique accusé de viol sur mineures de moins de 15 ans


Mayotte: interpellation d’un maître d’école coranique accusé de viol sur mineures de moins de 15 ans

Un maître d’école coranique à Mayotte a été mis en examen pour viol et agressions sexuelles sur des fillettes et incarcéré, a annoncé aujourd’hui le procureur de la République dans un communiqué.

L’homme, poursuivi pour viol et agression sur mineures de moins de 15 ans par personne ayant autorité, est mis en cause par neuf victimes âgées de 7 à 13 ans « dont les examens médicaux confirment, pour plusieurs d’entre elles, qu’elles ont été victimes d’atteintes sexuelles », a expliqué Joël Garrigue.

Selon une source proche du dossier, les méfaits auraient été commis chez le « fundi » (maître d’école coranique, ndlr) ou à la campagne lorsqu’il emmenait les enfants cueillir des feuilles pour ses zébus. Sa stratégie aurait été d’isoler alors une des victimes, pas forcément la même à chaque fois. C’est lorsqu’une fillette s’est plainte à ses parents que ces derniers ont alerté la police, geste qui a incité plusieurs familles à faire de même. Le « fundi » de cette école coranique de Tsoundzou 2 (côte est de l’île) a été interpellé lundi soir par la police et placé en garde à vue. Lors de son interpellation, les villageois étaient très en colère et « menaçaient de le lyncher », selon une source proche du dossier. Selon cette même source, les faits reprochés se seraient déroulés de 2013 jusqu’à aujourd’hui.

L’homme a été présenté au parquet hier puis incarcéré à la maison d’arrêt de Majicavo (nord de l’île) où il se trouve actuellement. Il encourt jusqu’à 20 ans de prison. Devant les enquêteurs et le juge d’instruction, l’homme de 34 ans a gardé le silence. Le procureur de la République a indiqué que l’enquête se poursuivait notamment pour rechercher d’autres éventuelles victimes. Ainsi, tous les parents dont les enfants ont fréquenté cette école religieuse et qui auraient été victimes d’attouchements sont invités à se rapprocher du commissariat de police de Mamoudzou.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Mayotte: interpellation d’un maître d’école coranique accusé de viol sur mineures de moins de 15 ans

    1. Armand Maruani

      Dans quel guêpier on s’est fourré encore en reconnaissant Mayotte comme département français et ce , dans l’illégalité la plus complète .

      En effet cette île fait partie intégrante des Comores en grande majorité muzz . On peut imaginer aisément les salades avec les regroupements familiaux .

      Nous n’avons encore rien vu .

      La France s’imagine encore au 18 ième siècle . La Réunion ne lui suffit pas elle qui nous coûte déjà des milliards .

    2. belle

      taubira lui offrira des vacances ds des hotels 3 etoiles a nos frais pr ne pas qu il souffre en prison…
      elle prefere les tueurs les violeurs surtout les recidivistes aux malheureuses victimes !!
      c est ce qu elle a fait avec le koulibaly lui rendant sa liberte pr qu il assassine encore et encore….
      cette femme est complice des meutriers islamistes elle a du sang sur les mains!!

    3. Jean-François Duhamel

      En application du précepte « Tu mourras par où tu as péché » je condamne l’intéressé à la castration !

    4. léopold

      Cela m’a toujours indigné. On apprend un jour que Mayotte a décidé de se joindre à la France. Mais est ce que les comoriens nous ont consulté avant.
      Et est ce que le gouvernement de l’époque (lequel?) a demandé l’avis des Français.

      Est ce cela une démocratie?

    5. Armand Maruani

      On abandonne Madagascar autrement plus riche et stratégique , à majorité chrétienne avec le port de Diégo Suarez à l’est du Mozambique et de l’Afrique du sud pour aller chercher Mayotte . Il faut le faire

    6. Armand Maruani

      Léopold les comoriens ne sont pas d’accord à ce que Mayotte soit rattachée à la France , bien au contraire .

      Lisez cet article vous allez mieux comprendre :

      Le rattachement de Mayotte à la France est illégal
      Publié le mars 29, 2009 | Par AMIFr
      Par Altermédia

      L’annexion néo-coloniale de Mayotte est unanimement condamnée par la communauté internationale

      C’est une victoire écrasante du “Oui” : avec 95,5 % des suffrages, selon des résultats préliminaires publiés par la préfecture de Mayotte après le dépouillement de 25 bureaux de vote sur 133, les habitants de l’île ont massivement voté en faveur de la départementalisation.

      Un peu plus de 70 000 électeurs étaient appelés à se prononcer sur le statut de Mayotte, qui deviendra donc en 2011 le 101e « département français ». La participation s’est établie à 58,81 %, selon la préfecture. L’ensemble des partis politiques avaient appelé les habitants à voter en faveur du “oui”.

      Un rattachement parfaitement illégal

      Or, ce rattachement de Mayotte à la France (ou plutôt le rattachement de la France à Mayotte) est totalement illégal.

      D’abord parce que la nationalité n’est pas un acte de volonté unilatérale: il conviendrait donc de demander aux Français s’ils souhaitent voir entrer dans la communauté nationale 200 000 néo-français, d’un autre continent et d’une autre culture.

      Ensuite parce que cette départementalisation est, à juste titre, condamnée par la communauté internationale pour non respect du droit international. Les Nations Unies et l’Union Africaine jugent nul et non avenu le référendum de 1975 par lequel Paris a obtenu le rattachement de Mayotte à la France, en séparant l’île de la Grande Comore, Anjouan et Mohéli.

      L’Union africaine a réitéré sa condamnation en janvier dernier du projet de référendum français, réaffirmant la souveraineté des Comores sur Mayotte et le principe intangible du respect des frontières issues de la décolonisation.

      Dans son intérêt et pour son crédit notamment auprès des pays africains, la France si prompte à donner des leçons de droit au monde entier, doit impérativement se conformer à la légalité internationale.

      Un vote moralement nul car acheté

      Même si la presse française n’en parle pas, les ONG internationales dénoncent vigoureusement le comportement des autorités françaises qui revient à coup de subventions et de promesses d’avantages importés d’acheter le vote des Mahorais. Rappelons que c’est exactement le motif avancé par le Commissaire du gouvernement pour contester l’élection de Serge Dassault à la mairie de Corbeil.

      « Les responsabilités de la France sont accablantes. Paris doit cesser d’occuper illégalement les Comores [Mayotte] et d’empêcher les Comoriens de se saisir de leur histoire. La France doit se conformer à la légalité internationale« , insistent une organisation non gouvernementale.

      Plusieurs milliers de personnes, dont des officiels comoriens, ont manifesté à Moroni, le qualifiant de « nouvelle agression de la France contre les Comores

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap