toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Brest : 150 personnes manifestent pour la fermeture d’une mosquée


Brest : 150 personnes manifestent pour la fermeture d’une mosquée

Environ 150 personnes, selon la police, ont manifesté samedi à Brest pour exiger la fermeture de la mosquée Sunna, dont l’imam fait l’objet de controverses depuis plusieurs semaines, a constaté un journaliste de l’AFP.

Deux organisations appelaient au rassemblement, le mouvement nationaliste ADSAV (parti du peuple breton) et Résistance républicaine, un «mouvement anti-islamisation», selon une de ses responsables.

 

 

Mais plusieurs organisations d’extrême gauche ont décidé d’organiser une contre manifestation, réunissant une centaine de personnes, selon la police.

 

 

Les deux rassemblements se sont retrouvés face-à-face dans une ambiance tendue, échangeant slogans et insultes, mais un cordon de CRS et de policiers a empêché tout contact entre les groupes opposés.

 

 

L’imam de la mosquée Sunna, Rachid Abou Houdeyfa, fait l’objet depuis plusieurs semaines de polémiques et de controverses après la diffusion sur internet d’un prêche abordant la question de la musique dans le Coran.

L'imam Rachid Abou Houdeyfa

© Capture d’écran twitter
L’imam Rachid Abou Houdeyfa

L’imam affirmait devant des enfants que «Allah n’aime pas la musique parce que c’est le diable qui l’aime», ajoutant que «ceux qui chantent, le prophète dit qu’ils seront engloutis sous la terre, transformés en singes ou en porcs».

 

«Nous assistons à un endoctrinement des enfants, comme dans des sectes, le préfet et le procureur doivent réagir», a affirmé lors d’une prise de parole Ronan Le Gall, porte-parole d’ADSAV, appelant à «fermer les mosquées salafistes».

 

 

Dans un tract, les contre-manifestants affirmaient «ne pas cautionner les propos de l’imam», mais se positionner «contre l’instrumentalisation raciste et islamophobe qui en est faite».

Face à de nombreuses réactions, l’imam avait publié un communiqué sur son site internet, affirmant que ses «propos concernant la transformation portaient sur une métaphore» et n’étaient «pas à prendre au premier degré». Il ajoutait également que cette vidéo «datait d’un peu moins de deux ans, et que si j’étais amené à traiter le même sujet aujourd’hui, je ne l’aurais pas abordé de la même manière».

Interrogé le 30 septembre sur l’antenne de France Bleu Breizh Izel, Anouar Kbibech, nouveau président du Conseil français du culte musulman, avait jugé «ahurissant» le fait de tenir de tels propos devant des enfants, ajoutant que cette affaire «posait la question de l’habilitation des imams en France».

Source: russia today





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Brest : 150 personnes manifestent pour la fermeture d’une mosquée

    1. Donnard

      Dès que l’on dénonce les excès de l’islam……on est fachos…..ouvrez les yeux les collabos !!!!!

    2. MBD

      Les antifas sont pour la plupart des immigrés, c’est la raison pour laquelle ils manifestent voilés. Je le sais car je connais bien les mouvements d’X-gauche dans mon université en Bretagne.

    3. Alauda

      De son vrai nom Rachid El Jay, l’imam du 2.0 est né en 1980, a grandi à Brest dans le quartier sensible de Pontanezen.
      L’idole des jeunes, Hallalway, soigne son image sur ses multiples comptes de réseaux sociaux communautaires.
      Un morceau de son théâtre grand guignolesque médiéval : « La sorcellerie et ses remèdes… » sur Youtube : délirant.
      Triste France !

    4. Sylvie

      @MBD,
      C’est pour ça qu’ils se cachent contrairement aux bretons qui n’ont pas honte de leurs opinions et qui eux ne se cachent pas.

    5. Jacques

      Les soit-disant antifascistes qui s’offusquent de ce que l’on manifeste contre un imam sectaire et anti-français, on aura tout vu.

      « cette vidéo «datait d’un peu moins de deux ans, et que si j’étais amené à traiter le même sujet aujourd’hui, je ne l’aurais pas abordé de la même manière».
      Et comment donc, plus précisément ? Evidemment il ne précise pas, parce que c’est de l’enfumage, du flan !

      Evidemment qu’il faut surveiller et fermer les mosquées salafistes et autres qui véhiculent des idées anti-françaises !
      Bravo aux manifestants !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap