toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Molenbeek: L’hôpital saint Joseph d’Arlon en état d’alerte attentat maximum


Molenbeek: L’hôpital saint Joseph d’Arlon en état d’alerte attentat maximum

ARLON. L’hôpital saint Joseph d’Arlon est depuis ce jeudi soir en alerte attentat « pré-MASH » (mise en alerte des services hospitaliers), relate l’Avenir.

Tout a débuté dimanche lorsque trois hommes d’origine maghrébine se sont présentés au service des urgences de l’hôpital. L’un d’eux souhaitait se faire enlever des agrafes. Mais comme il ne s’agissait pas de soins urgents, le personnel a refusé de s’exécuter.

Ces personnes ont quitté les lieux mais ont été surprises plus tard à prendre des photos dans les couloirs de l’institution. Ces hommes ont été interpellés par la police qui a procédé à un contrôle d’identité. Ils sont domiciliés à Molenbeek et connus des services de police. Ils ont cependant été relâchés rapidement.

Loading...

Une information confirmée par le directeur de l’intercommunale hospitalière. « Nous avons été avertis de la situation jeudi soir par la police qui nous a demandé de renforcer les mesures de sécurité. Nous avons communiqué au personnel une note leur demandant d’être attentif aux personnes et aux colis suspects. Ce qui n’est pas simple pour une infrastructure comme la nôtre de 35.000 m². Mais le personnel dispose du numéro d’urgence en cas de doute. Il vaut mieux donner l’alerte pour rien que passer à côté de quelque chose de sérieux » explique Yves Bernard.

Le docteur Gillet s’est rendu aux urgences à Arlon afin de vérifier la procédure médicale en cas de catastrophe. Tout est opérationnel tant au niveau du matériel que du personnel médical et infirmier. Le même contrôle devrait être effectué dans les sites hospitaliers de Libramont, Bastogne et Marche.

L’hôpital arlonais va aller encore plus loin dans la sécurisation de son site. Nous allons réfléchir à renforcer la présence des vigiles. Mais nous ne pourrons pas fouiller le personnel, les visiteurs, les malades qui viennent en consultation » estime Yves Bernard.

Ce vendredi matin, le personnel se montrait inquiet mais refusait de sombrer dans la psychose malgré le contexte actuel.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *