toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les évêques catholiques militent pour une planète “Zéro carbone” à l’horizon 2050, mais restent muets face au djihad contre les chrétiens.


Les évêques catholiques militent pour une planète “Zéro carbone” à l’horizon 2050, mais restent muets face au djihad contre les chrétiens.

Un monde sans carbone? Montrez nous d’abord l’exemple. Plus de voyages en avion vers Rome pour semer la pagaille et rendre hommage aux politiques de l’extrême gauche. Et nous attendons de vous voir vous, prélats bedonnants, pédaler à bicyclettes d’une paroisse à l’autre – fini la voiture McManus.

Tandis que les évêques appellent à la destruction de l’économie mondiale, ils continuent de fermer les yeux sur la menace grandissante du djihad global.  Le patriarche Syriaque Catholique Ignatius Ephrem Joseph III Younan a récemment lancé un appel “à ne pas oublier les chrétiens du Moyen Orient.” Et il n’est pas le seul. “Nous demandons au monde occidental, pourquoi, il ne s’élève pas d’une seule voix contre tant de férocité et d’injustice?” a dit le Cardinal Angelo Bagnasco, le chef de la Conférence des Prélats italiens. (CEI). Le patriarche grec catholique melkite Gregory III a dit également: “Je ne comprends pas pourquoi le monde ne s’élève pas d’une seule voix contre de tels actes de brutalité.”

Je sais pourquoi. C’est parce que les évêques occidentaux croient que le faux dialogue biaisé et défaitiste qu’ils sont en train de mener, exige d’eux qu’ils restent silencieux face aux persécutions des chrétiens par les musulmans: “Parler d’islam radical, de militants islamistes et des atrocités qu’ils exercent dans le monde entier, pourrait réduire à néant les résultats positifs que nous catholiques avons obtenus dans notre dialogue inter-religieux avec les musulmans pratiquants.” — Robert McManus, Evêque Romain Catholique de Worcester, Massachusetts, 8 février 2013

C’est pourquoi des évêques comme  McManus, Kevin Farrell de Dallas, Jaime Soto de Sacramento et d’autres s’emploient activement à faire taire et à diaboliser les voix qui disent la vérité sur les persécutions. Pendant ce temps, leur “dialogue” n’a pas persuadé un seul djihadiste à poser les armes. Il n’a pas empêché non plus l’assassinat d’un seul chrétien par des musulmans dans le djihad. Il n’a pas non plus empêché la destruction d’une seule église aux mains des djihadistes.

L’Eglise pouvait être et devrait être la voix authentiquement charitable en réponse à la menace du djihad et une barrière robuste de défense des valeurs de la civilisation judéo-chrétienne. Au lieu de cela, elle répète comme un perroquet les points de vue gauchistes sur le changement climatique.

ROBERT SPENCER

“Les évêques du monde entier lancent un appel ‘à une complète dé-carbonisation’ à l’horizon 2050,” AFP, 26 october 2015:

Lundi, les évêques ont lancé un appel dans le monde entier en faveur d’une avancée lors des prochains entretiens de Paris sur le climat, y compris une “complète dé-carbonisation” de l’économie mondiale et davantage d’aide aux pays pauvres qui sont confrontés aux effets du changement climatique.

Selon les évêques tout accord “devrait limiter l’augmentation de la température mondiale pour éviter les impacts climatiques catastrophiques, en particulier dans les communautés les plus vulnérables”.

Learn Hebrew online

Depuis les cinq continents ils ont lancé un appel “non seulement pour une ‘réduction drastique des émissions en dioxide de carbone et autres gaz toxiques’, mais aussi pour la fin de l’ère du combustible fossile”.

L’objectif serait “une complète de-carbonisation d’ici la moitié du siècle, de façon à protéger les communautés exposées de subir les impacts du changement climatique, telles que les îles du Pacifique et des régions côtières.”

Du 30 novembre au 11 décembre, la Conférence de Paris sera le point culminant de six ans de travail depuis l’échec du sommet sur le climat de Copenhague en 2009 qui n’est pas parvenu à conclure des accords significatifs.

Les évêques encouragent les participants “à garder à l’esprit non seulement les dimensions techniques, mais aussi morales et éthiques des changements climatiques” comme proposées dans la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques.

“Les responsables du changement climatique ont la responsabilité de porter assistance aux plus vulnérables en adaptant et en gérant les pertes et dommages et en partageant les technologies nécessaires et les savoir-faires” ont-ils dit dans leur déclaration.

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Sources: Jihad Watch







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les évêques catholiques militent pour une planète “Zéro carbone” à l’horizon 2050, mais restent muets face au djihad contre les chrétiens.

    1. Alauda

      De quel bois je me chauffe ?

      1er point essentiel à ne pas perdre de vue :
      « Ni l’analyse de données scientifiques, ni le choix des mesures politiques ne sont de la compétence des évêques » Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, président du Conseil Famille et Société. Citation tirée de la Conférence des évêques de France en janvier 2015 (120 membres).

      2ème point :
      La dernière déclaration en ligne de la CRCF sur la crise climatique date du 1er juillet, il n’y est question que de sortir « de l’ère des énergies polluantes ».
      Je n’ai pas encore vu la déclaration « zéro carbone ».

      3ème point :
      En fouillant un peu, on trouve cet extrait de l’appel signés par 154 responsables religieux chrétiens, bouddhistes et musulmans (donc pas seulement les évêques catholiques) : «Nous appelons les gouvernements à s’engager à renforcer la résistance au changement climatique, à bannir progressivement les énergies fossiles et à ne plus émettre de gaz à effet de serre d’ici 2050», indiquent dans un communiqué les responsables chrétiens, bouddhistes et musulmans. Cet appel a été remis « mardi à Bonn à Christina Figueres, la secrétaire générale de la Convention des Nations unies sur le climat », selon le Journal de Montréal en ligne.

      Il y a bien le verbe « bannir » associé aux énergies fossiles… En « réduire » l’usage serait déjà un gros effort. Mais l’addition de la fin des émissions de GES (gaz à effet de serre) est une grossière erreur du point de vue des énergies vertes, dont fait partie la BIOMASSE qui est appelée à faire partie du bouquet énergétique de remplacement.

      Relire le point 1 sur la compétence limitée des religieux permet de relativiser cet article qui est pour le moins partial. Un seul évêque y est cité (un conservateur américain qui fut, en outre, un jour surpris pour conduite en état d’ivresse… n’est vraiment pas une référence sérieuse !) 🙁

      Pour le reste, je ne ferai pas un dessin de la carte forestière de la France, 30% du territoire qui stocke le CO2. Accessoirement, s’il y avait un problème d’approvisionnement en gaz, je remettrais en service sans le moindre complexe ma vieille cheminée.

    2. Alauda

      Sinon, dire que les évêques ne se prononcent pas sur les violences qui secouent l’islam est aussi fortement biaisé :
      – Au synode, les évêques appellent à la fin des « atrocités » au Proche-Orient (article de La Croix du 24/10/15)

      Après, on peut qualifier de sa fenêtre le dialogue interreligieux mené depuis 60 ans de « défaitiste », il n’empêche qu’il existe tout de même. Je viens de lire le Père Feroldi : « La laïcité à la française n’est pas l’absence de religion » dans laquelle il évoque son parcours depuis 40 ans. Publié le 24/09/15, site de l’Église catholique de France.
      J’en retiendrai une citation de Tareq Oubrou (Recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux) : « Aidez-nous à faire que l’Islam qui se déploie en France ne soit pas l’Islam des ignorants ».

      J’aurai envie de répondre à Oubrou, chiche ! Vos imans sont-ils prêts à s’ouvrir aux racines judéo-chrétiennes de leur foi, en conseillant à leurs ouailles une ouverture bienveillante sur le judaïsme et le christianisme ?

    3. Nancy - Europe-Israel.org Post author

      ALAUDA : Jihad Watch de Robert Spencer, ne fait que reprendre un article de AFP que nous avons traduit. Cliquez sur le lien AFP et vous verrez. On ne peut pas dire qu’il a des manifestations tous les jours sur le sort des chrétiens d’Orient…..et que le Pape et ses Prélats soient en première ligne dans ce combat. Ni la population chrétienne mondiale non plus d’ailleurs….
      Chacun sait qu’il n’existe qu’un seul peuple « inventé » et qui souffre sur terre : les palestiniens. On nage en pleine utopie et déni de la réalité…..Le danger est là aussi….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *