toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Occident au bord de la guerre civile


L’Occident au bord de la guerre civile

Le père Henri Boulad dans un entretien avec Valeurs Actuelles :

Quelle leçon tirez-vous de l’attitude des Français après les attentats du 13 novembre à Paris ?

Sans être méchant et avec le plus grand respect pour les très nombreuses victimes, je dirais que c’était tout à fait prévisible. C’était une question de temps. Cela fait trente ans que je mets en garde les Français contre la pénétration sournoise de l’islamisme en France, contre le projet d’invasion systématique de l’Europe. Ils n’ont rien voulu entendre et j’ai été traité d’islamophobe.

Il faut prendre conscience que nous assistons au début d’une phase de djihadisme qui risque de s’amplifier. À présent, la réalité frappe les Français de plein fouet. Peut-être cela les réveillera-t-il ? Avec le discours politique et médiatique de déni radical qui reprend de plus belle, on est en droit d’en douter…

En disant cela, considérez-vous les Français dans leur ensemble ou faites-vous une différence entre le peuple et les élites, notamment les dirigeants politiques ?

Oui, bien sûr, je fais une différence. Mais je dirais aussi qu’un peuple a les dirigeants qu’il mérite. Quand on vit systématiquement dans le déni et qu’on refuse de voir certaines réalités qui crèvent les yeux, on ne peut pas se plaindre des conséquences.

La France est devenue molle. Elle se laisse trop facilement manipuler par la plupart des médias, qui diffusent de la désinformation, voire font de la propagande, à longueur d’année. Je pense que les médias occidentaux sont grassement payés ou aux ordres, tout comme les politiques. Ce qui compte, c’est finalement l’argent.

Que voulez-vous dire exactement ?

Il est contradictoire et hautement dangereux de nouer des accords économiques, commerciaux et militaires juteux avec des pays comme l’Arabie Saoudite et le Qatar et, en même temps, d’adopter une certaine dhimmitude (soumission) vis-à-vis d’eux, alors que l’on sait qu’ils sont à la source de ce fondamentalisme inquiétant qui prospère en France.

Le déni de réalité ne fera que laisser empirer ce mal. L’islamisme procède d’une certaine lecture de l’islam “importé” de ces pays. C’est une forme d’allégeance, celle des obligés… ou le syndrome de Stockholm ? […]

Mais l’Occident peut-il parler librement de l’islam ?

Non, hélas, je ne le crois pas.

Le “politiquement correct” d’aujourd’hui muselle ceux qui voient clair et qui voudraient parler. Sous prétexte de tolérance et d’ouverture, l’Occident — tout comme l’Église d’ailleurs — est tombé dans le piège — j’allais dire dans “la mode” — de l’idéologie de la gauche libérale et aussi d’une certaine droite, celle qui a favorisé par le passé l’UOIF, c’est-à-dire les Frères musulmans.

Le piège est dans cette naïveté et cet angélisme de croire qu’on peut réussir un “islam à la française” avec cette organisation des Frères musulmans, lorsqu’on sait que l’idéologie de cette confrérie est fondamentalement nihiliste, profondément conquérante et d’un prosélytisme sournois et rampant : le cas de figure de l’Égypte en est le meilleur exemple.

Nous ne sommes plus vraiment libres de parler. On ne cherche plus la vérité, mais on cherche plutôt à plaire, à contenter tout le monde au nom de la paix sociale. Sous ce calme de surface apparent, soyez sûr que le cancer progresse.

Pourquoi est-il aussi difficile de parler librement ?

Parce que, dès qu’on tient un certain discours, on est immédiatement classé, étiqueté, de façon péjorative. Les Français sont pourtant réputés pour leur sens critique, mais ils semblent, dans ce cas, avoir perdu tout discernement. La plupart des gens sont prisonniers de l’opinion, de l’idéologie. Quand donc aurons-nous le courage de nous exprimer en toute liberté ?

Jésus nous a pourtant dit : « La vérité vous rendra libres. » Le problème des musulmans et des partisans du dialogue interreligieux est leur refus de reconnaître que l’islam est confronté à un vrai et vaste problème. Sous une réforme radicale de l’islam, nous allons vers une confrontation, pour ne pas dire une déflagration.

Je pense même que c’est imminent et que l’Occident est au bord de la guerre civile. On ne peut indéfiniment — ni impunément — tricher avec la vérité. De plus, Nostra aetate n’a jamais demandé de dialoguer “avec l’islam”, mais de créer des relations avec les musulmans : il n’y a en effet pas de convergence possible entre les doctrines, mais des liens constructifs souhaitables entre des personnes. […]

Pourquoi les responsables musulmans ont-ils tant de mal à parler, avec franchise, de tout cela et des dérives de certains de leurs coreligionnaires ?

Parce que, précisément, l’islam a opté, il y a déjà dix siècles, pour la ligne dure. Parce qu’il est très difficile aux musulmans — pour ne pas dire impossible — de faire marche arrière, quelle que soit la bonne volonté qui les anime. Les points de blocage sont nombreux.

Par exemple, renoncer au projet de califat mondial, qui est préconisé non seulement par les islamistes, notamment les Frères musulmans (l’UOIF en France), mais aussi par l’islam tout court.

Autre blocage : ouvrir l’islam à la pensée critique. C’est impossible pour les musulmans : cela leur est interdit, depuis dix siècles, par la décision de “fermer la porte de l’ijtihad” (“renouveau”, “effort intellectuel” afin de moderniser la lecture du Coran). […]

Pensez-vous l’islam compatible avec la démocratie, avec la laïcité ?

Non. Les islamistes utilisent la démocratie pour la tuer.

Pour eux, les lois d’Allah (la charia) sont supérieures à celles des humains. Pour la majorité des musulmans, le Coran n’est pas discutable : il émane d’Allah et il est au ciel auprès du Trône, posé sur la Table gardée, depuis le début de la Création.

La ségrégation envers les infidèles et les femmes est inscrite dans les versets coraniques et les hadiths, ce qui nous permet d’affirmer que ce n’est pas demain que la démocratie, la liberté de conscience et de religion seront des sujets d’actualité dans le monde arabo-islamique, ni même en France.

L’islam régente tous les aspects de la vie de l’individu du berceau à sa tombe. Il n’est pas libre de penser ou de décider par lui-même en dehors de la charia et s’il le fait, il se met en dehors de l’oumma (la communauté-nation islamique). Il sait aussi ce qui l’attend : l’enfer sur terre et dans l’au-delà. On est loin des droits de l’homme, du libre arbitre augustinien, de la laïcité et de la démocratie.

Michel Garroté

Source :

http://www.valeursactuelles.com/







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 19 thoughts on “L’Occident au bord de la guerre civile

    1. YEHOUDA

      !!!!!!!!!!!!!
      Questions posées à l’Assemblée Nationale
      Ces questions sont troublantes, n’est-ce pas ?
      – Où est la justice sociale quand on repousse l’age légal de la retraite, alors que tout étranger de 65 ans, n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite de 780 euros par mois, dès son arrivée ?
      – Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la ferme, n’a pas droit à ces 780 euros, au prétexte que son mari et elle dépassent le plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?
      – Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite continue de payer à l’étranger, sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis des lustres ?
      – Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’État soigne 220 000 sans papiers, chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que la sécurité sociale ne dépense « que »1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?
      – Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ? 30% des Français ont différé leurs soins en 2011 !
      – Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse identité, au détriment des ayant droit ?
      – Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames, certains d’entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler, alors que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?
      – Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit ans son premier logement pour avoir un enfant ?
      – Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports, donnant droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports bio-métriques soi-disant« infalsifiables » ?
      – Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant, alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages blancs ?
      – Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors que nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution européenne et que des millions d’électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas représentés au Parlement ?
      – Où est la justice sociale quand on accueille, chaque année, plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin, alors que la pauvreté augmente, que nous avons près de 5 millions de sans emplois et que le chômage atteint déjà 40% chez la population immigrée ?
      – Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti-français est systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?
      – Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne sont jamais inquiétés, au nom de la liberté d’expression ?
      – Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous passent avant ceux des victimes ?
      Car si l’intégration a totalement échoué, c’est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu antiracisme et acceptation de l’autre, avec le renoncement à nos valeurs.

    2. Roland

      D’accord avec Yehoudad question « Justice sociale » mais ce qu’il décrit est appliqué aussi en Belgique. Une « Justice sociale » Européenne alors? Question guerre civile, nous y allons et a grands pas, celui qui n’a pas encore organisé par ses propres moyens sa défense et celle de sa famille en cas de « Pépins » est un utopiste malheureusement.

    3. Laurence

      Roland
      que voulez vous dire par là ?

      organisé par ses propres moyens sa défense et celle de sa famille en cas de « Pépins » est un utopiste malheureusement.

    4. michelm.m

      Bravo YEHOUDA.

      à la question: Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité.. C’est parce que antisémitisme est caché derrière les demandes de l’administration. D’ailleurs c’est souvent des arabes qui vous reçoivent, et leurs accent ne s’entend presque pas. hum !

      a la question: Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers… Eh bien la gauche ne serait jamais arrivée au pouvoir sans l’immigration.

      à la question et celle là m’énerve beaucoup parce que c’est du vécu :
      Où est la justice sociale quand on accueille, chaque année, plus de 200.000 étrangers non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin.

      Mais n’est-ce pas une chance pour la France cette foutue immigration qui empêche les gens de travailler?

      je m’explique, une fois j’ai trouvé un travail intérimaire d’électricien de nuit pour la maison de la radio. Jusque là tout va bien. On me dit qu’il y a un chef d’équipe de « nuit » etc… Avec mon collègue on affiche le plan au mur et nous décidons à la vitesse de la lumière lol pas fait exprès, de placer nos équipements, là et encore là… Le chef est choqué qu’on aille aussi vite et se félicite de travailler avec de vrais électriciens (pffff). Comme il a un accent assez fort je lui demande d’où il vient. Il me répond qu’il est chef depuis deux ans pour l’E.I, comprendre Entreprise d’Électricité qui avant s’appelait Trindel.
      Il vient de Roumanie avec sa propre boite et 5 ouvriers. Là, mon cul tombe tout seul sur le sol, et je lui demande combien ils les payent, 500€ net me dit-il. Là encore je suis pris d’un vertige, payes tu des charges sociales en France ? Non mais ça va pas me dit-il, ma boite n’est pas en France. Je pousse le bouchon par une autre question et je demande le salaire en Roumanie pour le même travail, 350€ net, et il me dit qu’ils sont très contents de travailler ici. Sans blagues !

      Toute cette merde n’a qu’un but, empêcher les cinquantenaires de continuer à cotiser leurs retraites. Ces enfoirés de tous les gouvernements on eut la même politique; l’immigration de masse pour sois disant faire entrer de l’argent dans les caisses de retraites.

      Ah oui c’est une chance pour la France…

    5. yoniii

      hi

      bravoo bravo

      neanmoins la seul chose a dire c est

      CITOYEN AUX ARMES

      COMBATTEZ ET BOUTER L ENNMI MUZZ
      HORS DE NOTRE CITADELE

      PIUS COMBATTEZ L ENNEMI CHEZ LIU SOUMETTEZ LE

      LA LIBERTE VAINDRA ET REVIENDRA QUE PAR LES ARMES

      LE TEMPS DES PAROLES ET REVOLU LE TEMPS DES ARMES DOIT PARLER

      by

    6. Jg

      Pour l AME ,c etait 1000 par jour 4 jours et demi par semaine .
      Aujourd hui , nous avons de la chance,il y en a un peu plus et tout se fait par correspondance,cela evite les attentes interminables ….
      Pour les premieres demarches,les files d attente dans les centres de police centraux somt longues ,mais si le dossier semble bon ,un rendez vous a la prefecture est pris sur place (ce qui est deja une etape importante) poir l obtention fu titre de sejours.
      En ce qui concerne la chance pour la france, je confirme,les procedures sont simplifiees( OUF !) Ce qui explique le nombre important incalculable, jamais devoile , du nombre de muzzs .
      Pas d amalgame!

    7. David l'Amandier

      Hey Yehouda, petit fripon! j’t’ai grillé! Ci pas jouli ditouditou de faire du bénef. sur de la marchandise qui n’est pas à toi sur le dos des clients et du fournisseur^^
      Ca me fait chier parce que j’aime bien te lire d’habitude, mais cette fois-ci tu m’as un peu surpris en faisant un copié-collé sans citer la source de l’auteur véritable des mots que tu as repris ailleurs. J’ai pas vérifié mais je suis certain que c’est la seule et unique fois que tu procèdes ainsi.
      J’avoue qu’en lisant les « bravo Yehouda » des autres personnes suivant ton message, j’ai été motivé par la volonté de rétablir la verité en mettant le lien de cet article pour que les gens qui te felicitent sachent qui a ecrit les mots que tu reprends, car ils sont respectables et le meritent. (Cela dit, ça n’enlève rien à tes qualités).
      Je pense que c’est un simple oubli de ta part.

      http://ripostelaique.com/le-ps-ose-parler-de-justice-sociale-quand-les-francais-modestes-sont-victimes-de-sa-preference-immigree.html

      Chat l’homme à toi,Yehouda,ainsi qu’au père Boulad et à vous qui me lisez.

    8. Jacques

      Toujours le même regard lucide et acéré, le père Boulad…

      Quand on pense que ce sont des choses qu’il a dites aux députés français en juin dernier… et personne ne l’a écouté, la preuve, on continue à foncer droit dans le mur. Il faudrait peut-être expliquer à nos politiciens de pacotille que klaxonner ne sert à rien, car le mur ne se rangera pas de côté…
      Ce sont eux les plus coupables dans cette affaire, eux les collabos.

    9. Roland

      Laurence: Protéger sa famille et soit même n’est pas une utopie, il suffit d’avoir les « moyens », par exemple « Hors communes socialistes » de faire une associations entre voisins d’habitations qui surveillent les intrus, d’avoir un portable dont vous ne vous servez que pour appeler le groupe de voisins…. Etc.. Etc…Entre voisins , nous avons déjà préparés les loukouns pour inspirer la pitié a nos agresseurs……

    10. Alauda

      Où est la justice sociale quand une jeune française ne peut obtenir un emploi jeune au prétexte que sa mère d’origine marocaine chez qui elle est domiciliée n’habite pas un quartier « défavorisé » ?
      Où est la justice sociale quand la même jeune fille devient éligible pour l’obtention du même poste aidé en se domiciliant chez son père résidant, lui, dans une cité ?

    11. Laurence

      maintenant je vais m’amusée à donner des noms de familles

      famille sidartha , mari travaillant dans un consulat sa femme était en bas en train de discuter avec une autre voisine famille Van Outhen ,elles ont assistées à ce qu’une maghrébine me casse mes lunettes avec coup et blessures
      elles n’ont pas bougée
      sonnant chez une voisine famille nitard , mari controleur d’impot , elle n’a pas voulu appeler la police
      alors faut se débrouiller seule , et je fais déguerpire les connards !

    12. zanaroff

      On oublie un peu qui est Dieu dans cette histoire. La réponse peut venir du ciel. Et oui, beaucoup d’astres se baladent et un jour prochain, l’un pourrait tomber sur un point culminant qui ferait taire beaucoup de monde. Il se pourrait que le jugement de Dieu punisse les pourvoyeurs de mort, de crimes et d’assassinats. Quel coin de la planète va t’il viser ??? A lui de choisir…. je lui laisse le choix du ROI.

    13. Pinhas

      Laurence , Ces musulmenteurs sont des Voleurs , menteurs et des agresseurs .

      Ils savent s’entourer et savent calculer .

      Ils connaissent toutes les lois leurs permettant de profiter du système .

      Et nous pauvres cons que nous sommes , nous observons et laissons faire .

      Non assistance à une France en danger .

    14. zanaroff

      Tous les cinquantenaires en France sont laissés pour compte. Licenciés et au chômage sans pouvoir récupérer un travail. Ou alors des missions tellement précaires. Tout ça pour faire baisser les retraites, pour ne pas payer. L’argent qui revient de droit aux européens est dévoyé pour d’autres qui n’ont aucun droit sur notre sol. Honteux, lamentable. Virons toute la bureaucratie des élites europếenne et nous verrons revenir la prospérité. La plus grand fumisterie c’est cette Europe où les pouvoirs sont opaques, obscurs. Levez vous et reprenez votre destin en main. Que les pays européens aient des accords commerciaux, ok, mais ce capharnaum cela suffit…. Je vais finir par demander à Dieu de faire péter un volcan pour éradiquer définitivement ce continent de merde si ça continue. Continuez sur cette lancée, je vais vous montrer comment on fait pour se débarasser d’un problème insoluble. Une seule prière, une seule demande … et c’est un autre monde, plus juste, plus équitable, plus vrai. Avec les cons en moins.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap