toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat aux États-Unis : Au moins 14 morts et 17 blessés dans une fusillade. Les 3 auteurs sont musulmans


Attentat aux États-Unis : Au moins 14 morts et 17 blessés dans une fusillade. Les 3 auteurs sont musulmans

«Ne pas impliquer la communauté musulmane et l’islam qui n’ont rien avoir avec cette violence»

La filiale californienne d’une des principales organisations de représentation des musulmans américains, CAIR, organise au pied levé une conférence de presse, à laquelle participe le beau frère de Syed Farook. «Nous condamnons l’horrible acte qui a été commis et sommes debout aux côtés de nos compatriotes américains pour dénoncer cet acte» note tout d’abord l’un des représentants de CAIR, Hussan Ayloush.

Un responsable religieux qui dit représenter la majorité des mosquées de Californie s’associe à cette condamnation et appelle le public «à ne pas impliquer la communauté musulmane et l’islam qui n’ont rien avoir avec cette violence». […]

Loading...

Cette démarche de CAIR en dit long sur le vent de panique qui a visiblement saisi la communauté musulmane californienne en apprenant le nom de l’un des suspects. Il est clair qu’elle craint une vague d’actes de rétorsion contre la communauté musulmane.

Source


Farhan Khan, le beau-frère de Syed Farook, a donné une conférence de presse dans les locaux du Council on Islamic-American Relation indiquant qu’il n’avait aucune idée des raisons pour lesquelles un tel drame avait pu se produire. Syed Farook est né aux États-Unis et semblait «vivre le rêve américain», racontent des collègues au L.A. Times.

L’homme répond au nom de Syed Farook, un citoyen américain de 28 ans, employé de cette ville de Californie, et il était accompagné d’une femme de 27 ans, Tashfeen Malik, dont la nationalité n’est pas connue, a indiqué le chef de la police de la ville, Jarrod Burguan.

Source

Le couple qui avait voyagé récemment en Arabie Saoudite selon le Los Angeles Times, laisse derrière lui un bébé de 6 mois. Selon la police, Farook aurait «subitement» quitté le repas de Noël après une dispute. Il est revenu environ 20 minutes plus tard avec sa compagne. Les deux suspects étaient équipés d’armes automatiques et l’attaque témoigne «d’une dose de préparation», précisent les autorités.

Learn Hebrew online

Dans une interview au New York Daily News, le père de Syed Farook confirme que son fils était chargé d’inspecter les restaurants et les hôtels afin de découvrir d’éventuels manquements au règlement concernant la santé. Il était marié et avait un enfant.

Il a également décrit son fils comme étant quelqu’un de «très religieux . Il se rendait à son travail, rentrait à la maison, allait prier et repartait. C’était un musulman très pieux.  »

Washington Times

Loading...

L’un des 3 assaillants tués lors de la confrontation avec la police serait un certain Syed Farook (photo). Fonctionnaire du Comté, il était employé en tant que spécialiste de la santé environnementale à San Bernardino. Un autre membre du trio pourrait être son frère. L’identité de la femme, quant à elle, demeure inconnue.

Selon le Los Angeles Times, l’un des tireurs se serait trouvé au Centre régional Inland plus tôt dans la journée et après avoir quitté les lieux très en colère, il y serait retourné en compagnie d’un ou deux autres hommes, portant des «vêtements d’assaut et en possession d’armes de guerre« , avant d’ouvrir le feu.

Les autorités ont également déclaré que 10 des 17 blessés conduits à l’hôpital se trouvent dans un état critique. David Bowdich, le directeur adjoint du FBI à Los Angeles, a déclaré que l’attaque pourrait être considérée comme « d’origine terroriste. »

NBC News

Selon une source du L.A. Times, une dispute a éclaté lors du repas de Noël entre employés et «un homme a quitté l’événement en colère avant de revenir avec une ou deux personnes et d’ouvrir le feu».

Parmi les victimes, il pourrait y avoir des enfants, car l’Inland Regional Center offre des programmes dès le plus jeune âge.

20 Minutes

La police aurait abattu deux des assaillants au cours d’un échange de tirs, à l’issue d’une chasse à l’homme sur l’autoroute. Un suspect serait toujours en fuite, un policier a été blessé. Il s’agit de la fusillade de masse la plus meurtrière survenue aux États-Unis depuis celle de l’école de Sandy Hook, en décembre 2012, lors de laquelle 26 personnes avaient été tuées.

Les forces de l’ordre sont actuellement déployées à proximité d’un 4×4 GMC Yukon noir, apparemment toujours à la recherche d’autres suspects. La voiture est criblée de balles et aurait servi à la fuite des tireurs.

The Journal

Bilan provisoire : 14 morts, 14 blessés. Les 3 tireurs toujours en fuite. Le chef de la police locale indique que les suspects étaient armés de fusils et sont « venus préparés ». Leurs motivations sont pour l’instant « inconnues ». « Les suspects se sont enfuit dans une voiture de couleur foncée », ajoute le chef de la police.


Les opérations de la police et des secours en direct:

CNN rapporte que les tirs ont notamment eu lieu dans un centre pour personnes handicapées, le « Inland Regional Center ». Les informations sont encore floues pour le moment, mais sur Facebook, la police de San Bernardino « confirme qu’il y a plusieurs victimes ». Il y aurait « un à trois suspects » recherchés.

« Trois hommes munis d’armes de gros calibres » selon CNN, qui « seraient partis après la fusillade » et auraient laissé un « paquet suspect ». Selon des témoins cités par USA Today, les individus porteraient des cagoules et des combinaisons. Le journal évoque également une trentaine d’otages dans un bâtiment.

L’Express

Une fusillade est en cours à San Bernardino, à une heure à l’Est de Los Angeles, en Californie. Les pompiers de la ville évoquent un bilan provisoire de 20 victimes.

Le drame s’est produit lors d’une réception donnée par le Département de la santé publique du comté dans une salle de réception du Inland Regional Center, une association qui travaille avec des patients souffrant d’un handicap physique ou mental. «Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un ciblerait ces individus. C’est très bizarre», a expliqué au Los Angeles Times Marybeth Feild, PDG du Inland Regional Center.

Également sur Twitter, la police de San Bernardino « confirme qu’il y a un tireur en activité. »

20 Minutes





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Attentat aux États-Unis : Au moins 14 morts et 17 blessés dans une fusillade. Les 3 auteurs sont musulmans

    1. Slam

      l’horreur continue. Cela n’a bien sûr rien à voir avec l’islam. A quand l’interdiction de cette doctrine de mort dans les pays civilisés ?

    2. Laurence

      Pas un seul média ne donne le nom des terroristes , pas 1 seul media dit que c’est l’islam,
      20minutes compare à la tueie de Sandy Hook
      pourquoi un centre pour handicapés ?

    3. Jean-François Duhamel

      Rien a voir avec l’islam ?, Bizarre, 3 musulmans coupables, qu’attend on pour interdire cette religion de criminels ?
      La justice française est elle aussi favorable aux muzzs contre les français de souche…
      JAMAIS ON NE ME FORCERA A RESPECTER L’ISLAM, cette secte de criminels en puissance

    4. Debout

      Encore un sanglant attentat commis par des Martiens ?!! par les Adorateurs
      de l’Oignon ????…. 🙁

      Toutes les condoléances pour les victimes, les familles, les USA ….

    5. Sylvain

      Bien-sûr, « ça n’a rien à voir avec l’islam », « ils interprètent mal le Coran qui est un livre de paix » !
      Bizarre alors, si c’est une question d’interprétation, comment se fait-il qu’il n’y ait jamais de chrétiens ni de juifs qui, interprétant mal les Evangiles ou la Torah, se mettent à tirer sur tout le monde ou à se faire exploser dans les quartiers musulmans ?

    6. MisterClaivoyant

      Bien sûr, il ne faut pas faire d’amalgame on connaît la chanson, mais Le pire, c’est la manipulation qui va avec. Quand le président et Hillary, pour sauver les démocrates, veulent mettre cet massacre sur le port d’armes aux USA…et les explosifs aussi sont en vente libre ?
      Il y a des millions d’armes, mais heureusement pas de millions de massacres; car en mettant cette affaire sur « le port des armes », par la même occasion on culpabilisera les républicains. Bien joué « la guêpe ». Car malgré des noms et prenons bien musulmans des auteurs, leurs habits et leurs croyances de plus en plus radicales et islamistes… Il y a quelque chose qu’on nous cache, pour ne pas faire « d’amalgame ».
      Alors, on va mettre le massacre sur dos des latinos, ou des juifs sionistes. Cette version arrangera tout le monde, et l’AFP confirmera dès que possible. Mais s’il y a un républicain « un peu plus futé » la vérité finira pour éclater aussi.

    7. Sylvain

      Aux dernières nouvelles, Obama appelle l’Amérique à réfléchir sur… les armes à feu !!
      Ce n’est donc pas de la faute de l’islam, même pas de l’islam radical, non, le problème c’est le fait de pouvoir se procurer une arme.
      Il aurait dû ajouter, pour être encore plus crédible: »En France, où la loi sur le port d’arme est beaucoup plus restrictive, ils n’ont pas ce genre d’attentats »!
      Pourvu qu’un jour, un djihadiste ne tue pas sa femme ou sa fille en fonçant dessus avec une Clio, il serait bien capable de porter plainte contre Renault !

    8. Debout

      ON NOTERA AU PASSAGE LA DELICATESSE DE CES PERSONNAGES

      QUI ATTAQUENT UN CENTRE REGIONAL D’ HANDICAPES !!!!!!: Oui !!

      On a bien lu : un centre régional d’ HANDICAPES !!!!!

      APPAREMMENT, CETTE RELIGION SANGUINAIRE REND FOU !!!

      Je pense qu’il faut créer un nouveau TRIBUNAL DE NUREMBERG , pour
      juger, puis fusiller ou pendre les assassins.

      Je pense que la tolérance, la compréhension, la politique constante de l’excuse, et les faiblesses de nos démocraties ne sont plus de mise….

      Je pense que toute la communauté musulmane, l’OUMMA, doit immédiatement faire le ménage, couper toutes ses branches pourries…
      Ou bien elle s’excluera de facto de la communauté des Humains, en retombant dans une bestialité primitive…..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *