toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: Ce n’est plus une guerre contre Israël, mais une guerre antisémite contre les juifs


Israël: Ce n’est plus une guerre contre Israël, mais une guerre antisémite contre les juifs

Parmi les meurtres, attentats, agressions commis en Judée Samarie, et à Jérusalem, ces derniers jours, l’un d’eux, plus que les autres, démontre cette thèse de l’antisémitisme avant l’antisionisme.

A l’heure des nouvelles violences en Cisjordanie (NDLR: Judée Samarie), et à Jérusalem, se profile une troisième intifada, voire une véritable guerre espérée par plus de 42,7 % des Palestiniens 1, qui considèrent que les Israéliens« souillent leur terre et leurs lieux saints » – propos recueillis par l’AFP, emboîtant le pas en cela à Mahmoud Abbas, qui a employé les termes « souiller de leurs pieds sales » (sic).

Shmuel Trigano, spécialiste de la tradition hébraïque et du judaïsme contemporain, président de l’Observatoire du monde juif, considère qu’il ne s’agit plus d’une guerre contre l’État d’Israël, mais contre le judaïsme, contre la religion juive.

De son côté, Pierre-André Taguieff, politologue, écrivain et directeur de recherche au CNRS, a récemment publié dans le journal Le Monde un article sur la sous-estimation de l’antisémitisme par l’intelligentsia française, où l’on découvre que celle-ci, les yeux rivés sur l’islamophobie et l’extrême droite, et atteinte de propalestinisme aigu, n’a pas vu venir la vague anti-juive liée, entre autres, à l’immigration de culture musulmane. Eh oui, n’en déplaise à monsieur Plenel et son livre-plaidoyer Pour les musulmans.

Loading...

Et ce phénomène risque de s’amplifier avec l’afflux en Allemagne de réfugiés musulmans, venant de régions notoirement hostiles à Israël et aux juifs, dont les Syriens, élevés dès le plus jeune âge dans cette haine. Les juifs allemands ont fait part de leur inquiétude à ce sujet auprès d’Angela Merkel, craignant un renforcement des opinions antisémites au sein de la communauté arabe. Certains vont même jusqu’à envisager le cauchemar d’une Allemagne turco-syrienne ou syro-turque.

Parmi les meurtres, attentats, agressions commis en Cisjordanie, et à Jérusalem, ces derniers jours, l’un d’eux, plus que les autres, démontre cette thèse de l’antisémitisme avant l’antisionisme. Samedi 3 octobre, une famille a été agressée, à Jérusalem-Est, les parents poignardés, et l’un des deux enfants blessé. Pendant que le père agonisait au sol, la mère blessée a cherché à s’enfuir. Ce qui s’est passé ensuite est digne des actes commis en Europe contre les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale :

« Des jeunes Arabes qui regardaient l’attaque riaient et nous insultaient. L’un d’eux m’a giflée. Un autre m’a dit de mourir », a raconté Adèle Benet, la mère de famille victime. « Je criais “S’il vous plaît, aidez-moi !” Et ils ont juste craché sur moi », a-t-elle encore témoigné, en parlant des commerçants arabes présents sur les lieux.

Ces comportements ne sont pas le fait de soldats, de terroristes, d’agresseurs, dans le cadre d’une guerre, d’attentats, d’échauffourées, non, c’est le quidam moyen palestinien, qui abandonne à son sort une mère et ses enfants blessés dans la rue. Imagine-t-on un seul instant une mère palestinienne et ses deux jeunes enfants blessés dans les rues de Tel Aviv, abandonnée à son propre sort après une agression par des extrémistes juifs ? C’est impossible, les Israéliens se sont toujours érigés contre toute agression de Palestiniens par des extrémistes.

Civils contre civils, des hommes contre une femme et des enfants en danger, hors champ de bataille, à froid, en dehors de toute provocation. Là, on a franchi toutes les limites.

Le secours, l’assistance à personne en danger, « les femmes et les enfants d’abord » sont des principes universels ; les refuser à des personnes parce qu’elles sont juives prouve que nous sommes revenus à un antisémitisme d’une virulence qui n’a rien à envier à celle qui avait cours pendant la période hitlérienne.

Learn Hebrew online

Soixante-dix ans après la destruction de six millions de juifs en Europe. Funeste anniversaire.

  1. Sondage (2015) mené par le Jerusalem Media and Communications Centre (Le centre des communications et des médias de Jérusalem)




Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Israël: Ce n’est plus une guerre contre Israël, mais une guerre antisémite contre les juifs

    1. Laurence

      Oui je sais que ce n’est pas une guerre contre Israel mais contre les Juifs , c’est vrai , je suis entièrement d’accord
      Mais ça se passe pour le moment en Israel
      mais si ça continu les appels aux meurtres du hamas , la c…..de shaid et mazen , et les drapeaux hisser un peu de partout , je ne vois pas comment ces attaques terroristes peuvent s’arréter et surtout ne pas déborder sur la france ?

    2. Robert Davis

      Cela a commencé par l’antisionisme mais cela dure tellement que cela finira par englober les Juifs.Le fait de ne pas vouloir expulser les arabes pour avoir enfin la paix est tellement stupide que je me demande si Netanyahu ne souhaite pas justement voir l’antisémitisme s’étendre pour recevoir les Juifs en Israel. Mais comme il est aussi couard et interessé et pas très intelligent il a peuuuur que le ciel lui tombe sur la tête, que obanana ne lui verse, plus d’argent ce qui est stupide car cela ne dépend pas vraiment de lui, il peut seulement retarder les versements mais de toutes manières l’année prochaine il ne sera plus là pratiquement. N’importe qsuel lacet de soulier eszt plus important pour lui que a souveraineté de peuple Juif et sa victoire sur les arabes dits fauxstiniens. C’est le détail au dessus de l’essentiel avec lui.

    3. Avram

      Netanyaou, menteur, disait Sarko, triste et réelle vérité, le Bibi et son abrutit de ministre de La Défense, n.ont qu.une seule peur, c.est d.etre traduits devant la cour pénale internationnale
      Nous sommes arrivés aux limites du supportable, je souhaite que le drapeau Palo soit hisse à Jerusalem, on verra la réaction de Sir BIbi
      C’est la dernière chance qui s’offre à Israel, utiliser ce qui se passe comme prétexte et en finir avec la racaille, annexion expulsion, Égypte Jordanie n.ont pas les moyens de se manifester militairement, les USA, ne feront rien contre nous Rob Davis a raison, si Oncle Sam tourne le dos à Israel, s’en est finit de sa présence au moyen orient, même les chou chou iraniens leur vomi iront dessus, le grand risque que je vois pour nous, c’est un affrontement direct ou indirect avec Poutine
      Il faut que Tsahal prennent le pouvoir, Gaza et Hezbollah peuvent être pulvérisées en quelques minutes, dans peu de temps avec un Iran nucléaire, cela ne sera plus possible
      Que deviendront nous, Israéliens et Juifs de la diaspora…..?

    4. Amram

      C’est incroyable, plus de 1 milliard et demi de musulmans plus les occidentaux 2 milliards, contre 14 millions et nous leurs tenons tête, déjà plusieurs états musulmans ont compris que leurs salut ne viendra pas de l’occident et qu’ils ont plus d’intérêts a collaborer avec les Israéliens. L’avenir d’Israël et du peuple juif est assuré pour les millénaires a venir, je n’est aucune crainte là dessus.

    5. Armand Maruani

      Ce n’est sûrement pas ici qu’on va avaler ce genre d’information .

      L’antisémitisme a toujours existé et existera toujours .

      En 2000 ans la bêtise a pris le dessus sur l’intelligence , surtout avec les milliards de muzz devenus nos pires ennemis tels les nazis en 39 .

      Avec Israël tout est devenu plus simple . .

      En effet , à travers ce petit pays étincelant l’ensemble du Peuple Juif est attaqué , il suffit d’utiliser l’antisionisme primaire et par ricochet chaque Juif est en danger quel que soit le pays où il se trouve .

      C’est aussi simple que celà , pas besoin d’être une lumière pour le comprendre .

    6. FANNY

      Armand Maruani, vous avez raison. Quand j’étais ado, dans les années 50-60 (je suis née un an après le retour de mon père des camps d’extermination, un des rares miraculés), les jeunes Juifs apprenaient l’auto défense au Dror ou la l’Hachomer Atzair.
      Celles et ceux de ma génération ne peuvent plus, mais les jeunes doivent de nouveau apprendre à se défendre: voyez routes ces odieuses manifestations anti-israéliennes et antisémites.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *