toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un adolescent se voit reprocher des faits d’apologie du terrorisme après avoir menacé NRJ sur les réseaux sociaux


Un adolescent se voit reprocher des faits d’apologie du terrorisme après avoir menacé NRJ sur les réseaux sociaux

Un Normand de 15 ans se voit reprocher des faits d’apologie du terrorisme pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux des menaces d’attaques terroristes qui ont provoqué la fermeture jeudi des stations locales du groupe NRJ (NRJ, Chérie FM, Nostalgie).

L’adolescent de Ouistreham (Calvados) avait publié sur les réseaux sociaux des propos menaçants les studios de NRJ d’une attaque terroriste, quelques jours après les attentats du 13 novembre à Paris. Les salariés des stations locales avaient été priés par leur direction de rester par sécurité chez eux et de ne pas se rendre au travail.

Le jeune « se voit reprocher des faits d’apologie du terrorisme », a expliqué la procureure de la République de Caen, Carole Étienne. Il a été remis en liberté hier, mais sera prochainement pris en charge par les services de protection de la jeunesse pour une évaluation avant d’être convoqué aux fins de mise en examen devant un juge des enfants début décembre, a-t-elle précisé.

L’adolescent aurait reconnu une « mauvaise blague », mais « on ne peut pas forcément se contenter de dire « c’est une mauvaise blague », ça mérite des éclaircissements », a considéré Mme Étienne
« Il semblerait qu’il s’agisse d’une plaisanterie de très mauvais goût. Néanmoins, nous avons pris la décision de dispenser d’activité et donc de présence dans les locaux, l’ensemble des collaborateurs », travaillant dans les antennes locales, avait expliqué le groupe NRJ dans un courriel interne diffusé à ses salariés mercredi. Le groupe avait saisi les autorités judiciaires de ces menaces.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap