toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentats à Paris: Francois Hollande était « sous le choc » au Stade de France


Attentats à Paris: Francois Hollande était « sous le choc » au Stade de France

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a raconté aujourd’hui avoir vu le président français, François Hollande, « sous le choc » au Stade de France le 13 novembre lorsqu’ils ont appris que des attentats étaient en train d’être commis à Paris et que des kamikazes se faisaient exploser aux abords du stade.

François Hollande était « sous le choc mais en même temps, très concentré et décidé » en apprenant l’ampleur du carnage en cours, décrit le chef de la diplomatie dans un entretien à l’édition dominicale deBild. Il assistait avec le dirigeant français au match France-Allemagne le soir des attentats qui ont fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés.

Quand les deux hommes, encore à la tribune, apprennent que trois kamikazes se sont fait exploser près du stade, ils « se demandent si les spectateurs peuvent, dans ces circonstances, rester sans informations et si le match ne doit pas être interrompu », poursuit Frank-Walter Steinmeier. Les nouvelles alarmantes sur des attentats dans Paris fusent alors « toutes les deux minutes », raconte-t-il.

Éviter tout signe de nervosité dans le stade

François Hollande et Frank-Walter Steinmeier quittent quelques minutes la tribune pour un aparté mais les responsables de la sécurité les prient de revenir vite s’asseoir à leur place afin « d’éviter tout signe de nervosité dans le stade » parmi les spectateurs qui remarqueraient l’absence des dirigeants.

« Quand nous avons appris pour les attentats à Paris, personne ne savait comment la soirée allait se terminer. J’étais extrêmement préoccupé », relate encore le chef de la diplomatie, évoquant sa peur d’un mouvement de panique dans le stade où étaient réunis des dizaines de milliers de personnes.

François Hollande quitte ensuite rapidement le Stade de France. Le ministre allemand et son équipe sont invités à rester pour éviter à tout prix que les supporteurs ne commencent à s’inquiéter ou même à paniquer. Après la mi-temps, « nous sommes retournés à nos places et pendant 45 minutes nous avons fait comme si nous nous intéressions au match », se souvient-il.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentats à Paris: Francois Hollande était « sous le choc » au Stade de France

    1. yoniii

      hi

      raconté donc comment vous avez fait entrreé l ennemi muzz par millions en eurabia Frank-Walter Steinmeier via l allemagne

      raconté donc comment des djihadiste on etaient dispercé en france avec l avion dui gouvernement
      et comment des fonctionnaire francais son allait en allemagne recherccher des djihadiste muzz en allemagne pour qu ils viennent en france mr François Hollande

      et maintenant que vous avaient permit a l ennemi muzz d entrée par millions que des centainnes de milliers d djihadiste ce trouve maintenant sur nos sol

      et qu ils ce son volatilisée d allemagne pour ce cacher dans tous eurabia

      et qu ils forment tranquillment plusieure centainne de millier de futur soldat de l islame
      qui livreront bataille dans les années futur

      merci François Hollande et Frank-Walter Steinmeier

      by

    2. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Monsieur Steinmeier, votre témoignage ressemble plus à une bouée de sauvetage lancée à François Titanic Hollande par des « pousse au crime migrationistes » pour service rendu qu’à un véritable constat.

      Quand le français lambda est sous le choc c’est cellule d’aide psychologique immédiate, quand Moi Président est sous le choc, il est concentré et décidé !! En témoigne ses bafouillages et sa respiration saccadée lors de sa toute première intervention post attentat…..BOURRE DE TRANQUILLISANTS OUI !!!!!

      Pour un conseillers qui s’occupe des problèmes ou évènements quotidiens du pays, il y a 10 conseillers qui s’occupent de la com, du redorage de blason et de la hausse dans les sondages (même ou surtout après des attentats). Ca n’a jamais été une présidence, depuis 2012, mais une campagne électorale quotidienne non terminée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap