toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Avion de ligne Russe: «Une roquette tirée au décollage»


Avion de ligne Russe: «Une roquette tirée au décollage»

Crash dans le Sinaï – Xavier Tytelman, spécialiste de la sécurité aérienne fondateur du Centre de traitement de la Peur en Avion.

Doit-on privilégier une cause externe à l’avion pour expliquer le crash de l’Airbus ?

C’est en tout cas ce que disent les experts russes qui sont sur place. Une défaillance de l’avion semble peu probable, vue la vitesse de descente de l’avion de 6 000 pieds par minute, soit environ 2 000 mètres. Il s’agit d’une descente rapide menée par les pilotes, mais elle était maîtrisée.

L’avion a-t-il été victime d’une bombe à bord ?

Si une bombe avait explosé à bord, dans la soute à bagages par exemple, l’avion n’aurait pas eu le temps d’amorcer une descente. L’avion se serait désintégré très rapidement. Les conséquences auraient été quasiment instantanées.

Quelle hypothèse retenir ?

Selon ce que l’on sait de l’état islamique dans le Sinaï, les terroristes ne possèdent pas de missiles longue distance capables d’abattre un avion de ligne à très haute altitude. En revanche, ce qui est envisageable, c’est l’hypothèse de terroristes postés dans l’axe de la piste qui ont tiré une roquette depuis un RPG. Un tel missile permet d’atteindre une cible jusqu’à 3 000 mètres de distance.

Comment expliquer que l’avion ait continué de voler plusieurs kilomètres ?

Il se peut que la roquette n’ait atteint que partiellement l’Airbus causant des dégâts mineurs sans que l’équipage ne remarque qu’il était la cible de terroristes. On sait que le pilote a fait part de problèmes de communications au contrôle aérien. On peut imaginer que ce sont des antennes de communication qui ont été endommagées par le tir, expliquant la demande de déroutement émise par l’équipage russe. Puis en prenant de l’altitude, dix minutes plus tard, la pression de l’air s’est accentuée sur la cellule de l’avion qui était déjà endommagée par la roquette. Le différentiel de pression s’est alors accentué et a provoqué la cassure de l’appareil en plusieurs morceaux provoquant sa chute rapide. Ce scénario expliquerait qu’on retrouve des débris sur un rayon de quinze à vingt kilomètres.

Comment pourra-t-on vérifier cette hypothèse ?

Nous le saurons très vite car un impact par une roquette laisse des traces chimiques. Les experts retrouveront des traces de poudre. Par ailleurs, les analyses se pencheront sur la torsion des pièces qui sont actuellement collectées dans le désert. Il sera très facilement possible de voir si une explosion a eu lieu à l’intérieur de l’appareil ou si un élément extérieur, du type d’un projectile, est venu perforer une partie de l’avion.

Learn Hebrew online

Source: ladépêche





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Avion de ligne Russe: «Une roquette tirée au décollage»

    1. Debout

      Effectivement, si c’est un attentat terroriste, il y en a qui vont « dérouiller » !
      Nos amis russes n’ont pas tous nos « états d’âme » !…..

    2. Shlomo

      « Il se peut que la roquette n’ait atteint que partiellement l’Airbus causant des dégâts mineurs sans que l’équipage ne remarque qu’il était la cible de terroristes »…
      Un peu leger comme hypothese. L’avion prend « partiellement » une roquette et on entend rien, aucun bruit suspect?? C’est une roquette, pas un pigeon!

    3. Armand Maruani

      Poutine n’a pas besoin de prétextes , il en trouvera toujours .

      Il ira les chercher dans les chiottes ou dans les mosquées s’il le faut . c’est là qu’ils passent leur temps en général .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *