toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires !


En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires !

Dans le nouveau contexte bancaire, applicable en France dès janvier 2016, les banques auront la possibilité de ponctionner directement les comptes bancaires des déposants.

Dans le nouveau contexte bancaire, dit « bail-in », applicable en France dès janvier 2016, les banques auront la possibilité de ponctionner directement, bien qu’en troisième recours, les comptes bancaires des déposants.

Ce contexte financier inédit résulte de la récente directive BRRD intégrée avec autant de célérité que de discrétion dans le corpus juridique français par la grâce d’une ordonnance du 20 août 2015. Le gouvernement avait une fois de plus estimé que le recours législatif était une perte de temps… cette « désormais habitude » n’ayant plus l’heur de choquer quiconque.

Sur le fond, il ne faut pas surévaluer la distinction entre bail-out et bail-in. Dans les deux cas, il s’agit pour les banques de faire main-basse sur l’argent public ; par l’intermédiaire des États en cas de bail-out, directement en cas de bail-in. Lorsque l’une des méthodes est usée, on passe à l’autre.

Le bail-out contraignait les États à venir au secours des banques en perdition, augmentant, sans contrepartie de la part des banques, leur endettement à la fois en capital et par les intérêts de la dette. Or qui dit augmentation de l’endettement des États dit augmentation des impôts et diminution des services rendus aux usagers, contraignant ainsi les citoyens à s’endetter pour assurer le maintien de leur niveau de vie. Le contribuable est un déposant qui s’ignore. En conclusion, bail-in ou bail-out : c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Les États sont de simples courroies de transmission des intérêts bancaires auprès du public.

Lire aussi : Au secours ! L’État peut vous faire les poches en toute légalité

Avec le “bail-in”, les citoyens sauront directement où part leur argent. On imagine la réaction des futurs épargnants spoliés par l’application de ce bail-in.

Or il se trouve que, malgré tous les artifices comptables à leur disposition, les banques, notamment françaises, sont dans une situation financière préoccupante ; et encore, les opérations hors bilan ne sont pas prises en compte. Si par hasard l’une des grandes banques se trouvait en 2016 en situation de devoir recourir au fameux bail-in, le gouvernement se trouverait fort opportunément, grâce à la modification en cours, en possession d’une version modernisée constitutionnelle de l’Etat d’urgence. Les manifestations publiques d’épargnants dépouillés pouvant dès lors être interdites ou durement réprimées.

Finalement, pour les pouvoirs publics, « tout est pour le mieux dans le meilleurs des mondes » ; la philosophie du docteur Pangloss résonne dans l’éternité du XXIe siècle.

Learn Hebrew online

Une telle synchronisation entre des évènements malheureux d’ordre bancaire et terroriste a de quoi bouleverser les âmes les plus indifférentes ; cette relation symbiotique entre banque et terreur ouvrant dès lors un abîme de perplexité chez les esprits les moins aguerris.

 

Valérie Bugault (docteur en droit)

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “En janvier 2016, les banques pourront ponctionner directement vos comptes bancaires !

    1. yoniii

      hi

      vous etes fautif ….

      nous sommes dans une 3e guerre mondiale qui ne dit pas son nom
      et par defenition l etat a tous les moyen pour assurer sa survie meme et surtout au prix de la votre

      celiu qui conserve de l argent sur un compte en banque est un imbecile …

      cela fait longtemps qu il faut diversifier la nature et les lieu de son argent
      a commnecer a investir sur autre chose que ds compte en banque …

      les matiere rare , dans des startup… des entreprise privée sur l espace
      la recherche scientifiques etc…

      et conserver le mions possible d argent sous forme d argeent et en compte en ba,que

      by

    2. danielle

      habitant en hlm et ayant economisé depuis 40 ans(petits commerçants jamais de vacances)j’ai demandé à ma banque de casser tous mes comptes pour acheter un logement pour nos vieux jours ce que ma conseillère n’a pas envie de faire de plus je leur demande un prèt de 10000 euros et je sens qu’elle n’a pas du tout envie de nous prêter …….banques,assurances=voleurs

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *