toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le HCR dénonce les violences sexuelles sur les femmes et les enfants migrants


Le HCR dénonce les violences sexuelles sur les femmes et les enfants migrants

Des femmes et des enfants, sur la route de l’exil vers l’Europe, font l’objet de violences sexuelles, a dénoncé vendredi à Genève Melissa Fleming, porte-parole du HCR (Haut-commissariat pour les réfugiés), citant des « témoignages dignes de foi ». L’ONU met en garde contre « des faveurs sexuelles » engageant des enfants pour payer la fin du voyage.

Ces témoignages, a-t-elle déclaré, se « sont multipliés ces derniers temps et nous sommes en train d’enquêter sur l’étendue des violences« .

Le HCR a cependant décidé de « tirer d’ores et déjà la sonnette d’alarme et de faire pression sur tous les pays concernés afin de lutter contre ces violences« , a-t-elle ajouté.

Les femmes et les enfants constituent environ un tiers des centaines de milliers de migrants qui affluent depuis des mois en Europe, fuyant souvent la guerre en Syrie, en Irak ou en Afghanistan.

Selon Mme Fleming, des violences auraient eu lieu notamment à Lesbos, une île grecque débordée par l’afflux massif de réfugiés en provenance de Turquie. « Les gens dorment dans les parcs, font la queue pendant des heures, et sont dans des situations très vulnérables« , a-t-elle indiqué.

Vladimir Simicek (AFP)Vladimir Simicek (AFP)« Des enfants à la frontière entre la Slovénie et l’Autriche le 22 octobre 2015 »

« Des enfants, voyageant seuls, se retrouvent sans argent et ont payé des passeurs en leur faisant des faveurs sexuelles », a-t-elle ajouté, suite à des témoignages.

Et de citer aussi le cas de femmes, qui ont accepté des relations sexuelles avec des passeurs sans obtenir pour autant la possibilité de monter à bord d’une embarcation vers l’Europe.

Ces femmes et ces enfants, a-t-elle dit, sont les victimes de « gangs criminels », qui « exploitent toutes les personnes en situation vulnérable ».

Ces actes de violence sexuelles « surgissent dans tous les pays traversés vers l’Europe », a-t-elle conclu.

Learn Hebrew online

Dans le même temps, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’Homme a vivement dénoncé jeudi la détention « systématique » et dans « des conditions dégradantes » de migrants et de réfugiés, en particulier des enfants, en République tchèque.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le HCR dénonce les violences sexuelles sur les femmes et les enfants migrants

    1. FANNY

      l’ONU et les autres ne parlent que des passeurs, alors qu’il est reconnu que des viols ont lieu dans les camps dans lesquels sont stationnés les réfugiés. Les politiques et les médias se gardent bien d’en parler. Ils trouvent encore des excuses à ces hommes incapables de se maîtrise et qui continuent à se comporter comme dans leurs pays d’origines, traitant les femmes comme des esclaves et des esclaves sexuelles. Caseneuve, courageux comme toujours et utilisant sa langue de bois habituelle pour ne pas envenimer la situation, s’est encore contenté de faire des déclarations sur les mauvaises conditions d’accueil, promettant des lieux « chauffés pour femmes et enfants ». Aucune condamnation de l’attitude des hommes à l’intérieur des camps qui est de plus en plus préoccupante; c’est odieux et inacceptable.

    2. sarah

      Pauvres femmes et pauvres enfants.
      On nous avait dit que les migrants étaient tous cultivés, très diplômés, respectueux, sociables, gentils . On nous aurait menti???
      Non, une bonne partie sont des violeurs, des pilleurs, des trafiquants en tous genres et une autre partie des criminels et des terroristes quand ils ne sont pas tout cela à a fois.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *