toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le palestinisme des médias français a encore frappé


Le palestinisme des médias français a encore frappé

« Des musulmans d’origine marocaine et des français tués à Paris »

Voilà le titre qu’auraient publié les médias français s’ils avaient appliqué aux attentats de novembre 2015 la même méthode rédactionnelle qu’ils appliquent depuis 30 ans à Israël.

Dans les faits, voilà une illustration factuelle parut le mercredi 23 décembre 2015 dans le journal France Info qui démontre parfaitement la malhonnêteté intellectuelle des pseudos journalistes impartiales.

Deux Israéliens et deux Palestiniens tués à Jérusalem

Les deux assaillants palestiniens ont été abattus par la police © MaxPPP

Les deux assaillants palestiniens ont été abattus par la police © MaxPPP

« Deux Israéliens ont été poignardés à Jérusalem par deux terroristes Palestiniens. Les terroristes ont été abattus par la police«  devient dans le traitement fait par l’AFP relayé par France Info  « Deux Israéliens et deux Palestiniens tués à Jérusalem » avec comme sous-titre de la photo : « les deux assaillants Palestiniens ont été abattus par la police« .

En lisant le titre de l’article, on constate bien que tout est fait pour influencer le lecteur. En positionnant les meurtriers palestiniens au même niveau que les deux victimes israéliennes, l’AFP tente de déshumaniser les victimes et d’humaniser les meurtriers.

Sous la photo, la légende précise bien que ce sont deux assaillants palestiniens qui sont abattus par la police israélienne. Les terroristes se trouvent donc transformer en victime, et la mort des deux véritables victimes israéliennes passe en second plan. L’objectif est bien d’atténuer la gravité du crime.

AFP

Dans sa désinformation, le marketing de l’information utilisé par l’AFP est primordial pour influencer son lecteur. La manière de hiérarchiser l’information, le titre choisi, ce que l’on va mettre en avant, ou ce que l’on va au contraire omettre. A l’AFP, ils sont champions en la matière, ils utilisent un vocable partisan qui devient un véritable dogme à force de rabâchage, et le lecteur est totalement manipulé sans le savoir.

Les expressions et mots partisans de l’AFP :

  • « L’activiste » ou « l’assaillant » : Utilisés pour qualifier un terroriste, c’est à dire une personne qui tue des civils pour semer la terreur au nom de sa cause.
  • « Colon » : Mot utilisé pour déshumaniser la victime. Ainsi « un couple de parents assassinés devant leurs 4 enfants de 4 mois, 3 ans, 6 ans et 9 ans » devient « 2 colons tués ». L’utilisation du terme « colon » (terme péjoratif dans l’inconscient français coupable de 150 années de colonisation ) laisse supposer qu’ils l’ont bien cherchés puisqu’ils sont des « colons occupant une terre qui ne l’appartient pas« , et non pas des êtres humains qui sont revenus vivre sur la terre de leurs ancêtres.
  • « Cisjordanie occupée » au lieu de Judée Samarie ou West Bank (terme utilisé par les anglo-saxons). Le terme Cisjordanie n’a aucun sens historique dans la mesure où la Judée Samarie n’est pas une partie de la Jordanie, la Jordanie ayant renoncé à l’annexion illégale de cette région depuis 30 ans.
  • « Agression » ou « violence » pour éviter le mot « attentat » bien plus grave et minimiser les actes.

BFMTV

Les médias français parlent de « L’esplanade des mosquées » à la place du « Mont du Temple », ce qui ne correspond à aucune réalité historique : Le Temple de Salomon date du Xe siècle avant JC.

Cet usage abusif et faux du vocable « Esplanade des mosquées » vient ainsi appuyer une campagne actuelle de désinformation auprès de l’UNESCO menée par six pays arabes, le Maroc, l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie, le Koweït et les Émirats, afin de «déjudaïser» le lieu le plus saint pour les Juifs, le fameux « Mur des Lamentations » (là aussi terme impropre utilisé uniquement par les médias français car son vrai nom est le « Kotel », « Mur Ouest » chez les anglo-saxons) et l’intégrer à la mosquée Al-Aqsa.

esplanade des mosquee

L’actuel vague de violences a éclaté début octobre avec l’assassinat d’un jeune couple israélien par le Hamas devant leurs quatre enfants.

En toile de fond, un mensonge maintes fois répété depuis 1929, quand il a déclenché un pogrom à Hébron: « les Juifs veulent détruire la mosquée Al-Aqsa« . Si c’était réellement le cas, les Juifs en auraient eu souvent l’occasion en 86 ans.

Depuis trois mois, tous les jours, des Israéliens anonymes sont poignardés dans la rue parce qu’ils sont Juifs, dont un garçon de 13 ans qui a reçu 15 coups de couteau.

L’Autorité Palestinienne a voulu faire gober au monde que l’assaillant, lui aussi âgé de 13 ans, avait été «exécuté» par la police, jusqu’à ce qu’un reportage le montre en train de manger dans son lit d’hôpital en Israël. Et pourtant pas une seule ligne dans aucun média français pour rétablir la vérité et dénoncer cette énième supercherie de Mahmoud Abbas.

enfants en vie

En France, les médias racontent les événements exclusivement du point de vue arabe, allant même jusqu’à transformer les agresseurs en victimes, comme c’est le cas présentement. Les Français ont toujours ressenti une sympathie naturelle pour les perdants de l’Histoire. Une position noble tant que les bons sentiments ne se substituent pas à la vérité et à l’intégrité.

Suite à l’apparition de l’article de France Info, M. Meyer Habib député UDI et représentant des Français de l’étranger, a très sévèrement condamné sur sa page Facebook les informations souvent déformées et partiales de la presse française lorsqu’il s’agit de traiter le conflit israélo-palestinien. Il a déclaré :

« Cela fait des années que beaucoup de médias français font une présentation biaisée du conflit israélo-palestinien. Même quand les Israéliens – voire des Franco-israéliens ! – des femmes, des enfants sont attaqués, poignardés, tués, certains médias français continuent, malgré Toulouse, malgré l’Hyper Casher, malgré le 13 novembre à présenter les Palestiniens comme victimes alors qu’ils sont responsables, à commencer par leurs dirigeants qui prêchent régulièrement la violence, de cette vague de terrorisme barbare et aveugle ».

« J’écrirai dans les jours à venir au directeur avec copie au Président de Radio France et à la Ministre de la Culture et de la Communication ».

Qu’il soit entendu mais surtout écouté …

Concernant le Moyen-Orient, et depuis des années, nous sommes loin, très loin de la neutralité. L’AFP a pris une position résolument pro-palestinienne et pire encore, pratique une désinformation permanente qui a des conséquences graves en France, notamment pour la communauté juive.

L’AFP, en faisant systématiquement passer les israéliens pour des monstres sanguinaires tueurs d’enfant, crée un terreau favorable (ça n’est pas le seul) à la radicalisation des jeunes musulmans, solidaires de leurs « frères palestiniens » .

Les plus extrémistes d’entre eux finissent par passer à l’acte en projetant et en s’attaquant aux Juifs de France faute d’Israélien à leur portée. Merah et Coulibally avaient clairement exprimé leurs motivations de « venger les enfants palestiniens ».

Le traitement orienté et partial par l’AFP de l’information en provenance d’Israël devient un instrument de propagande au service de la cause arabe en général et de la « cause palestinienne » en particulier.

L’AFP réserve d’ailleurs la même désinformation pour les attentats commis en Europe: elle n’a pas hésité à qualifier de « militants » les terroristes des attentats de Paris…

Cette désinformation pro-arabe et pro-Islam est inscrite dans l’ADN de l’AFP.

L’AFP a bien mérité bien son appellation d’Agence France Palestine, et n’est pas prêt de guérir de son palestinisme.





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le palestinisme des médias français a encore frappé

    1. Laurence

      excellent article et tellement vrai !!!!!!!!!!
      cette désinformation est de plus en plus virulante
      regardez les bandeaux des chaines d’infos vous vous arrachez les cheveux !

    2. Myriam

      C’est une honte pour le journalisme, c’est de la propagande digne de Goebbels!
      Mais le Patron la-haut regarde tout et punira pour le mal qu’ils font à Israël et au Peuple Juif! Amen

    3. Raphael

      Au conseil d’ administration de l’ AFP les trois representants de l’ Etat ; (1er minstre-Ministre Eco Fi – Ministre Affaires etrangeres ) pésent sur la tendance trés pro-arabe . Plus les memebres du syndicat des journalistes ( tous formatés par le CFJ , ou tous les jeunes boutonneux viennent se faire une conscience morale de goche ) et vous obtenez ainsi le meilleur outil de mensonge et desinformation depuis l’ agence sovietique Novosti qui etait controlé par le KGB.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap