toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ambassadeur de France aux Etats-Unis offusque les expatriés juifs par ses commentaires sur les attaques terroristes de Paris.


L’ambassadeur de France aux Etats-Unis offusque les expatriés juifs par ses commentaires sur les attaques terroristes de Paris.

La semaine dernière, les citoyens français résidant aux Etats-Unis ont reçu de Gérard Araud, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, une lettre en réaction aux évènements tragiques du 13 novembre à Paris.

La lettre exprimait l’horreur face aux attaques coordonnées de l’Etat Islamique contre des personnes innocentes, sans mentionner le nom de l’organisation terroriste et un appel à l’unité et à la solidarité en cette période d’épreuve.

Un débat dans les medias sociaux entre juifs français s’en est suivi, à cause d’un passage particulier de la missive.

Loading...

Après avoir exprimé sa solidarité avec le peuple de France et avoir félicité les Etats-Unis et le Président Obama pour “être à nos côtés dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme,” Araud a écrit: “Ce sont les fondements de notre modèle de société que les terroristes cherchent à détruire : Hier des journalistes et des juifs; à présent des citoyens ordinaires dont le seul crime a été de vouloir profiter de la vie un vendredi soir à Paris.”

Un expatrié juif, Ron Agam, artiste israélien né en France, vivant à New York et militant, a posté cette insulte sur sa page Facebook. [posted his outrage on Facebook.]

“Ce soir les français résidant aux Etats-Unis ont reçu une lettre de l’ambassadeur de France sur les évènements à Paris. A ma grande surprise j’ai appris — qu’en tant que juif — je n’étais pas un citoyen français ordinaire, j’étais un Juif.”

Un autre français juif Schlomoh Brodowicz, un universitaire émigré en Israël, a expliqué à The Algemeiner cette semaine pourquoi la déclaration de l’ambassadeur était si insultante.

“Cet homme [Araud], est supposé représenter la France, un pays important où vit la troisième plus grande communauté juive au monde,” dit-il. “Et son message clairement place les juifs à part des autres citoyens français. Quand on se rappelle les massacres islamistes du 9 janvier 2015, dans l’épicerie HyperCasher — où 4 juifs faisant leurs courses du Shabbat ont été tués – ce message résonne comme suit : ‘Ceux qui ont été tués alors qu’ils profitaient d’une soirée de détente un vendredi étaient des citoyens ordinaires, tandis que ceux qui allaient faire leurs courses pour le Shabbat un vendredi après-midi n’étaient pas des citoyens ordinaires; ils étaient tout bonnement des Juifs.’”

Selon Brodowicz ceci “nous rappelle une remarque similaire faite par le premier ministre d’alors, Raymond Barre, après l’explosion devant la synagogue de Paris en 1980: ‘Cette attaque haineuse visait les Israélites qui vont à la synagogue, mais elle a frappé des français innocents qui passaient dans la rue.’”

Learn Hebrew online

Brodowicz a poursuivi, “Il est triste de constater qu’une telle réaction venant de l’ambassadeur de France est dans la ligne de l’attitude du Quai d’Orsay vis-à-vis d’Israël. Le gouvernement français devrait ouvertement dénoncer le contenu véhiculé par une telle déclaration. Mais je doute que le ministre des Affaires étrangères, Mr. Laurent Fabius s’en donne jamais la peine.”

Le rédacteur en chef de Above Magazine, Nicolas Rachline, un juif français basé aux Etats-Unis, est d’accord. Le petit-fils de Lazar Rachline, un héro de la Résistance française durant la seconde guerre mondiale et co-fondateur de la Ligue Internationale contre le Racisme et l’Anti-Sémitisme (LICRA), a dit à The Algemeiner qu’“une fois de plus, les juifs sont stigmatisés et considérés comme différents, ‘pas vraiment français’ comme ce fut le cas au travers des âges.”

Selon lui, les récentes réactions aux attaques de Paris lui rappelle une blague que son grand-père lui racontait : “Hitler s’évade du bunker pour fuir l’Allemagne. Plus tard, en compagnie d’un sympathisant Nazi, il dit ‘La prochaine fois j’en finirai avec les juifs et aussi les coiffeurs.’ Et son interlocuteur de lui répondre, ‘Mais pourquoi les coiffeurs?’”

Loading...

Brodowicz a reconnu qu’Araud n’avait peut-être pas l’intention de marquer une différence entre les juifs et les autres citoyens français – étant donné qu’il a dans la foulée mentionné les “journalistes”, en évoquant la question des attaques terroristes précédentes.

Cependant selon Brodowicz, “J’imagine qu’une personne d’une telle stature diplomatique est bien capable de formuler un message tel qu’il voudrait qu’on le comprenne.”

Contacté par The Algemeiner  pour clarification, l’ambassadeur Araud n’était pas disponible.

“Comme vous pouvez vous en rendre compte, il est très occupé ces jours-ci” a expliqué son assistant.

Dimanche, tandis que la Belgique continuait à être virtuellement en état d’alerte, à cause de menaces terroristes concrètes, le ministre de la Justice, Koen Geens a fait une déclaration similaire contre laquelle Brodowicz et Rachline se sont fermement élevés.

“Ce ne sont plus les synagogues ou les musées juifs ou les postes de police,” a dit Geens à propos des attaques de Paris. “Ce sont les rassemblements de masse et les places publiques.”

Image à la Une : L’Ambassadeur de France auprès des Nations Unies, Gérard Araud. Photo: Wikimedia Commons.

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Source : The Algemeiner – 25 novembre 2015 – Ruthie Blum

vendredi 13







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’ambassadeur de France aux Etats-Unis offusque les expatriés juifs par ses commentaires sur les attaques terroristes de Paris.

    1. letourneur

      Ca peut être considéré comme une maladresse , encore une; mais c’est révélateur d’un climat malsain et d’un état d’esprit un tantinet déplaisant.

    2. Armand Maruani

      Il représente bien la France .

      Comme l’ancien ministre Raymond Barre lors de l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic , il avait la distinction entre les victimes juives et françaises .

      En fait de temps en temps ils nous font une piqure de rappel .

    3. deborah

      Voyons le verre à moitié plein; Cela doit bien les emmerder que ce soit des français ordinaires cette fois-ci : ils ne peuvent plus fermer les yeux et se boucher les oreilles.
      Cela me rappelle une petite histoire :
      Quand ils sont venus cehercher les juifs, je m’en fichais, je n’étais pas juif. Quand ils sont venus chercher les résistants, je m’en fichais, je n’étais pas résistant. Quand ils sont venus chercher mes voisins, je m’en fichais, ce n’était pas moi. Et puis, un matin, ils sont venus me chercher.
      Voilà ce qui est arrivé à la France le 13 Novembre.

    4. Philippe

      #JG
      Non, c’est un autre ambassadeur de France qui a dit ce que vous imputez à celui de Washington.
      Celui a dit cette ignominie était à l’époque en poste à Londres et avait pour nom : Daniel Bernard. Chirac était Président.
      Bernard s’est retrouvé par la suite en poste à Alger où il est mort.

    5. André

      Le Quai d’Orsay, c’est encore le bastion des rejetons des bonnes familles catholiques de la bourgeoisie et de l’aristocratie. Rien d’étonnant et pas la peine de le faire exprès chez eux, c’est culturel et même naturel.

      C’est comme avec Macron qui, souvenez-vous, parce qu’il avait travaillé chez Rothschild avait eu droit, mais cette fois chez tout le monde de droite à gauche et de l’ouvrier au bourgeois, Rothschild faisant l’unanimité, à un tollé général du genre « la finance au pouvoir » et « les banquiers dirigent la France » etc…

      Mouton-Rothschild s’était transformé en Macron-Rothschild. Comme si Macron était le premier énarque à travailler dans la finance…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *