toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats: Mohamed Laroussi, chroniqueur d’Aujourd’hui le Maroc « Si c’est ça l’Islam, je ne suis pas musulman ! »


Attentats: Mohamed Laroussi, chroniqueur d’Aujourd’hui le Maroc « Si c’est ça l’Islam, je ne suis pas musulman ! »

Mohamed Laroussi, chroniqueur d’Aujourd’hui le Maroc résidant à Casablanca, a publié sur sa page facebook, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, un texte qui commence en ces termes : « Si c’est ça l’Islam, je ne suis pas musulman ! » dans lequel il condamne fermement le type d’islam qui a conduit à la violence et la mort.

Conscient de s’exposer par la franchise de son propos, il entame chaque nouveau paragraphe avec ces mots : « Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous… »

Le texte a bénéficié d’un grand nombre de partages sur facebook :

Loading...

Laroussi : Je ne veux pas du paradis des « vrais » musulmans (1)

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : depuis que je suis né, on m’a toujours dit que je suis musulman, que les Marocains sont tous musulmans, que les Arabes sont tous musulmans, que l’Islam c’est la dernière et la meilleure des religions, et que Allah nous a choisis, nous les privilégiés pour aller au paradis, et exclu tous les autres qui, eux, vont aller tous en enfer.

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : si je dois me retrouver avec tous ces imbéciles, tous ces nuls, tous ces assassins qui tuent, de sang froid, des êtres humains comme eux, mais qui ont eu la malchance de ne pas être comme eux, des « musulmans », de « vrais musulmans » comme ils disent, et bien, je ne veux pas de ce paradis ! Que toutes ces canailles et tous leurs fans y aillent, qu’ils remplissent leurs entrailles de toutes ces victuailles qu’on leur promet et qu’ils jouissent, eux et tous leurs semblables, de toutes les vierges et de tous les éphèbes jusqu’à satiété toute l’éternité.

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : je préfère aimer un peu, beaucoup, à la folie mon prochain et ma prochaine, même s’il est ou si elle est loin de moi, loin de mon pays, loin de ma culture, loin de la religion qu’on a choisie pour moi, et s’il faut pour cela, aller en enfer, j’irai, le cœur gai et l’âme tranquille. Je préfère brûler, griller, embraser et ressusciter un millier, un million, un milliard de fois, pour à nouveau m’enflammer, cramer jusqu’à me carboniser aux côtés de gens étrangers joyeux et intelligents, que de boire le plus petit verre de vin béni de l’éden ou me taper une nana perpétuellement pucelle.

« je hais tous ces ‘musulmans’ haineux, ces monstres qui tuent au nom d’Allah »

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : je hais tous ces « musulmans » haineux, ces monstres qui tuent au nom d’Allah, et tous ces « musulmans » qui les soutiennent, qui sympathisent avec eux et qui trouvent des excuses à tous leurs actes barbares.

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : comme hier quand j’ai crié que j’étais Charlie, je crie aujourd’hui jusqu’à perdre la voix et même perdre la foi que je suis Paris, que je suis Beyrouth que je suis toutes les personnes de toutes les villes de tous les pays et de toutes les nationalités, qu’ils soient juifs, chrétiens, musulmans, qu’ils croient en Dieu, à Bouddha ou qu’ils ne croient en rien du tout, et qui sont attaqués lâchement et froidement par tous ces fous de Dieu. Je suis et je serai toujours avec et aux côtés de tous ceux qui sont terrorisés parce qu’ils ne sont pas de « vrais » musulmans, pas « assez » musulmans ou pas du tout musulmans.

« je demande à tous ceux et toutes celles qui nous répètent sans cesse que ‘l’Islam est innocent de ces gens-là’, d’arrêter cette hypocrisie »

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : je demande à tous ceux et toutes celles qui nous répètent sans cesse que « l’Islam est innocent de ces gens-là », d’arrêter cette hypocrisie et de crier avec nous qu’il n’y a pas de vrai ou de faux islam, ni de vrais ou de faux musulmans, mais par contre, il y a de vrais terroristes, et ceux-là tuent et massacrent au nom de l‘Islam.

Je suis peut-être fou, mais je vais le dire et je m’en fous : A bas le terrorisme au nom de l’Islam et A bas tous les terrorismes au nom de toutes les religions, A bas tous les barbares !

Mohamed Laroussi, pas sûr d’être musulman et surtout pas fier du tout de l’être,

‪#‎jesuisparis‬ ‪#‎jesuisbeyrouth‬ ‪#‎PrayForParis‬ ‪#‎Paris‬ ‪#‎Terrorisme‬ ‪#‎Terrorism‬ ‪#‎Damas‬‪#‎Daech‬ ‪#‎Irak‬ ‪#‎Palestine‬





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Attentats: Mohamed Laroussi, chroniqueur d’Aujourd’hui le Maroc « Si c’est ça l’Islam, je ne suis pas musulman ! »

    1. Debout

      MERCI M. Laroussi pour ce beau texte !!…
      Puissent tous les Marocains le lire et le comprendre !….
      Le Maroc et l’Afrique du Nord sont aussi en danger !
      Je souhaite que ces beaux pays ne basculent pas dans les horreurs criminelles
      et rétrogrades défigurant le monde musulman.

      ET QUE DANS LE MONDE ENTIER, LES MUSULMANS A L’ESPRIT ENCORE LIBRE , SE LEVENT POUR CRIER LEUR DEGOUT ET LEUR REJET FACE AUX ASSASSINS DE L’ HUMANITE !

    2. Slam

      Mohamed Laroussi, un bon grain de folie et une sacrée paire de cojones. Si seulement plus de musulmans tenaient ce même discours, ils seraient davantage respectables et fréquentables.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *