toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mawlid: cette fête musulmane qui vient piétiner sur Noel


Mawlid: cette fête musulmane qui vient piétiner sur Noel

OPINION

Pour chaque fête importante juive ou chrétienne, les musulmans  dans l’histoire ont crée des fêtes concurrentes afin d’occuper l’espace festif. Un moyen de se substituer pour dominer.

Aucune trace explicite de cette fête n’existe dans le Coran et la sunna. L’anniversaire de Mahomet n’a jamais été célébré de son époque, ni par ses compagnons, ni par les musulmans sunnites des premiers siècles, et aucune information fiable ne permet d’en établir la date réelle. Cette fête musulmane devant en premier lieu désigner la naissance du prophète des musulmans, a été instauré par un Calif fatimide, le 4ème, répondant au nom d’Al-Muizz li-Dîn Allah. Un homme de Paix puisqu’il est à l’origine de la domination par les armes et le sang des princes des Omeyyades d’Afrique du Nord lesquelles selon l’historien Pierre Guichard, se succèdèrent au pouvoir à Cordoue en privilégiant des concubines dont la majorité était d’origine indigène, des « Galiciennes », provenant des zones restées chrétiennes de l’Espagne du Nord et du Nord-Ouest. Ainsi, selon l’auteur, « à chaque génération, la proportion de sang arabe coulant dans les veines du souverain régnant diminuait de moitié, si bien que la dernier de la lignée, Hisham II (976-1013) qui, au vu de la seule généalogie en ligne masculine est de pure souche arabe, n’a en réalité que 0,09 % de sang arabe ».
Al-Muizz li-Dîn Allah a donc réislamisé la zone puis instauré le Mawlid venant organiser une fête musulmane sur la fête chrétienne de Noel.

Loading...

Cette fête a été abandonné peu à peu et fut même annulée par manque de fondements théologiques et est réapparue récemment en Occident et en Egypte (zone où l’islam est en concurrence avec des chrétiens).

L’islam nous dit en substance:
« Ta fête est ma fête, tes lieux saints sont mes lieux saints, tes prophètes sont les miens. Tu n’existe plus ».

C’est selon cette même logique la fête Lailat al Miraj s’accapare Jérusalem en estimant qu’elle devient « la mosquée lointaine » (interprétation datant de moins de 30 ans), que l’Aïd-el-Kébir reprend caricaturalement la fête juive du sacrifice de l’agneau Pascal devenant un grand bain de sang, que le Ramadan reprend caricaturalement le principe du Carême qui devient une goinfrerie nocturne là où le Carême demande de manger maigre, l’assimilation récente, la fête du Coran, Laylat al-Qadr reprend l’idée de la fête de Simha Torah, estimant que le Coran a été révélé en une nuit alors que la Sunna explique bien que le Coran a été révélé à Mahomet en plusieurs étapes. C’est la Torah qui selon la tradition juive, a été révélée à Moise en une nuit. La substitution est là aussi flagrante.
La Nakba, célébrant au départ la rupture entre la Syrie du nord et la Syrie du Sud est devenu il y a peu un mot désignant la défaite et la fuite des arabes de Palestine après avoir échouer dans leur tentative de jeter « les juifs à la mer ». Ainsi la Nakba vient faire de l’ombre au jour de l’indépendance de l’Etat d’Israël.

A quand le Père Mawlid vétu de vert distribuant des Corans aux non-musulmans et des sabres aux enfants?

Axel Rehouv pour europe-israel.org





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mawlid: cette fête musulmane qui vient piétiner sur Noel

    1. Laurence

      1milliard 300millions de Catholiques dans le monde

      1milliard 500millions de musulmans dans le monde

      combien de chinois etc …

      il y a moyen que les muzzs s’écrasent si tout le monde ss’y mettait

    2. Slam

      L’islam s’est bâti par le mensonge, la peur, le meurtre. C’est la flatterie des instincts les plus vils, une doctrine dont les dogmes sont pervers et malfaisants sont identiques à ceux du nazisme. tuer, epurer, detruire pour construirr un monde soumis à sa dictaure. Mahomet et Hitler sont la meme personne.

    3. o.icaros

      il y a même des religieux non-musulmans qui ont trouvé cela extraordinaire, un événement annonciateur qui fait du bien au vivre-ensemble!
      Ils feraient mieux de s’interroger d’où sort cet anniversaire, sorti de derrières les fagots, alors qu’on, je veux dire les musulmans, ne connaît même pas la date de sa naissance que par convention on fixe vers 570.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *