toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le prix Sakharov est attribué à Raef Badaoui, condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet pour «insulte à l’islam»


Le prix Sakharov est attribué à Raef Badaoui, condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet pour «insulte à l’islam»

Le blogueur saoudien Raef Badaoui, animateur du site internet Liberal Saudi Network, a obtenu jeudi le prix Sakharov pour la liberté d’expression.

Ce prix, décerné par le Parlement européen, récompense cet homme emprisonné dans son pays depuis 2012 et qui a «courageusement exprimé ses idées et ses doutes sur les règles de son pays», a expliqué le président du Parlement, Martin Schulz. Il avait notamment proclamé en 2012, via son site, le 7 mai comme «journée du libéralisme» en Arabie Saoudite, appelant à lutter contre l’emprise des religieux sur la vie publique.

Liberal Saudi Network, qu’il a créé en 2008 avec Souad al-Shamani, une militante saoudienne, est un site militant pour une libération religieuse de la société saoudienne. Raef Badaoui a été arrêté une première fois en 2008 puis relâché, mais forcé de quitter son pays. Un an plus tard, il revient en Arabie Saoudite, alors que les plaintes semblent avoir été abandonnées. Mais il se retrouve interdit de quitter le pays et ses comptes bancaires sont bloqués. Arrêté de nouveau le 17 juin 2012 pour avoir «mis en place un site web qui compromet la liberté générale», il a été condamné en 2014 à dix ans de prison et à la flagellation à hauteur de 1000 coups de fouet pour «insulte à l’islam». Il a reçu les premiers coups le 9 janvier en public. Mais les suivants ont été repoussés pour des raisons de santé.

[embedTweet URL= »659681674280742913″]

Loading...

Un homme «courageux et exemplaire»

Le prix Sakharov, qui est souvent considéré comme l’équivalent du Nobel de la Paix, doit être remis lors d’une cérémonie prévue le 16 décembre à Strasbourg. «Je demande au roi d’Arabie Saoudite de gracier et libérer immédiatement Raef Badaoui, pour qu’il puisse venir chercher son prix», a déclaré le président du Parlement européen, ajoutant que cet homme «courageux et exemplaire» est soumis à une «peine cruelle que l’on ne peut objectivement que qualifier de torture». Le blogueur saoudien a été préféré à une coalition d’opposants politique au Venezuela et à l’opposant russe Boris Nemstov, qui avait été cité à titre posthume après son assassinat.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le prix Sakharov est attribué à Raef Badaoui, condamné à 10 ans de prison et à 1000 coups de fouet pour «insulte à l’islam»

    1. Christian

      Il a de beaux yeux,
      Les ténèbres de l’islam ne s’y reflètent pas!
      Que le Tout Puissant, l’Elohim d’Abraham, d’Isaac et de Jacob le garde!

    2. משה

      Bravo le prix Sakharov !!

      Plus les saoudiens fouètent, décapitent et plus des saoudiens obtiendront des 1er prix Sakharov !

      Quel encouragement à la torture !

      Cependant, il mérite d’être soutenu !!

      C’est compliqué les doubles paradoxes !!!!!!

    3. Alauda

      Le prix Sakharov est remis à un seul nom.
      Ce n’est pas un mauvais choix que de rappeler aux princes de Saoudie qu’en matière de Droits de l’homme, ils ont un long chemin à faire.
      Puisse ce prix éviter à Badaoui la morsure du fouet qui a déchiré son dos..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *