toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Justice: Obama modifie un jugement du tribunal au bénéfice des interets palestiniens


Justice: Obama modifie un jugement du tribunal au bénéfice des interets palestiniens

OPINIONS

OBAMA missionne son secrétaire d’état adjoint Antony Blinken d’expliquer au juge de district Georges Daniels que la condamnation qu’il a prononcé à l’encontre de l’autorité palestinienne du montant triplé pour cause de terrorisme de 655,5 millions de dollars était trop élevé.

Les plaignants étant des américains ayant perdus leurs proches en Israël durant les attentats commis entre 2002 et 2004.

Blinken explique qu’un montant trop élevé pourrait déstabiliser l’autorité palestinienne et son fonctionnement avec pour conséquences de mettre un terme à plusieurs décennies de politique étrangères des USA entraînant une déstabilisation dans la région et compromettant la sécurité nationale.

Aussi, à en croire M. OBAMA, l’existence de l’autorité palestinienne, voir sa pérennité et la création de l’état palestinien, constituerait l’équilibre politique des conflits du Moyen-Orient et permettrait ainsi d’éviter des attentats dans le pays. Il faut rappeler que le dernier attentat qui a fait plusieurs morts dans une caserne militaire US a été commis par un homme d’origine palestinienne. Mais, il faut aussi se souvenir de l’affaire de la BNP condamnée aux USA pour la somme de 8,9 milliards de dollars pour cause de transfert de fonds Iraniens entre 2004 et 2012.

Le président Français HOLLANDE avait alors interpellé M. OBAMA lui demandant d’intervenir dans cette affaire auprès du juge ayant prononcé la condamnation. OBAMA avait alors donné une leçon de démocratie à M. HOLLANDE lui expliquant que le politique aux USA ne s’ingère pas dans les affaires judiciaires.

Ce qui n’est plus le cas à présent.

Il faut tout de même prendre la mesure des sommes misent en jeu.

Comment la communauté internationale, qui a largement contribuée à maintenir le statut des réfugiés palestiniens durant des décennies, ne s’est jamais préoccupé des sommes considérables amassée par YASSER ARAFAT et qui avait fait l’objet d’un recours par l’autorité palestinienne en 2012.

Sa veuve voyant son magot convoité avait alors accusé Israël d’avoir assassiné son époux au plutonium mais cette mésaventure s’est achevée avec un non lieu de l’accusation.

Ainsi le magot estimé à plusieurs milliards ne fait plus recette dans les caisses de l’autorité palestinienne.

Ari Silver pour Europe-israel.org





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Justice: Obama modifie un jugement du tribunal au bénéfice des interets palestiniens

    1. Elia

      Dès le début, je savais que ce type ne pouvait être autre qu’un agent de l’islam mis à la tête des Usa. Hollande et Erdogan sont dans la même lignée et suivent le même but. Tout ça c’est les milliards de $ du pétrole qui font la guerre à l’occident, et ça réussi très bien.
      Remplissez vos reservoirs, enrichissez ces moyen-âgeux, demain vous serez leurs esclaves.

    2. arielle

      Qu’il finisse son mandat… Dans la honte, l’Amérique qui se voulait la gardienne de l’équilibre du monde a perdu toute son AURA et sa crédibilité
      sous le REGNE d’Obama…. Au profit de la RUSSIE avec Poutine… Belle réussite OBAMA…

    3. Alauda

      On est loin de la séparation des pouvoirs, telle que la concevait Montesquieu. Quand l’exécutif se mêle du judiciaire, la tyrannie n’est pas loin de montrer son nez.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap