toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Argenteuil : Une association d’aide aux femmes suspectée de lien avec le jihadisme


Argenteuil : Une association d’aide aux femmes suspectée de lien avec le jihadisme

Baytouna est une association qui, à Argenteuil, vient en aide aux femmes musulmanes isolées. Elle est désormais suspectée de lien avec le jihadisme. Ce mardi, les services de police ont mené, aux environ de 21 heures, une perquisition administrative sur instruction du préfet du Val-d’Oise.

Les policiers ont investi le pavillon d’Argenteuil, loué depuis plusieurs mois par l’association, et aménagé en studios. Les enquêteurs auraient saisi un ordinateur et les données de plusieurs téléphones portables au cours de l’opération. Personne n’a été interpellé ou placé en garde à vue a indiqué la préfecture. Selon laquelle, la perquisition décidée dans le cadre de l’état d’urgence pour lutter contre le terrorisme, était justifiée et aurait apporté des résultats en termes de renseignements.

Les responsables de l’association seraient considérés par les services de renseignements comme étant proches des milieux islamistes radicaux. Tout comme certaines femmes hébergées dans l’un des cinq studios de la maison, qui dispose au total de huit places d’hébergement. Baytouna serait par ailleurs en lien avec d’autres associations également soupçonnées de lien avec le jihad en Syrie.

Loading...

« S’ils s’étaient renseignés, ils auraient su qu’il n’y avait rien à trouver »

Au cours de la perquisition, plusieurs portes ont été fracturées par les services de police, qui aurait commis d’autres dégradations. Une situation dénoncée par l’association, photos à l’appui, sur sa page Facebook. « Cette perquisition est injustifiée », estime une des responsables de Baytouna, Virginie.

« On ne fait rien de mal. Nous hébergeons des femmes qui n’ont rien. Qui sont à la rue, ou pratiquement. On nous a laissé un document où il est indiqué que nous représentons un danger. S’ils s’étaient renseignés avant, ils auraient su qu’il n’y avait rien à trouver. »

Trésorière de Baytouna, Virginie reconnaît qu’il n’est cependant pas possible de tout maîtriser. « Nous essayons au maximum de vérifier les informations que les personnes qui demandent un hébergement nous donnent. Mais on ne peut pas non plus fouiller dans leur vie privée. Cela dit, une fille nous a contactés pour bénéficier d’un studio et d’une aide financière, son mari étant parti en Syrie. Nous avons refusé. Si on l’hébergeait, c’est comme si on participait au jihad. C’est hors de question. »

« C’est gravissime, prolonge Azzedine, ancien président et toujours membre actif de l’association. On aimerait bien qu’ils nous donnent les noms des personnes considérées comme dangereuses. Si c’est une personne que l’on héberge ou quelqu’un de l’équipe. Nous prendrons les mesures nécessaires. »

A ce jour, le préfet du Val-d’Oise a ordonné 116 perquisitions administratives dans le département. Parmi lesquelles plusieurs lieux recevant du public, comme le restaurant Pepper-Grill de Saint-Ouen-l’Aumône et une librairie d’Argenteuil. Au cours de ces opérations, 23 armes ont été saisies et 14 personnes interpellées et placées en garde à vue. Dix personnes sont par ailleurs actuellement assignées à résidence.

Learn Hebrew online

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Argenteuil : Une association d’aide aux femmes suspectée de lien avec le jihadisme

    1. Debout

      Une amie m’a informé récemment qu’ une autre maison d’Argenteuil est un
      lieu de rendez-vous nocturne de pas mal de « barbus ». J’essairai d’avoir des
      précisions.
      J’ ose espérer que nos Services de Sécurité sont informés ?!!!…..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *