toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le rapport cinglant sur Molenbeek : « La police n’ose plus se rendre dans certains quartiers »


Le rapport cinglant sur Molenbeek : « La police n’ose plus se rendre dans certains quartiers »

« Une police qui n’a pas de contact avec la population, qui ne connaît absolument pas certains quartiers et qui n’ose pas y patrouiller« . Tel est le constat terrible fait par le Comité P, chargé du contrôle des services de police, dans un rapport réalisé l’année dernière à propos de la zone de police Bruxelles-Ouest. Selon lui, il existe un conflit ouvert avec les habitants. Mercredi, le « chien de garde » de la police belge est venu faire un résumé du rapport au parlement, lors d’une séance à huis clos.

La principale critique adressée à la zone de police Bruxelles-Ouest, en charge de Molenbeek? Qu’elle se rend dans les « quartiers chauds » uniquement en cas d’intervention nécessaire ou d’appel urgent. Sinon, elle n’y met pas les pieds. « A cause de cela, le fossé se creuse avec les citoyens », indique le rapport.

Enquête dans deux quartiers sensibles
Selon Catherine De Bolle, commissaire générale de la police fédérale, ses services sont confrontés à d’énormes problèmes. Mais les forces de l’ordre doivent aussi balayer devant leur porte, d’après les conclusions du Comité P.

L’année dernière, l’organe de contrôle externe sur la police a enquêté dans deux quartiers sensibles de 1080 pour vérifier si ses services pouvaient encore « garantir une sécurité minimale ».

Zones de non-droit?

Cette enquête a été réalisée après la polémique autour du départ de l’agence de publicité Mortierbrigade, lassée de la délinquance et de la petite criminalité dans le quartier. « La police doit vraiment commencer à redorer son blason auprès de la population, ou d’une partie du moins, avec qui elle est ouvertement en conflit« , prolonge le Comité P.

De zones de non-droit, qui échappent à tout contrôle de la police, il n’en est pas vraiment question pour autant. Selon le Comité P, la police se focalise trop sur une approche répressive, et devrait plutôt attaquer le mal à la racine. « Les problèmes d’insécurité dans les quartiers perdurent et ne font que creuser davantage le fossé entre la police et les citoyens« .

Métro Ribaucourt

Les problèmes à la station de métro Ribaucourt sont connus de la police, « mais la zone de police ne se penche pas sur les causes et les conséquences. Une réponse répressive ne suffit pas ».

Pour rappel, la commune s’est retrouvée dans l’œil du cyclone après les attentats de Paris. « Plaque tournante du terrorisme », « Base arrière de l’Etat islamique », « Bastion islamiste »: les critiques ont fusé à l’étranger et en Belgique.

Bon nombre de terroristes présumés ont transité par Molenbeek. Nemmouche, El Khazzani, Abdeslam, Abaaoud: tous sont liés de près ou de loin à la commune bruxelloise. « Molenbeek est un foyer de l’islam radical« , analysait le politologue Bilal Benyaich.

Source

*Image à la Une: Dans les rues de Molenbeek-Saint-Jean en juin 2012





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le rapport cinglant sur Molenbeek : « La police n’ose plus se rendre dans certains quartiers »

    1. Debout

      Molenbeek, une sinistre « histoire belge » ….
      En France aussi, il y a des « histoires belges » !….
      Le problème, c’est qu’on en plaisante plus du tout !…..

    2. michelm.m

      Voilà ce qu’amène trop de démocratie; la crasse. Les Belge ne sont plus chez eux. A qui le tour ?
      vive la gauche!

    3. cherk

      je pensais les belges plus courageux pour se debarrasser de ce fleau que c est triste et lamentable .. iL EST evident que le pire se prepare ..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap