toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une banderolle antisémite contre Yohan Cruyff lors d’un match de football


Une banderolle antisémite contre Yohan Cruyff lors d’un match de football

Une banderole antisémite visant l’ancienne star du football mondial, l’international néerlandais Johan Cruyff, a été déployée samedi lors du match Vitesse-Ajax.

Un supporter de Vitesse a montré une bannière avec l’inscription « JHK », ce qui signifie « Joden Hebben Kanker », soit les « Juifs ont le cancer » alors que le triple ballon d’Or a annoncé jeudi qu’il était atteint d’un cancer du poumon.

L’icône du Barça a appris cette semaine qu’il souffrait d’un cancer du poumon.  A l’annonce de cette triste nouvelle, de nombreuses personnalités ont tenu à manifester leur soutien et notamment dans les stades de l’Eredivisie où les clubs lui ont rendu hommage à la 14e minute des rencontres (en référence à son célèbre numéro 14).

Le club s’est dit horrifié de cette banderole antisémite et s’est empressé de répondre sur son site internet en publiant un communiqué officiel. « Nous ferons tout notre possible pour identifier le ou les auteurs de cette banière. Nous demandons aux autres supporters de nous aider à identifier cette personne car un tel comportement ne convient pas à un club comme Vitesse », explique l’équipe néerlandaise sur son site officiel.

« Heureusement, l’impressionnante ovation de tout le stade à la 14ème minute ne nuira pas au soutien qu’on veut apporter à Johan Cruyff.  Les 21 000 supporters doivent prévaloir sur un seul individu auteur d’un message répréhensible« , a également déclaré le directeur général.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Johan Cruyff : une icone du football mondial commémore en Israël la mémoire de sa famille disparue dans la Shoah

Johan Cruyff a écrit en lettres d’or l’histoire mondiale du football des années 70 et 80 et particulièrement celle de son pays, les Pays-Bas, et du Barca, le mythique club de Barcelone. Il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football aux côtés de Pelé, Garrincha ou Maradona et fut le premier joueur à remporter trois fois le Ballon d’or.
Cruyff était enthousiaste à l’idée de venir fêter en Israël le succès de son fils, Jordi, directeur sportif du Maccabi Tel-Aviv, qui a permis à son équipe d’être couronnée championne de la Ligue israélienne de football pour la saison 2012-2013.
Mais il semble que l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps avait une autre raison, bien personnelle, d’être très ému par sa récente visite en Israël.
Contrairement à ce que laissaient entendre des rumeurs , Johan Cruyff n’est pas juif lui-même, mais sa famille a des liens forts avec le judaïsme, notamment en raison de mariages contractés.
Ainsi sa belle-sœur est-elle mariée avec un Juif.
Le fils de celle-ci, Pascal Pop, s’est converti au judaïsme et a immigré en Israël après avoir participé aux Maccabiades au début des années 1990.
Il a étudié dans une yeshiva à Jérusalem et, après avoir été ordonné rabbin, il s’est installé dans la dans l’implantation de Mevo Horon, restant constamment en contact avec son oncle Johan, et son cousin Jordi en dépit de la distance
C’est lui qui a convaincu le mythique joueur de l’Ajax d’Amsterdam qu’il était temps d’honorer la mémoire de trois parentes éloignées, juives, tuées durant la Shoah.
« La tante de Johan, la sœur de sa mère, a épousé un Juif, Jonas De Metz », raconte Pascal Pop.
« Il avait trois sœurs qui ont été assassinés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale : Judith et Regina avaient 44 ans, Rozette, 42. »
Yad Vashem n’avait aucune trace de ces trois femmes dans la base de données centrale des noms des victimes de la Shoah et ce sont les informations fournies par Johan Cruyff qui ont permis de remplir les fiches de témoignage de Yad Vashem.
Le propriétaire du Maccabi Tel Aviv, Mitchell Goldhar est lui-même le fils d’un rescapé de la Shoah; il a été surpris d’entendre que Johan Cruyff, « est arrivé pour partager notre joie et notre succès sportif  » avait lui aussi une « relation particulière à la Shoah ».
Sous le maillot orange de l’équipe nationale, Johan Cruyff a mené les Pays-Bas à la finale de la Coupe du Monde en 1974, finale perdue contre l’Allemagne, mais a remporté trois coupes d’europe avec son club, l’Ajax d’Amsterdam.
Il a atteint son apogée à Barcelone – d’abord, dans les années 1970, comme l’un des meilleurs et des plus populaires joueurs de l’histoire de l’équipe catalane et plus tard, à partir en 1988, à titre d’entraîneur le plus titré dans l’histoire de Barcelone. Il est depuis 2010, Président d’honneur à vie du Barça.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *