toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La revanche de l’ancien Califat : La signification du 13 novembre dans les attaques sur Paris. 


La revanche de l’ancien Califat : La signification du 13 novembre dans les attaques sur Paris. 

Les djihadistes musulmans en planifiant leurs attaques sur Paris ont-ils choisi le 13 novembre pour sa valeur symbolique ?

Un Terror Trends Bulletin, donne une nouvelle de poids qui signale un fait historique largement oublié :

La signification historique du 13 novembre dans l’islam:

Loading...

Le 13 novembre 1918 les troupes allies occupaient Constantinople, la capitale de l’Empire Ottoman. L’Empire Ottoman était le Califat, comme l’Etat Islamique d’aujourd’hui.

Dans Wikipedia à “Défaite et dissolution de l’Empire Ottoman” on trouve : [Defeat and Dissolution of the Ottoman Empire]:

L’Occupation de Constantinople s’est faite en accord avec l’Armistice de Mudros [signé le 31 Octobre 1918], mettant un terme à la participation Ottoman à la 1ère guerre mondiale. L’occupation se fit en deux étapes : l’occupation initiale a eu lieu le 13 Novembre 1918 jusqu’au 16 Mars 1920; du 16 Mars 1920 – Traité de Sèvres.

En 1918 c’était la première fois que Constantinople changeait de mains depuis la conquête de Byzance par les turcs ottomans en 1453. Une administration alliée fut mise en place en décembre 1918. Sainte Sophie redevint une cathédrale sous administration alliée et le bâtiment fut confié temporairement au Patriarche oecuménique Grec Orthodoxe.

Des informations rapportent que les attaques djihadistes de Paris furent non seulement orchestrées à Paris, mais dans toute l’Europe avec des cellules agissant en Allemagne et en Grande-Bretagne.

  • En Allemagne la police a arrêté des musulmans en relation avec les attaques djihadistes de Paris : Ils transportaient des armes de guerre, des explosifs et des grenades
  • Londres : L’aéroport de Gatwick a été évacué et un homme transportant une grenade dans son sac a été arrêté.
  • Pendant les attentats de Paris, les musulmans britanniques ont réaffirmé « leur lutte » aux côtés de l’Etat Islamique lors d’une démonstration de force sans précédent.

Il semble clair quel que fut le choix ou non de la date pour son lien avec l’occupation de Constantinople en 1918 par les alliés occidentaux, cette opération a été soigneusement planifiée pour être exécutée sur au moins trois pays, ce qui marque un tournant de mauvais augure dans la guerre de l’Islam contre l’Occident.

Loading...

Les attaques djihadistes de Paris ont été qualifies d’“ACTE de GUERRE”:

  • C’est ainsi que l’a qualifiée François Hollande, tandis que ISIS revendiquait sa responsabilité et qu’un passeport syrien était retrouvé près du corps ceinturé d’explosifs d’un assaillant
  • Le Conseil Juif français a lancé un appel à « une Guerre mondiale » contre le « fanatisme djihadiste ».

En début de semaines, deux jours avant les attaques djihadistes sur Paris, le candidat Dr Ben Carson a été très direct sur la menace de l’Etat Islamique en déclarant : “Nous parlons de djihad global et de leur désir de nous détruire et de détruire notre mode de vie…..Notre but n’est pas de les contenir mais de les détruire.”

Lors d’un sommet présidentiel républicain en Floride, juste quelques heures après les attaques, le Daily Mail a rapporté que Carson a de nouveau lancé un appel à “les détruire,” tout en s’opposant aux efforts d’installer des réfugiés syriens aux Etats-Unis, disant que c’est ‘presque une faute’ d’autant que les djihadistes essayent d’infiltrer les groupes.:

Loading...

Interrogé sur la manière dont il gérerait les islamistes violents s’il était élu président, Carson a dit plus calmement qu’à l’habitude.

‘Je pense que l’implication de l’Amérique devrait être d’essayer de les éliminer complètement,’a-t-il dit ‘Les détruire!’ […]

DailyMail.com a demandé à Carson comment il allait persuader les américains que si une attaque comme celle de Paris frappait les Etats-Unis, son style très calme ne l’empêcherait pas de formuler une réponse forte et vigoureuse.

‘Je dirais que la force n’est pas déterminée par le nombre de décibels dans votre voix,’ a répondu Carson.

Et s’il occupait le Bureau Oval, il prévoit ‘Je pense que cela sera très clair aux yeux des gens très rapidement.’

En contraste, en début de semaine Hilary Clinton avait refusé de déclarer la guerre à ISIS. [Hillary Clinton refused to declare war on ISIS.]

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Ralph Sidway

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “La revanche de l’ancien Califat : La signification du 13 novembre dans les attaques sur Paris. 

    1. Robert Davis

      La gauche ne fera jamais la guerre à l’islam et ne se réveillera que lorsqu’il sera trop tard et que l’occident aura perdu la partie et sera soumise à l’islam comme les femmes le sont en islam. La gauche est un cadavre qui veut gouverner à tout prix. Il faut éspérer que la droite se réveillera avant qu’il ne soit trop tard, chasse la gauche et guillotine les responsables.

    2. yoniii

      hi

      la doite et la gauche n existe plus

      le clivage est entre les dhimmis et les patriotes

      entres ceux qui on deja accepter leur dhimmitude , leurs esclavages , leurs conversion de force leur aneantissment totale

      et ceux qui resiste encore , combattes encore ceux qui ne veulent pas ce convertir

      by

    3. Pinhas

      Les intérêts et le fric dominent nos politiques et leurs accords pris avec l’Iran ne nous mettent nullement en sécurité

    4. Marinel

      Il s’agit en réalité d’une guerre de civilisation,
      Et l’une des partie prenante de ce conflit utilise le terrorisme.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *