toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ancien directeur d’Al-Arabiya TV, Al-Rashed : « L’islam radical ressemble au nazisme. Pour l’éradiquer, il faut mener un combat idéologique »


L’ancien directeur d’Al-Arabiya TV, Al-Rashed : « L’islam radical ressemble au nazisme. Pour l’éradiquer, il faut mener un combat idéologique »

Le journaliste saoudien Abd Al-Rahman Al-Rashed, ancien rédacteur en chef du quotidien Al-Sharq Al-Awsat, basé à Londres, et ancien directeur d’Al-Arabiya TV, écrit que le terrorisme ne peut être éradiqué par l’élimination de ses dirigeants, car d’autres les remplaceront inévitablement.

Il ne peut non plus être éradiqué par un retrait militaire, comme le révèlent les conséquences du retrait américain d’Irak.

Selon Al-Rashed, pour lutter efficacement contre le terrorisme, il convient de prendre pour cible l’idéologie extrémiste qui l’anime. Il souligne que ceux qui propagent cette idéologie – les prédicateurs, les personnalités médiatiques et les enseignants – sont plus dangereux que des dirigeants terroristes tel Ben Laden, car ils sont capables de produire de nouveaux dirigeants et organisations terroristes lorsque les précédents seront éliminés.

Al-Rashed souligne que, après la Seconde Guerre mondiale, les Européens sont allés jusqu’à interdire l’idéologie nazie. Ils ont banni son enseignement ou sa commercialisation et exclu toute personnalité publique qui lui serait affiliée. Il souligne que l’extrémisme islamique actuel ressemble à bien des égards au nazisme, étant lui aussi fasciste et basé sur la foi aveugle en une idéologie, la haine et l’hostilité féroce envers d’autres. Par conséquent, pour le contrer, il incombe de prendre des mesures similaires à celles prises contre le nazisme.

Dans un autre article paru en mai 2015, Al-Rashed établissait également un parallèle entre l’extrémisme religieux et le nazisme. Il soulignait que si les démocraties occidentales, qui respectent généralement la liberté d’expression, ont ressenti le besoin de faire une exception avec le nazisme et d’interdire le mouvement, l’Arabie saoudite a tous les droits de bannir l’extrémisme religieux.

Les extraits ci-dessous sont tirés d’articles parus sur le site d’Al-Arabiya en anglais. 

Extraits :

Le terrorisme ne se limite pas aux dirigeants, mais s’étend à l’idéologie de ses auteurs

Dans un article du 22 novembre 2015, Al-Rashed écrit : En mai 2011, des millions de personnes à travers le monde ont assisté à la fin de l’organisation Al-Qaïda, ou pour être plus précis, à la fin du chef de l’organisation, Oussama ben Laden, tué lors d’une habile opération de renseignements. Le corps de Ben Laden a été enchaîné et enveloppé dans des draps, et jeté à la mer. Ce qu’il symbolisait a pris fin avec sa mort, et Al-Qaïda, qui avait terrifié le monde, a également été enterrée avec lui. Toutes les personnalités importantes au sein de l’organisation ont été tuées ou arrêtées…

« les vidéos de Ben Laden ont été remplacées par Twitter, Facebook et WhatsApp, qui sont devenus plus dangereux »

Je pense que la question ici est de diagnostiquer le problème initial. Le terrorisme n’est ni une affaire de dirigeants ni de motivations personnelles, mais d’idéologie inculquée par des prédicateurs, des personnalités médiatiques, des enseignants et de fervents croyants extrémistes, plus dangereux que Ben Laden et Zarqaoui.

Ces individus sont capables de produire des dirigeants et des organisations alternatives, sous différents slogans et dans différentes régions. Ils ont inventé Abu Bakr Al-Baghdadi comme une alternative à Ben Laden, et l’Etat islamique d’Irak et du Levant comme une alternative à Al-Qaïda. La Syrie est devenue un nouveau champ de bataille et les vidéos de Ben Laden ont été remplacées par Twitter, Facebook et WhatsApp, qui sont devenus plus dangereux.

La guerre est retournée à la case départ, [mais] les terroristes actuels se distinguent de leurs prédécesseurs. Non seulement [les organisations] ont à présent grandi en taille, mais elles comptent également davantage d’experts, qui sont plus influents. Elles ont abattu un avion russe avec une bombe d’un kg d’explosifs selon les estimations, et mené une série d’attentats terroristes à Paris.

Une branche terroriste du Nigeria a franchi la frontière du Mali et effectué une prise d’otages dans un hôtel. Puis l’EI a affirmé avoir exécuté un otage chinois et menacé les Etats-Unis d’opérations imminentes. Tous ces actes de terroristes qui ont horrifié le monde ont été commis en moins d’un mois.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’ancien directeur d’Al-Arabiya TV, Al-Rashed : « L’islam radical ressemble au nazisme. Pour l’éradiquer, il faut mener un combat idéologique »

    1. MisterClairvoyant

      Je n’admire pas les terroristes ni leurs capacité à faire des attentats, mais je pense que l’occident va trouver mille moyens pour combattre le terrorisme et pas qu’une, pas très efficace.

    2. Maguid

      D’accord pour la comparaison, mais, par contre, tu as l’air d’oublier que le nazisme a été combattu et VAINCU autrement que par de belles paroles.

    3. Patjs

      Un beau bla, ,bla, bla. Mais je reprendrai les paroles du Général Al Sissi qui sont qu »Il faut réformer le Coran et tout ce qui s’ensuit comme la charia, les hadiths, etc.

    4. Maguid

      Si tu appelles « combat idéologique » le DEBARQUEMENT DES ALLIES, EN NORMANDIE ET LE RASAGE DES GRANDES VILLES ALLEMANDES, ET LA DESTRUCTIONS DES ARMEES NAZIES ETC….O. K.

    5. chayR

      La première édition en français du livre Mein Kampf, d’Adolph Hitler, fut préfacée en 1934 par le maréchal … Lyautey.

      Et que dit cette préface ? Est-elle un éloge de l’idéologie nazie ? Non ! elle tient en six mots :  » Tout Français devrait lire ce livre. » Hubert Lyautey signifiait ainsi à ses compatriotes que s’ils souhaitaient s’informer de leur avenir face à leur voisin de l’Allemagne hitlérienne, autant le faire à la source de cette idéologie.

      Eh bien pour l’islam, il en va de même : tout humain devrait lire ce livre, où un prétendu prophète déclare que son dieu lui ordonne, ainsi qu’à ses adeptes qui le reconnaitront comme « le beau modèle » : de battre, de fouetter, de crucifier, d’égorger … tous ceux qui ne le reconnaitront pas comme leur dieu et maitre ; et éventuellement – dans un geste de grande bienveillance – allah n’est-il pas miséricordieux ? d’être relégué au statut d’esclave de travail ou sexuel.

      Voila en résumé, ce que prévoit le programme de la loi islamique, la chari’a, pour tout homme, femme et même enfant, né ou à naitre, qui ne se soumettra pas à ce dieu de la Religion d’Amour de Tolérance et de Paix.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap