toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Marseille, trois agresseurs ont blessé un enseignant d’une école juive à l’arme blanche


Marseille, trois agresseurs ont blessé un enseignant d’une école juive à l’arme blanche

Les auteurs de l’agression sont activement recherchés. Le pronostic vital de l’enseignant n’est pas engagé.

Un professeur d’histoire d’une école juive de Marseille a été blessé à coups de couteau mercredi soir par trois individus qui ont proféré des propos antisémites. C’est ce qu’a annoncé le préfet de police des Bouches-du-Rhône. L’agression, qui n’a pas engagé le pronostic vital de l’enseignant, lui-même juif, a eu lieu vers 20h dans le 13e arrondissement de Marseille. L’enseignant, qui portait une kippa, sortait du centre communautaire Yavné, qui comprend à la fois une école et une synagogue, quand il a été abordé par trois jeunes sur deux scooters.

T-shirt de l’EI et photo de Merah. Joint par Europe 1, le procureur de la République à Marseille Brice Robin a confirmé l’information, expliquant que l’un des trois jeunes portait un t-shirt avec le symbole de l’organisation État islamique et qu’un autre aurait montré à la victime une photo de Mohamed Merah sur son téléphone.

L’enseignant a été frappé au visage, au bras, à la jambe et à l’abdomen. Les trois jeunes ont fui au moment où une patrouille de police arrivait sur les lieux. De très importants moyens policiers ont été déployés pour en retrouver les auteurs.

Agression antisémite en octobre dernier. Le 24 octobre, un homme avait agressé trois juifs, blessant l’un d’eux avec un couteau, près d’une synagogue marseillaise. L’agresseur, âgé d’une trentaine d’années et connu des services de police, s’en était pris à deux personnes, dont le rabbin, près de cette synagogue. Un troisième fidèle, qui tentait de s’interposer, avait alors été frappé à coups de couteau. L’agresseur avait proféré des propos antisémites, réitérés devant les policiers qui l’avaient interpellé. Il avait été arrêté quelque temps après les faits, fortement alcoolisé. Le 29 octobre, il a été placé sous mandat de dépôt et doit être jugé le 9 décembre.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap