toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le père du troisième kamikaze du Bataclan aurait «tué» son fils s’il avait su ce qu’il préparait


Le père du troisième kamikaze du Bataclan aurait «tué» son fils s’il avait su ce qu’il préparait

BISCHHEIM – Le père de Foued Mohamed-Aggad, le troisième kamikaze recensé dans la salle de spectacles du Bataclan, a affirmé qu’il ignorait jusqu’à mercredi que son fils comptait parmi les auteurs des attentats de Paris, assurant qu’il l’aurait «tué avant» s’il avait su ce qu’il préparait.

C’est sa famille qui, après avoir reçu un SMS de Syrie annonçant son décès, a alerté la justice française qui a pu formellement l’identifier en fin de semaine dernière grâce à des comparaisons ADN, selon une source proche du dossier. Son identification a été confirmée mercredi par le Premier ministre Manuel Valls.

«Bien sûr que je suis surpris», a dit Saïd Mohamed-Aggad à des journalistes devant son domicile de Bischheim, en banlieue de Strasbourg (est), confiant que, s’il avait imaginé plus tôt que son fils, âgé de 23 ans, allait être impliqué dans les attentats du 13 novembre à Paris, «je l’aurais tué avant».

Loading...

«Je l’ai appris comme vous, depuis minuit. Je savais qu’il était parti en Syrie, depuis deux ans, mais pas qu’il était revenu», a affirmé M. Mohamed-Aggad.

«La dernière fois que je l’ai vu, c’était il y a deux ans, quand il est parti. J’ai pas de mots, je l’ai appris ce matin, il faut que je m’en remette», a ajouté le père.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le père du troisième kamikaze du Bataclan aurait «tué» son fils s’il avait su ce qu’il préparait

    1. Laurence

      et si nous faisions comme eux!!!!!!!
      et si on commençait par faire sauter la turquie , ensuite , je sais pas à vous de choisir quel pays vouss avez envie d’aller faire sauter ??????

    2. Alauda

      Je réfute le mot « kamikaze » pour ces salopards qui s’en prennent aux civils.

      Définition Larousse : En 1944-1945, pilote japonais volontaire pour écraser sur son objectif un avion chargé d’explosifs ; cet avion lui-même, dit aussi avion-suicide. (Au nombre d’un millier environ, les kamikazes causèrent de très lourdes pertes à la marine américaine.)

      Les kamikazes japonais n’envoyaient pas leur avion sur les civils.

    3. GIBERT

      Aaaaah !!! Aaaaaah !!!! Ouuuuuuh !!! Arrêtez, j’ai mal aux côtes. Aaaaah !! Le père, aaaaahhh !! Il aurait tué son fils, ouuuuuhhh !!!
      Et la marmotte mettait le chocolat dans le papier. Mais oui, on y croit.

      rhédar y yé, rhédar y mèitche !
      Phonétiquement dans le texte, comme on dit à Constantine…….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *