toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie: des enfants Ouïghours chinois apprennent à combattre dans les camps d’entraînement de l’Etat islamique


Syrie: des enfants Ouïghours chinois apprennent à combattre dans les camps d’entraînement de l’Etat islamique

Mayadeen TV a diffusé un reportage sur des Ouïghours qui combattent aux côtés de l’Etat islamique (EI) et de Jabhat Al-Nosra en Syrie. Un village syrien a été transformé en « localité pour des centaines de familles ouïghoures du Turkestan qui fuient la Chine », indique le reportage télévisé, diffusé le 3 septembre 2015. Des centaines d’enfants ouïghours apprennent à combattre dans les écoles et les camps d’entraînement de l’EI, d’après le reportage. Extraits :

Voix off : Abou Rida, l’émir du Parti islamique du Turkestan, a été tué. Des drapeaux du Turkestan flottent sur la place principale de Djisr Al-Choughour, suite au rôle déterminant joué [par les combattants ouïgours] dans sa conquête. Depuis le raid, cette ville syrienne ressemble davantage à la Chine qu’à Damas. Des milliers de familles du Turkestan chinois ont été réinstallées dans la région, notamment dans le village de Zanbaq.

Orateur : Cela confirme que les terroristes continuent de franchir les frontières, et que la Turquie continue de laisser passer les terroristes et leurs familles. Cela prouve que la démographie [syrienne] est visée, et que cette agression s’est transformée en occupation coloniale.

[…]

Voix off : Tout ce que l’on peut voir du village de Zanbaq sont les forêts environnantes. La tour d’observation à la frontière turque témoigne de la transformation de ce village syrien en colonie pour des centaines de familles ouïghoures du Turkestan, qui fuient la Chine, comme les sources de l’opposition le racontent sur Mayadeen TV.

Journaliste : La relocalisation des Ouïgours chinois et l’expulsion des Syriens hors de leurs villages n’est pas uniquement le fait du Front Al-Nosra et des renseignements turcs. Il y a deux ans, l’EI a transféré des milliers de familles ouïghoures de la Turquie vers le village d’Abyad dans la province de Racca, et vers la zone entourant les champs de pétrole de Deir ez-Zor, enrôlant un millier de combattants parmi eux.

Voix off : Abdallah Al-Turkistani a été chargé de l’assassinat de deux espions russes. Ce petit terroriste n’est pas le seul qui a appris à tuer. Il y a des dizaines d’enfants du Turkestan chinois comme Abdallah dans les écoles d’Abu Bakr al-Baghdadi en Syrie. Des centaines de fils de colons djihadistes turkestanais apprennent à se battre dans des camps d’entraînement.

[…]

Learn Hebrew online

A Istanbul, les renseignements turcs mobilisent 20 000 Turkestanais et les placent sous la responsabilité du Front Al-Nosra, afin de les utiliser en Syrie après l’Afghanistan. A Djisr Al-Choughour, les Turkestanais combattent l’armée syrienne également pour défendre l’installation de leurs familles sur le lieu. Le Parti islamique du Turkestan prépare une armée qui se battra d’abord en Syrie, puis reviendra un jour au Turkestan chinois, si elle parvient à survivre à cet holocauste orchestré par la Turquie.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Syrie: des enfants Ouïghours chinois apprennent à combattre dans les camps d’entraînement de l’Etat islamique

    1. Debout

      Pendant le nazisme, il y avait eu les Hitlersjungend (jeunesse hitlerienne), et en
      1945, les enfants (à partir de 12 ans) enrôlés dans la « Volkssturm » !!
      Il y eut aussi des enfants parmi les « kmers rouges ».
      Cela continue maintenant ici et ailleurs !!

      Décidément, ce monde est insensé !!….

    2. zanaroff

      Ne réveillez pas la Chine, s’il vous plait. La Turquie risque de regretter ce geste insensé de sa part. Les chinois sont des milliards. Ils veulent réveiller Attila ou quoi ? En fait, les musulmans sèment la zizanie et ensuite se barrent en douce. Comme avec L’EI qui a disparu de la Syrie pour atterrir en Europe. Des semeurs de troubles, de révoltes… la ruse dans tous ses états. Semons le chaos peut etre échapperons nous au carnage, se disent les infiltrés islamiques. Comme avec Israel, ils sèment le chaos et après ils pleurent en disant que tout est détruit, que Israel est le méchant. Mais les juifs n’ont aucun répit, ne peuvent vivre tranquille sur leur terre. quelle désolation !!! Cette situation ubuesque et sans fin ne finira qu’avec l’intervention divine. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur délivrer son peuple YESHOUA HA MACHIAH !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *