toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran avance ses pions et débarque 3000 hommes au nord d’Israel


L’Iran avance ses pions et débarque 3000 hommes au nord d’Israel

Israël perturbé par l’arrivée de 3.000 combattants iraniens et 2.000 Cubains en Syrie.

 Israël et l’Iran sont engagés dans un duel de communiqués, ces mercredi et jeudi (14-15 octobre), alors que la Russie se tient aux côtés de l’Iran.

Les sources des renseignements militaires israéliens se sont avérées plus communicatifs que d’ordinaire, lorsqu’elles ont révélé, jeudi 15 octobre que 3.000 hommes des troupes des Gardiens de la Révolution iranienne ont secrètement atterri en Syrie. C’est le plus vaste déploiement de forces terrestres iraniennes qui ait jamais mis les pieds en Syrie.

Jusqu’à présent, Israël avait conservé sous scellées tous les renseignements obtenus sur les mouvements des forces iraniennes. Cependant, prenant en considération ce nombre important d’hommes de troupes, la continuation des transports aériens russes et iraniens de forces en Syrie et l’éventualité que ces forces iraniennes puissent être déployées du côté syrien du Golan, les dirigeants israéliens ont décidé de rendre publiques ces dernières évolutions.

Cela est dû aux graves préoccupations que l’Iran puisse tirer parti du transfert de forces de Tsahal des frontières nord vers les fronts intérieurs, afin de réprimer l’explosion en cours de la violence terroriste palestinienne, pour prendre le contrôle de portions de territoires sur le Golan et la frontière israélo-libanaise.

Loading...

Tsahal a publié cette information mercredi soir, disant qu’elle avait envoyé des drones et des unités de recueil de renseignements provenant du Commandement du Nord vers le centre du pays, afin de traiter la question du terrorisme palestinien.

Les unités de recueil de renseignements sont relativement nouvelles, rattachées récemment aux brigades et divisions de terrain, afin de fournir des données obtenues par les postes d’observation, par des incursions derrière les lignes ennemies et auprès des prisonniers capturés et interrogés. Le transfert de ces unités vers le centre du pays pose des difficultés à Tsahal sur les autres fronts et pourrait laisser l’armée sans autre option que de commencer à rappeler des réservistes de l’armée, si la vague de terrorisme ne prend pas fin.

Craignant que Tsahal ne frappe ses forces en Syrie, Téhéran a envoyé un message dissuasif à Jérusalem : la révélation de ses réseaux de tunnels souterrains pour y entreposer des missiles balistiques prêts au lancement.

L’Iran a montré ses missiles chargés sur des dizaines de camions géants, avec leur équipage se tenant prêt au lancement, pour prouver à Israël que tout est prêt pour passer à l’action immédiate, y compris pour déclencher la guerre.

La télévision d’Etat iranienne a exhibé les chefs des Gardiens de la Révolution inspectant les tunnels, les missiles et piétinant avec un grand mépris des drapeaux américains et israéliens.


77D4D805-C09C-4676-BAD0-F9BB6FE6AB45_w640_r1_s

La veille, l’Iran a annoncé que ses forces avait mené un test du missile balistique « Emad » à longue portée, sans spécifier la portée de cette arme, ni la date et la localisation du lancement.

Learn Hebrew online

A Washington, la réplique de l’administration Obama à ces communiqués s’est voulue minimaliste, décrivant simplement l’existence de ces missiles comme une violation avérée de l’embargo de l’ONU sur les armes à destination de ou produites par l’Iran.

Au cours d’une autre évolution militaire liée au Golan, les sources américaines de la Défense ont révélé mercredi soir que la Russie a transporté par voie aérienne en Syrie des unités de l’armée cubaine afin de combattre aux côtés de l’armée de Bachar al Assad. Ces sources ont précisé qu’il y avait des membres des corps de blindés cubains qui conduiront les tanks syriens,en ajoutant que le Chef d’Etat-Major cubain, le Général Leopoldo Cintra Frias est bien arrivé en Syrie avec ses troupes.

Selon les sources de Debkafile : l’arrivée des forces cubaines élargit encore l’effort de guerre russe.

Loading...

A3606DCA-2D00-4C54-9BF6-0A48D55124D2_w640_sLe fait que des troupes cubaines dirigent les tanks syriens pour attaquer les groupes rebelles syriens constitue une réalisation importante pour la guerre par procuration en Syrie menée par le Président Vladimir Poutine.

Ce n’est pas la première fois qu’on les retrouve au Moyen-Orient. En 1974, l’URSS avait débarqué deux brigades cubaines de tanks et les avait postées juste en face des positions de Tsahal sur le Mont Hermon et sur d’autres parties du Golan. De février à mai 1974, Tsahal a échangé des bombardements à l’artillerie lourde avec les cubains, accompagnés par des combats acharnés entre les avions de chasse israéliens et syriens. Cette guerre, menée du côté syrien par des officiers russes, s’est achevée le 31 mai 1974 par la signature d’un accord de séparation des forces entre Israël et la Syrie.

En plus de faire la démonstration de la stratégie de la Russie dans l’instauration d’une coalition militaire internationale afin de soutenir le Président Assad, le déploiement de troupes cubaines sert de  signal clair en direction d’Israël que Tsahal s’en tienne à une non-intervention.

Source:  Jforum





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “L’Iran avance ses pions et débarque 3000 hommes au nord d’Israel

    1. Christian

      Nous voyons ce mettre en place les évènements de la fin de ce monde. Souvenons nous, qui a négocier le retour de Cuba sur la scène internationale, c’est celui qui se fait passer pour dieu sur cette terre, le séducteur, probablement le faux prophète de l’Apocalypse de Jean. Mais nous avons des promesses de notre Elohim YHWH et même si nous devons souffrir, cela n’est rien, le Royaume est proche, retournons à l’essentiel, la Parole du Tout Puissant. Et pour les « chrétiens », ceux qui veulent être les vrais adorateurs du Tout Puissant, YHWH, obéir aux commandements et en particulier le quatrième qui commence par « souviens toi… », c’est un signe éternel entre les vrais croyants et son Créateur, le Shabbat.
      Le Mashiah Yeshoua revient bientôt!
      Shalom

    2. Armand Maruani

      Je pense que les sirénes vont bientôt retentir à Téhéran , ils connaitront l’apocalypse qu’ils ne cessent de brandir à notre minuscule pays .

      Le Peuple Juif vit une période biblique en live .

      Mais cette fois il n’y aura pas de Massada .

    3. geo

      Les temps sont mauvais pour toute la terre. Israël il est temps pour toi de lever la tête vers celui qui est et demeure le Dieu de justice, au dessus des hommes. Que ta foi soit envers celui qui te sauvera de tous ceux qui te veulent du mal. Comme au temps de David, si tu implore l’Eternel et si tu te confie en lui, il te donnera la victoire.

    4. ERIC

      Il serait regrettable que Israël et la Russie viennent à s’affronter alors que rien ne les opposent: c’est le jeu des alliances, et au coeur de cela la volonté hégémonique des USA, qui pousse la Russie à coopérer avec l’Iran, tandis qu’Israël voit le risque de disparaître le régime d’Assad – ennemi, certes, mais peu belliqueux – au profit de « cinglés » djihadistes (et d’Erdogan…) ou de leurs concurrents chiites du Hezbollah et de l’Iran. J’espère que Poutine, chez qui on ne trouve pas de démonstration d’antisémitisme et Netanhyaou sauront garder la tête froide.

    5. Robert Davis

      La bonne réponse à ses mouvements de troupes iraniennes et ses menaces serait l’envoit d’une bombe nucléaire sur ses troupes. Non seulement cela les enverraittous en enfer mais ce serait la BONNE réponse aux menaces iraniennes pour lui montrer que noius avons qu’à part parler pour ne rien dire, du « blabber » pur ILS NE PEUVENT RIEN FAIRE.Ils n’ont pas d’arme nucléaire en touscas pour le moment et tout ce qu’ils peuvent faire c’est…saigner! Cela démasquerait aussi obanana qui ne pourrait plus minimiser le chaos que sa politique anti-Israel amène au P.O. etdans le monde. Avec un peu de chance il finirait en prison.

    6. Robert Davis

      Les russes ne menacent pas Israel ce sont les iraniens qui le font. Et malheuresement le singe qui s’est emparé des USA. Ce que veulent les russes c’est garder leur base de Tartous au nord du Liban et loin d’Israel. Tant que celle-ci ne menace pas Israel, pas d’inquiétude de ce côté.

    7. SEBAG

      Une amérique forte n’aurait pas laisser ce scénario se produire, mais avec un husein obama tout est possible aujourd’hui, souvenons nous de la crise de la baie des cochons avec JFK.

    8. Arabe ecoeuree

      Les gardiens de la révolutions méritent une bonne raclée dommage qu Israel ne puisse pas leur envoyer une bombe , tout le monde le sait on en fera de pauvres victimes et Israel toujours Le Diable … C est de la provoc permanente on sait trés bien que le pauvre peuple iranien vit dans la terreur et la misere depuis khomeny… Les fachos qui dirigent ont du pain sur la planche et cest pas en attaquant Israel qu ils vont ramener la democratie et la prosperité en Iran…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *