toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour les sénateurs américains, la décision européenne d’étiquetage des produits israéliens est le cache-sexe du Boycott


Pour les sénateurs américains, la décision européenne d’étiquetage des produits israéliens est le cache-sexe du Boycott

Toutes tendances confondues, les sénateurs se sont efforcés de stopper le projet européen d’incitation au boycott des produits israéliens.

Les élus américains ne s’attendaient pas à ce que l’UE publie si vite ses directives pour l’étiquetage des produits israéliens fabriqués au-delà de la « Ligne Verte », la ligne d’armistice créée à la fin de la guerre avec l’Etat juif naissant.

L’UE considère toutes les villes juives au-delà de la ligne d’avant 1967, comme illégales. De ce fait, tout ce qui est produit, cultivé ou emballé dans Jérusalem Est, en Judée et Samarie ou sur les Hauteurs du Golan, sera étiqueté pour que les consommateurs puissent plus facilement boycotter ces produits.
Les directives viennent d’être publiées par les services de Federica Mogherini, cheffe de la politique étrangère de l’UE. Aucun vote n’a été nécessaire pour que cette mesure soit prise.

Les réactions contre cette procédure d’étiquetage viennent non seulement d’Israël mais de nombreux membres du Sénat américain.

Loading...

Une trentaine de sénateurs américains venaient justement d’écrire une lettre à Mogherini, pour protester contre la décision de l’UE d’apposer des étiquettes sur tous les produits fabriqués au-delà de la “Ligne Verte” et importés par l’UE.

La lettre bipartite adressée à Madame Mogherini en date du 9 novembre 2015, co-sponsorisée par les sénateurs Ted Cruz (R-TX) et Kirsten Gillibrand (D-NY), lançait un appel à l’UE pour éviter cet étiquetage qui selon eux est une façon de boycotter les produits israéliens.

En voici quelques extraits :

 “Comme membres du Congrès des Etats-Unis nous sommes inquiets qu’une telle mesure serve à miner des dizaines d’années d’efforts américains pour parvenir à des accords de paix négociés bilatéraux entre Israël et les palestiniens,” disait la lettre. Les directives de l’UE constitueraient “un boycott de-facto d’Israël, de son économie et de ses produits  à cause du poids mis à la charge des importateurs pour les appliquer,” ajoutait la lettre.

“Nous sommes persuadés que ces efforts sont incertains, dangereux et dommageables pour aboutir à une solution pacifique du conflit.”

« Les directives d’étiquetage proposées jouent en faveur des arguments du mouvement BDS qui cherche à déligitimer Israël plutôt que promouvoir des solutions aux grandes questions entre Israël et les palestiniens. Nous vous lançons un appel pour que ces directives ne soient pas adoptées. Merci pour votre attention sur un sujet important. Sincèrement. »

Learn Hebrew online

Suivie de tous les noms des signataires :

Ted Cruz (R-Texas) Kirsten Gillibrand (D-N.Y.)

Kelly Ayotte (R-N.H.) Michael Bennet (D-Colo.) Richard Blumenthal (D-Conn.) Roy Blunt (R-Mo.) Cory Booker (D-N.J.) John Boozman (R-Ark.) Richard Burr (R-N.C.) Ben Cardin (R-Md.) Robert Casey (D-Pa.) Thad Cochran (R-Miss.) Steve Daines (R-Mont.) Jeff Flake (R-Ariz.) Cory Gardner (R-Colo.) Chuck Grassley (R-Iowa) Dean Heller (R-Nev.) James Inhofe (R-Okla.) Johnny Isakson (R-Ga.) Mark Kirk (R-Ill.) James Lankford (R-Okla.) Robert Menendez (D-N.J.) Jerry Moran (R-Kan.) Lisa Murkowski (R-Alaska) Gary Peters (D-Mich.) Rob Portman (R-Ohio) Marco Rubio (R-Fla.) Ben Sasse (R-Neb.) Chuck Schumer (D-N.Y.) Tim Scott (R-S.C.) Jeff Sessions (R-Ala.) Dan Sullivan (R-Alaska) Thom Tillis (R-N.C.) Pat Toomey (R-Penn.) Roger Wicker (R-Miss.) Ron Wyden (D-Ore.)

Loading...

Tous les sénateurs actuellement en lice en vue d’être nommé par leur parti dans la course à la présidentielle ont signé cette lettre à l’exception du sénateur Rand Paul (R-KY) et du sénateur Bernie Sanders (I-VT).

Six des 36 sénateurs qui ont signé la lettre à Mogherini avaient annoncé leur soutien à l’accord nucléaire. Ce sont Richard Blumenthal (D-CONN), Michael Bennet (D-COLO), Cory Booker (D-NJ), Robert Casey (D-PA), Gary Peters (D-MICH), Ron Wyden (D-ORE), et même l’un des co-sponsors, Kirsten Gillibrand (D-NY).

Image à la Une :

Sen. Kirsten Gillibrand (D-NY) and Sen. Ted Cruz (R-TX). Photo Credit: YouTube screen capture

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Pour les sénateurs américains, la décision européenne d’étiquetage des produits israéliens est le cache-sexe du Boycott

    1. Roland

      Boycotter ou promouvoir ces produits cet étiquetage ? Beaucoup d’Européens achèterons ces produits en priorité par sympathie pour Israël et pour lutter contre cet étiquetage sans raison, les arabes expatriés qui réfléchissent achèterons pour donner du travail a leurs frères qui travaillent sur ces exploitations. Les guignols non élus par les citoyens de ‘EU stigmatisent les villes hors des frontières de 1967 ? Elle oublie que s’est Nasser qui expulsa les soldats de l’ONU qui garantissaient les frontières de 1967 afin d’envahir Israël avec ses guerriers arabes: Egyptiens, Syriens, Jordaniens qui prirent la fuite en abandonnant ces territoire. Il est temps d’arrêter cette Europe des guignols. Facile de venir pleurnicher comme d’habitude après la défaite les guerriers arabes…..

    2. yaakova

      Roland, je raisonne comme vous. Les gens vont se ruer sur ces produits étiquetés, moi la première. Déjà, dans nos rayons kasher on voit de nombreux non-juifs acheter kasher

    3. yaakova

      Et si ce boycott par étiquetage faisait l’effet inverse : vu que tous vont être dans le même bateau, est-ce que les soi-disant palestiniens ne vont pas se rapprocher des Juifs Israéliens et apprendre à vivre avec eux, et non pas contre eux ? C’est ce que devrait prôner tous ces dirigeants européens pour qu’il y ait la paix : exhorter les arabes à accepter l’Etat d’Israël Nation Juive », et exhorter les arabes Israéliens à vivre dans la paix avec les Juifs Israéliens et continuer à construire, ensemble Israël. Continuons à construire des implantations dans tout Israël. A la longue, les européens ne pourront plus rien faire, car ils auront déjà assez à se défendre eux-mêmes quand ils seront confrontés à la même situation qu’Israël, face à ces barbares !

    4. Debout

      Evidemment, on aurait plus de mal à boycotter les produits palestiniens, car je
      me demande ce qu’ils produisent ??!!!!…. 😉 (

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *