toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Complot juif mondial ?


Complot juif mondial ?

Défendre les Juifs en diaspora et défendre les Juifs en Israël n’est pas toujours facile. Il arrive même que des Juifs alter-juifs gauchisants calomnient des Juifs et des non Juifs du seul fait que ceux-ci défendent les Juifs en diaspora, et, défendent les Juifs en Israël. En réalité, je subis, nous subissons, en la matière, les effets pervers du « paradigme inversé ». Qu’est-ce que ce paradigme inversé ? Ce paradigme inversé, c’est le faux paradigme selon lequel les amis des palestiniens sont forcément les « bons » ; et selon lequel les amis des Juifs en diaspora et surtout des Juifs en Israël seraient forcément les « mauvais ».

Je me souviens d’un événement très éclairant à cet égard. Aux USA, Norman Finkelstein, un Juif américain, gauchisant, alter-Juif, antisioniste, anti-israélien, et, à une époque, professeur de science politique à la DePaul University, avait pour habitude, de haïr et de calomnier, Abraham Foxman, directeur de l’Anti-Defamation League (ADL), une association de lutte contre l’antisémitisme, de lutte contre la diffamation du peuple juif et de défense de l’égalité des droits de tous les citoyens. Un jour, devant le journaliste israélien, gauchiste et anti-israélien Yoav Shamir et sa caméra de télévision, Norman Finkelstein fit soudain le salut hitlérien et cria « Heil Hitler ! », voulant, par ce geste délirant, « comparer » Abraham Foxman à Adolf Hitler.

Le journaliste Yoav Shamir, qui réalisait un « documentaire », fit remarquer au professeur Norman Finkelstein que des téléspectateurs allaient voir cette image avec le salut hitlérien (j’ai regardé ce nullissime et gauchiste « documentaire » de Yoav Shamir sur la chaine télévisée Arte, qui, bien entendu, était ravie de diffuser – et plébisciter – cette « chose »). Le professeur Norman Finkelstein, confirma son salut hitlérien, et, répondit au journaliste Yoav Shamir que le directeur de l’ADL, Abraham Foxman, était pire qu’Adolf Hitler. Et qu’Adolf Hitler, contrairement à  Abraham Foxman, lui, n’avait pas fait aux Juifs ce qu’il leur avait fait « pour de l’argent ». Cet événement est éclairant, car il révèle qu’un Juif gauchisant, alter-Juif, antisioniste et anti-israélien (ici Norman Finkelstein), peut – par orgueil et par aveuglement – sombrer dans le pire des délires.

Le pseudo-documentaire de Yoav Shamir n’a absolument pas contribué au débat sur l’identité juive en général ; et sur l’identité juive israélienne en particulier. Dans son « documentaire » propagandiste, Yoav Shamir a certes posé des questions ; mais ses questions contenaient déjà les réponses. Pire, à chaque fois que Yoav Shamir a interviewé quelqu’un, il en a profité pour exprimer ses convictions personnelles. Je le regrette profondément, car le débat sur l’identité juive en général, et, sur l’identité juive israélienne en particulier, est un débat à la fois utile et important. Ce débat a lieu, dans des conditions plus ou moins bonnes ou mauvaises, aux USA et en Israël.

En Europe, ce débat est « pourri à la base », car à chaque fois, les vieux démons « antisionistes » resurgissent. Chose plus grave encore, le débat – en Europe – sur Israël, permet, à des Juifs alter-juif et à des non-juifs anti-juifs de faire carrière et de s’attirer la sympathie des médias en vomissant Israël ; et en alléguant de façon calomnieuse que les Juifs pro-israéliens et les non-juifs pro-israéliens seraient, soi-disant, des « extrémistes ».

A cet égard, les faits parlent d’eux-mêmes : un Juif anti-israélien et un non-juif anti-israélien, ont accès aux débats télévisés et aux maisons d’éditions, pour y délégitimer, et, même, y calomnier, le peuple juif israélien. Ils ont accès aux cocktails mondains. Ils peuvent publier leurs chroniques haineuses dans ‘Le Monde’, ‘Libération’, ‘The Guardian’ et le ‘New York Times’. Ils peuvent dîner en ville – à Paris, Londres et New York – avec les faiseurs d’opinions. En revanche, si une personne – juive ou non-juive – défend Israël et/ou critique l’Organisation de la Coopération Islamique, alors, cette personne sera accusée de toutes sortes d’inepties, y compris, d’avoir été, soi-disant, le mentor du psychopathe norvégien Breivik. En clair, on porte au pinacle les délires des israélophobes ; et l’on criminalise le travail des amis d’Israël.

Pour ce qui me concerne, il est de plus en plus évident que les non-juifs utilisent les Juifs alter-juifs, utilisent les Juifs anti-israéliens, et confient, à ces Juifs alter-juifs, à ces Juifs anti-israéliens, des postes – parfois – importants, et ce, uniquement, pour faire ce qu’eux, non-juifs, ont envie de faire, et, pour faire croire, qu’eux, non-juifs, ne sont ni antisémites, ni judéophobes, ni israélophobes. Mais si un Juif ou une Juive n’est ni alter-juif, ni israélophobe, les portes lui seront fermées et il ou elle aura droit, à son lot de calomnies. Le plus irritant dans toute cette affaire, c’est que les antisémites, les judéophobes, vont tirer prétexte des quelques fonctions occupées par des Juifs alter-juifs, par des Juifs israélophobes, pour faire croire à tout le monde que « les Juifs contrôlent », soi-disant, ceci ou cela.

A vrai dire, si les Juifs voulaient et pouvaient réellement « contrôler » les choses, ils les contrôleraient de telle sorte qu’Israël ait systématiquement l’image du gentil, et de telle sorte, que les palestiniens aient en permanence l’image des méchants. Or, en réalité, les Juifs en diaspora, et, les Juifs en Israël, sont constamment tenus de se justifier et constamment tenus de démontrer, qu’ils ne sont pas des « méchants », qu’ils ne « contrôlent » pas tout ce qui se passe en ce bas-monde.

Alors que les Juifs en diaspora et les Juifs en Israël n’ont qu’un seul et unique désir, qui, n’a rien à voir avec le contrôle de ceci ou de cela. Alors que les Juifs en diaspora et les Juifs en Israël n’ont qu’un seul et unique désir : pouvoir, enfin, vivre tranquilles. En matière de conquête et de contrôle du monde, l’on ferait mieux de lire, les documents, diffusés, en terre d’islam, et, dans les mosquées occidentales par l’Arabie saoudite, par le Qatar et par l’Organisation de la Coopération Islamique. Car, c’est de ce côté-là que l’on trouvera des indices de conspirations et de complots, fomentés à coups de dizaines de milliards de pétrodollars depuis plusieurs décennies.

Michel Garroté pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Complot juif mondial ?

    1. haïm

      Nous avons souvent été nos pires ennemis dans l’histoire.

      Les gogôches juifs, idiots utiles de l’islam, me désolent.

      Einstein disait : « Je sais que deux choses sont infinies, l’univers et la bêtise, mais j’ai un doute pour l’univers

    2. Sophie

      Je suis non juive, mais je défend Israel. Je comprend pas comment certain peuvent être contre alors que c’est que légitimité.

    3. Armand Maruani

      Quand un Juif  » délire  » , tout le Peuple Juif est obligé de prendre un cachet d’aspirine tel est grand le mal qu’il nous fait aux oreilles de nos ennemis .

    4. Armand Maruani

      Quand certains  » radotent  » ,

      Les Juifs  » complotent  »

      Et payent la note .

      A ceux qui sont à leurs bottes .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap