toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

David Cameron a refusé d’interdire les Frères musulmans au Royaume-Uni


David Cameron a refusé d’interdire les Frères musulmans au Royaume-Uni

Le Premier ministre britannique David Cameron a écarté aujourd’hui une interdiction des Frères musulmans au Royaume-Uni mais a prévenu que tout lien avec ce groupe pourrait être considéré comme «un éventuel signe d’extrémisme».

«Certaines sections des Frères musulmans ont une relation ambiguë à l’extrémisme violent», a écrit David Cameron aux députés, présentant les résultats d’une enquête sur cette confrérie.

Le rapport, qui n’a pas été rendu public, conclut qu’«être membre, associé ou influencé par les Frères musulmans devrait être considéré comme un signe d’extrémisme», précise le Premier ministre. Il indique que les autorités vont continuer à enquêter sur la légalité des opinions et des activités des Frères musulmans.
De plus, le gouvernement britannique compte «intensifier la surveillance des opinions et des activités menées à l’étranger par les membres, associés ou affiliés des Frères musulmans, qu’ils soient basés au Royaume-Uni ou ailleurs», souligne David Cameron.

Les services de communication de la confrérie, fondée en 1928 en Égypte par Hassan al-Banna, sont installés à Londres. Plusieurs alliés du Royaume-Uni au Moyen-Orient le poussaient à interdire les Frères musulmans, dont l’Égypte, où cette organisation est classée «terroriste». Depuis que l’armée a destitué en 2013 le président Mohamed Morsi, membre de la confrérie, celle-ci est implacablement réprimée en Égypte : plus de 1400 manifestants favorables à Mohamed Morsi ont été tués, plus de 15.000 sympathisants emprisonnés, et des centaines condamnés à mort.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “David Cameron a refusé d’interdire les Frères musulmans au Royaume-Uni

    1. Laurence

      Al Sissi s’est opposé aux freres musulmans , il se bat dans le sinai contre isis avec la participation d’Israel
      c’est plutot bien je trouve

    2. michel boissonneault

      c’est une erreur colossal , il faut chasser sans répit l’association des frères musulmans car ils vont tout faire pour nuire a notre économie et détruire notre société

    3. Laurence

      Michel
      Lisez ça ça fait froid dans le dos
      tous les coco se raprochent tous de l’islam salafiste

      BREIZATAO – POLITIKEREZH (17/12/2015) L’organisation d’extreme-gauche “Ligue des Droits de l’Homme” s’est formellement associée à la mouvance des Frères Musulmans aujourd’hui à Paris. Cette dernière, représentée par le “Collectif Contre l’Islamophobie en France” est liée à l’UOIF, vitrine de la confrérie islamiste dans l’Hexagone.

      Alliance entre islamistes et extrême-gauche

      Le groupe terroriste Hamas est la branche palestinienne de cette organisation et le prêcheur Yossef Qaradawi est considéré comme le théologien en chef de la confrérie. Il a régulièrement défendu le principe des attentats suicides.

      Les rapprochements se multiplient entre des groupuscules d’extrême-gauche et les organisations islamistes afin d’attaquer le gouvernement et les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence contre les islamistes radicaux.

      Lors de cette réunion “fondatrice”, on retrouvait également le Syndicat de la Magistrature (trotskiste), connu pour ses positions pro-islamistes, pro-criminels et immigrationnistes. L’événement était couvert Sihame Assbague, considérée comme très proche du Frère Musulman Tariq Ramadan. Ce dernier est le petit de Assan Al Banna, fondateur de la confrérie. Le CCIF défend l’imam salafiste de Brest Le CCIF est une émanation des Frères Musulmans et le prédicateur salafiste de Brest Rachid El Jay dit “Abou Houdeyfa” en est un compagnon de route. Le CCIF le lui rend bien et prenait fait cause pour ce dernier suite aux perquisitions l’ayant visé fin novembre :

      ccif

      Le chef de file des Frères Musulmans en France, Amar Lasfar, a également pris position en faveur du prédicateur, comme nous le détaillions dans un article récent (lire ici). La LDH défend également l’imam salafiste de Brest Est-il dès lors surprenant de noter que le représentant de la LDH à Brest, le trotskiste multicartes Olivier Cuzon, s’opposa à la manifestation exigeant la fermeture de la mosquée administrée par l’imam intégriste (lire ici) et en fit état devant les caméras, complaisantes, de France 3 Bretagne ? Dûment dénoncé comme compagnon de route des islamistes, nous publions récemment la fiche de renseignement politique au sujet de cet élément pro-islamiste :

      Fonctionnaire (enseignant), il est un des fondateurs, en 1999/2000, pour le département du Finistère du syndicat trotskiste SUD éducation. Il est un activiste immigrationniste connu et a été actif dans l’association de soutien à l’immigration clandestine Casse-papiers. Il a également participé à l’association marxiste ATTAC. A participé à l’association Rien sans Elles dont la présidente était la femme de Hubert Casel (Gauche Anticapitaliste), dont nous reparlerons. Olivier Cuzon est aussi un militant de l’association France-Palestine. Détaché syndical au sein de l’Education Nationale, Olivier Cuzon dispose en conséquence du temps nécessaire pour s’agiter politiquement en tant qu’agent multi-cartes. L’élément précité tient ses réunions chaque mardi soir au quatrième étage du CLAJ (Clubs de Loisirs et d’Action de la Jeunesse) situé 2 Rue du Dr Gestin, face à la médiathèque de Brest.

      Est-il moins surprenant de noter que le 3 décembre dernier, cette même LDH (section Loudéac) demandait des “perquisitions” contre les rédacteurs de BREIZ ATAO (lire ici) ? Au surplus, la LDH participe au groupe d’extrême-gauche appelant à braver l’interdiction de manifester samedi 19 décembre à Pontivy.

      Ce même groupe exige désormais des habitants souhaitant se rendre au Marché de Noël prévu ce jour de “rester chez eux” (source). La boucle est donc bouclée : islamistes et extrême-gauche se donnent la main.

    4. yoniii

      hi

      la dhimmitude occidentale auto siucidaire et auto islamisé ne fait plus de doute

      cameron dhimmis , traitre … salopard applaventrsite lache

      by

    5. Pinhas

      Contrairement à ce que peuvent penser bons nombres de gens, le nazisme ne renaitra pas par le FN mais par le communisme .

    6. Roland

      Les islamistes et l’extrême gauche aiment la dictature. Qui veut encore de l’extrême gauche en Europe …Personne, suffit de voir les résultats de Mélanchon…Je serai quand même curieux de voir venir chez moi un comique d’extrême gauche me dire de ne pas aller au marché de Noël…

    7. Pot-au-feuj

      pour des raisons geopolitiques ( ça veut dire pas par conviction ni par amour ) les Freres musulmans etaient ( sont ? ) le choix de notre mentor américain …. comme l’Albion est le plus proche allié indéfectible de l’oncle Sam … par ricochet , ils soutiennent les Freres Muzz.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap