toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Moscou annonce avoir bombardé 63 positions de « terroristes ». L’armée syrienne gagne du terrain grâce aux frappes russes


Moscou annonce avoir bombardé 63 positions de « terroristes ». L’armée syrienne gagne du terrain grâce aux frappes russes

Moscou annonce avoir bombardé ces dernières 24 heures 63 positions de « terroristes » dans les provinces de Hama, Lattaquié, Idleb et Raqqa. L’armée syrienne, aidée par les raids aériens russes et des miliciens au sol, progressait dimanche face aux rebelles tandis que Human Rights Watch a accusé Moscou de fournir dans cette guerre un nouveau type de bombes à sous-munitions.

La Russie a de son côté annoncé dimanche avoir bombardé ces dernières 24 heures 63 positions de « terroristes » en Syrie, dans les provinces de Hama (centre), Lattaquié (ouest), Idleb (nord-ouest) et Raqqa (nord). Selon le ministère russe de la Défense, ces raids ont détruit 53 positions, un poste de commandement, quatre camps d’entraînement et sept dépôts de munitions. La Russie, même si elle dit cibler principalement le groupe jihadiste Etat islamique (EI), vise en fait pour le moment principalement les groupes rebelles hostiles au pouvoir.

Au douzième jour de l’intervention russe à la rescousse du président syrien Bachar el-Assad, les forces du régime ont gagné du terrain sur deux axes: dans la province centrale de Hama, vers la route internationale Damas-Alep, et sur les collines de Lattaquié, dans l’ouest.

Dans la région de Hama, l’offensive se déroule selon un arc s’étendant de l’est de Khan Cheikhoun au sud vers Kafar Nabouda pour prendre les rebelles en tenailles. « Cette offensive vise à reprendre aux rebelles la plaine de Sahl el-Ghab qui se trouve à l’intersection des provinces de Hama, de Lattaquié et d’Idleb », a affirmé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Cette plaine de 1000 km2, est peuplée au sud et à l’ouest d’alaouites, communauté à laquelle appartient M. Assad. Les rebelles s’étaient emparés d’une grande partie de la plaine ces derniers mois menaçant tant la province de Lattaquié, acquise en grande partie au régime et la ville de Hama, également tenue par l’armée syrienne.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *